Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fana, templa, delubra. Corpus dei luoghi di culto dell'Italia antica (FTD) - 6

 | 
Françoise Van Haeperen

Portus (Porto)

Portus. Temple ( ?) de Bona Dea (localisation incertaine)

Texte intégral

1Une inscription, retrouvée à Portus, posée par un prêtre du dieu Liber Bonadiensium, laisse supposer qu’il existait à Portus un temple ou une chapelle de Bona Dea. L’adjectif Bonadienses semble désigner les habitants d’un uicus, à l’instar des Caelimontienses par exemple (CIL ; Carcopino 1909, 345 ; IPOstie ; Meiggs 1973, 385 ; Brouwer 1989, 67). Si ce uicus a reçu un tel nom, c’est, selon toute vraisemblance, parce que s’y dressait un lieu de culte à Bona Dea (Carcopino 1909, 345), par exemple un temple (Meiggs 1973, 385 ; Ep. lat. 2010, 295, n° 92). On peut supposer que celui-ci était public ou à tout le moins jouissait d’une visibilité et notoriété certaines, s’il a donné son nom à un uicus.

2On notera en outre qu’une aedicula de marbre blanc (haut. 82 ; larg. et prof. 52 cm) retrouvée à Portus (Greifenhagen 1937, 235, fig. 7 ; Meiggs 1973, 385 ; Brouwer 1989, n° 68 et fig. 68) porte, sur sa face principale, une représentation de Bona Dea, au sein d’une niche encadrée de deux colonnes à chapiteau corinthien. Elle avait un serpent enroulé autour de son avant-bras droit, dont restent des traces, et tient une corne d’abondance dans la main gauche. Sur le côté gauche de l’aedicula est figuré un homme, dans une niche, avec un panier à son pied droit. Sur le côté droit est représentée Victoire dans une niche. La face arrière de l’aedicula n’est pas travaillée, ce qui indique qu’elle devait être posée contre un mur – peut-être celui du temple (Meiggs 1973, 385).

Source épigraphique

3AE 1910, 103 ; CIL XIV, 4328 ; IPOstie B, 306 ; Brouwer 1989, 67 ; Ep. lat. 2010, 295, n° 92 ; EDR106250 (Raffaella Marchesini)

4Pour la présentation de l’inscription, le texte complet et sa traduction, voir fiche Portus. Lieu de culte ( ?) à Liber Pater.

(…)
P(ublius) Luscius Bergili =
anus, sacerdos
dei Liberis Patris
Bonadiensium. (…)

« Publius Luscius Bergilianus, prêtre du dieu Liber père, du uicus de Bona Dea ».

Bibliographie

 

Brouwer 1989: H.H.J. Brouwer, Bona Dea. The Sources and a Description of the Cult, Leiden 1989 (EPRO, 110).

Carcopino 1909: J. Carcopino, Ostiensia. I, Glanures épigraphiques, in MEFR, 29, 1909, 341-364.

Ep. lat. 2010: M. Cébeillac-Gervasoni, M.-L. Caldelli, F. Zevi, Epigrafia Latina: Ostia, cento iscrizioni in contesto, Roma 2010.

Greifenhagen 1937: A. Greifenhagen, « Bona Dea », in Mitt. des deutschen Inst., 52, 1937, 227-244.

IPOstie : H. Thylander, Inscriptions du port d’Ostie, Lund 1952.

Meiggs 1973: R. Meiggs, Roman Ostia, Oxford 1973.

© Collège de France, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter