Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Samir Mickey Sindbad et les autres

 | 
Bertrand Millet

Deuxième partie. Acculturation et création

Chapitre I. L’apport étranger

Texte intégral

1Le Développement en Egypte, à partir des années vingt, d’une véritable presse enfantine commerciale poussa de nombreux éditeurs à intégrer du matériel étranger à leurs revues. Principalement européennes ou américaines, ces productions étaient censées stimuler l’intérêt des lecteurs et faire monter les courbes de vente.

  • 1 Cité par R. DUBOIS, Les journaux pour enfants, Presses Universitaires de France, Paris, 1954, p. 9.

2Bénéficiant déjà d’un large amortissement dans leurs pays d’origine, ces séries occidentales pouvaient être vendues aux éditeurs égyptiens dans des conditions particulièrement avantageuses. Relevant ce même type de situation en France, G. Sadoul écrivait dans les années trente : « ...Une histoire américaine publiée en France se trouve, tous frais compris, revenir à un prix sept ou huit fois inférieur a celui d’une histoire française. Plus un journal d’enfants français publiera donc d’histoires américaines et moins il reviendra cher à son éditeur. »1

3De telles conditions matérielles, ajoutées aux facilites de plagiat, expliquent pourquoi les éditeurs égyptiens se dispensèrent souvent de faire appel aux artistes locaux.

4Al-Atfâl fit connaître Mickey aux Egyptiens dès 1936, six ans seulement après que la première histoire du jeune souriceau ait été publiée aux U.S.A.

5Quant à « Tintin », c’est en 1948 qu’il fit une étonnante apparition dans al-Katkût : rebaptisé « Hûmâm », le héros était teint en brun et prive de sa légendaire houppette ! Ce travestissement dispensait, bien sûr, l’éditeur d’acheter les droits de publication en arabe de la série...

6La B.D. étrangère fut longtemps soumise à d’importants aménagements de présentation destinés à ne pas heurter les habitudes de lecture des « consommateurs » locaux. Jusqu’au début des années cinquante, les bulles furent systématiquement gommées. Un texte intégré sous chaque vignette reprenait les éléments de la situation ainsi que les dialogues.

7Fidèles à une vieille tradition populaire, les traducteurs donnèrent longtemps à ces textes la forme de « zajal-s », véritables petits poèmes rimés en langue dialectale. Chaque vignette de « Mickey » donne ainsi lieu, dans al-Atfâl, à un petit morceau de bravoure littéraire !

8Les textes explicatifs accompagnant les vignettes de « Tintin », dans al-Katkût, utilisent une langue moins travaillée. Les jeunes lecteurs d’Egypte n’étaient toutefois pas encore murs, en 1948, pour la lecture des bulles.

  • 2 Il convient de souligner le problème d’adaptation culturelle que pose la traduction en arabe des B. (...)

9C’est seulement à la fin des années cinquante que l’usage des bulles fut introduit en Egypte par la revue Sindibâd. Dès lors, les B.D. étrangères seront traduites sans subir d’autres modifications que l’inévitable invertion des vignettes qui permet de restituer le sens de lecture arabe, de droite à gauche.2

10Ajoutons que, parallèlement aux traductions, la pratique du plagiat a toujours été courante en Egypte.

11Parfois, le dessinateur Egyptien emprunte un personnage étranger auquel il fait vivre des aventures de son propre cru : Zûzû, créé par Morelli dans Sindibâd, reprend ainsi les traits du héros américain « Henry » mais évolue dans une société bien égyptienne.

12La bonhomie débonnaire du célèbre « Châwîch Barakât » de Samîr s’inspire de « l’Agent 212 » créé dans la revue franco-belge Spirou par Kox et Cauvin.

13Le plagiat atteindra des proportions étonnantes dans les pages de Samîr. Les quatre héros scouts « Bawâsil », présents depuis 1956 dans cette revue, sont une reprise à peine adaptée de « La patrouille des Castors », série créée par Mitacq dans Spirou : certains épisodes, pourtant redessinés localement, reproduisent à la lettre le scénario et les dessins de Mitacq, allant jusqu’à respecter le nombre de vignettes de la série d’origine !

14La presse enfantine égyptienne a ainsi été un constant facteur d’acculturation. Avant que la télévision n’établisse son emprise sur les esprits, c’est dans les pages de leurs revues que plusieurs générations d’enfants égyptiens eurent leur premier contact avec des modèles de comportement et des cadres de pensée étrangers à leur culture d’origine.

Mickey arrive en Egypte : les bulles sont remplacées peur des « zajal-s » places sous chaque vignette.

al-Atfâl - 21 mai 1936

al-Katkût - juin 1949 Première apparition de « Tintin » en Egypte

Editions Casterman 1946 « Le secret de la Licorne »

« Timtim » parle en arabe dialectal égyptien dans Samîr.

Tântân parle en arabe classique dans la revue Tântân.

« Henry », créé en 1932 par Carl Anderson dans le Saturday Evening Post.

1959 : « Zûzû » est dessiné par Morelli dans Sindibâd.

1956 : « La Patrouille des Castors » dans Spirou.

1980 : les « Bawâsil » dans Samîr.

Travestissement du décor... De Spirou à Samîr

... et des personnages

- Série de Mitacq parue dans le no 2159 de Spirou (1979).

- Série de M. Qutb parue dans le no 1239 de Samîr (1980).

Une vision du monde « made in U.S.A. »

Une vision du monde « made in U.S.A. »

Mickey
« De l’argent, de l’argent, tout m’appartient ! »

Dessin d’Aladin Saad publié dans la section pour enfants d’al-Ahrâm du 2/5/1980.

Notes

1 Cité par R. DUBOIS, Les journaux pour enfants, Presses Universitaires de France, Paris, 1954, p. 9.

2 Il convient de souligner le problème d’adaptation culturelle que pose la traduction en arabe des B.D. occidentales. R. HARTMANN, notamment, a bien mis en évidence les difficultés à traduire Astérix dans le contexte culturel arabe et les pertes importantes qui en résultent. (cf. R. HARTMANN, Betrachtung zur Arabischen Version von Astrrix, ein Ubersetzungvergleich, in Linguistiche Berischte, Braunschweig, no 81, pp. 1-31.

Table des illustrations

Légende Mickey arrive en Egypte : les bulles sont remplacées peur des « zajal-s » places sous chaque vignette.
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/519/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 340k
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/519/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 404k
Légende al-Katkût - juin 1949 Première apparition de « Tintin » en Egypte
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/519/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 208k
Légende Editions Casterman 1946 « Le secret de la Licorne »
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/519/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 116k
Légende « Timtim » parle en arabe dialectal égyptien dans Samîr.
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/519/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 116k
Légende Tântân parle en arabe classique dans la revue Tântân.
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/519/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 148k
Légende « Henry », créé en 1932 par Carl Anderson dans le Saturday Evening Post.
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/519/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 420k
Légende 1959 : « Zûzû » est dessiné par Morelli dans Sindibâd.
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/519/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 176k
Légende 1956 : « La Patrouille des Castors » dans Spirou.
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/519/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 260k
Légende 1980 : les « Bawâsil » dans Samîr.
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/519/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 240k
Légende Travestissement du décor... De Spirou à Samîr
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/519/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 328k
Légende ... et des personnages
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/519/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 280k
Titre Une vision du monde « made in U.S.A. »
Légende Mickey« De l’argent, de l’argent, tout m’appartient ! »
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/519/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 372k
Légende Superman
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/519/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 376k
Légende Dessin d’Aladin Saad publié dans la section pour enfants d’al-Ahrâm du 2/5/1980.
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/519/img-15.jpg
Fichier image/jpeg, 525k

© CEDEJ - Égypte/Soudan, 1987

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540