Version classiqueVersion mobile

Essayons d’en rire !

 | 
Ghislaine Alleaume
, 
Farida Gad El-Hakk

Les Égyptiens par eux-mêmes

L’électricité

Texte intégral

1Le premier semestre de 1980 est également marqué par l’augmentation des tarifs de certains services publics, l’électricité en tout premier lieu. En mai, arrivent les premières factures calculées sur la base de la nouvelle tarification... et les premières nokat protestant contre une hausse jugée excessive (nos 54 à 56) et que l’on accepte d’autant plus mal que le service est médiocre et les coupures fréquentes. Dès le mois de juin, les deux idées sont associées et le thème majeur des blagues sur le sujet est que l’on paye très cher une électricité sans cesse coupée (nos 57 à 59).

LES FACTURES D’ELECTRICITE

LES FACTURES D’ELECTRICITE

Sans légende
Al-Akhbar, 11/V/80 (Mustafa Hussein)

— Voici une facture d’électricité dont le montant est passé de 5 à 85 livres. Pourquoi ? Prenons par exemple deux personnes qui allument une lampe de 100 watts, et huit autres, qui allument la même lampe de 100 watts que les premiers. Nous constatons que la consommation d’électricité des seconds diffèrent de celle des premiers. Pourquoi ? Huit personnes demandent un plus grand effort de la part de la lampe, d’où une plus grande demande de courant. Il faut donc que chaque chef de famille mette dans chaque pièce une affiche stipulant qu’il est interdit d’être plus de deux dans la pièce lorsque la lampe est allumée. Et comme ça tout ira bien.
Al-Akhbar, l/V/80 (M.H.)

– Le pauvre ! Il a pris la facture d’électricité sans être isolé !
Al-Akhbar, 5/VI/80 (envoi d’un lecteur)

QUE LA LUMIERE SOIT !
Le journaliste : – Quelles sont les raisons de ces coupures de courant ?
Le responsable de l’Electricité : – Les gens se plaignaient de la hausse des tarifs... On a voulu les soulager un peu !
Al-Akhbar, 7/VI/80 (Rakha)

– Heureusement que c’est la lumière qu’ils nous facturent, si c’était l’obscurité, qu’est-ce qu’on payerait !!
Al-Akhbar, 14/VI/80 (Rakha)

– Allume la bougie, Mufida qu’on puisse lire la facture d’électricité !
Al-Akhbar, 19/VI/80 (envoi d’un lecteur)

Table des illustrations

Titre LES FACTURES D’ELECTRICITE
Légende Sans légendeAl-Akhbar, 11/V/80 (Mustafa Hussein)
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/2452/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 64k
Légende — Voici une facture d’électricité dont le montant est passé de 5 à 85 livres. Pourquoi ? Prenons par exemple deux personnes qui allument une lampe de 100 watts, et huit autres, qui allument la même lampe de 100 watts que les premiers. Nous constatons que la consommation d’électricité des seconds diffèrent de celle des premiers. Pourquoi ? Huit personnes demandent un plus grand effort de la part de la lampe, d’où une plus grande demande de courant. Il faut donc que chaque chef de famille mette dans chaque pièce une affiche stipulant qu’il est interdit d’être plus de deux dans la pièce lorsque la lampe est allumée. Et comme ça tout ira bien.Al-Akhbar, l/V/80 (M.H.)
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/2452/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 69k
Légende – Le pauvre ! Il a pris la facture d’électricité sans être isolé !Al-Akhbar, 5/VI/80 (envoi d’un lecteur)
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/2452/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 30k
Légende QUE LA LUMIERE SOIT ! Le journaliste : – Quelles sont les raisons de ces coupures de courant ?Le responsable de l’Electricité : – Les gens se plaignaient de la hausse des tarifs... On a voulu les soulager un peu !Al-Akhbar, 7/VI/80 (Rakha)
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/2452/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 42k
Légende – Heureusement que c’est la lumière qu’ils nous facturent, si c’était l’obscurité, qu’est-ce qu’on payerait !!Al-Akhbar, 14/VI/80 (Rakha)
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/2452/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 69k
Légende – Allume la bougie, Mufida qu’on puisse lire la facture d’électricité !Al-Akhbar, 19/VI/80 (envoi d’un lecteur)
URL http://books.openedition.org/cedej/docannexe/image/2452/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 20k

© CEDEJ - Égypte/Soudan, 1982

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search