Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fana, templa, delubra. Corpus dei luoghi di culto dell'Italia antica (FTD) - 6

 | 
Françoise Van Haeperen

Portus (Porto)

Portus. Synagogue (localisation incertaine)

Texte intégral

1D’après plusieurs inscriptions retrouvées à Portus, une communauté juive y était établie. Contrairement à une idée jadis défendue par Leon (1952), rien ne permet d’affirmer, en effet, que celles-ci proviennent de Rome (voir Sacco in IPorto, 101-103, n° 84). L’une d’elles nous renseigne sur des travaux ayant eu lieu à la synagogue (IPorto 84) : ceux-ci concernaient les παραθύραι du lieu de culte, que Sacco suggère d’identifier aux portes latérales qui bordent généralement la porte principale de la façade d’une synagogue. Les premières lettres de l’inscription correspondent peut-être à la fin du nom ou de l’ethnique du dédicant. Le terme συναγωγῶν, au pluriel, désigne ici plutôt la communauté que l’édifice (à moins qu’il ne renvoie à la fonction d’ἀρχισυνάγωγος).

2D’autres inscriptions de Portus mentionnent l’une, un φροντιστής, terme qui désigne un curator, un administrateur des biens de la synagogue (IPorto 85), d’autres un ἄρχων et un προάρχων (IPorto 86, 89, 90). Plusieurs inscriptions funéraires juives proviennent de Portus (IPorto 86-94).

Sources épigraphiques

3CIJud 548 ; IPorto 84

4Deux fragments, non jointifs, d’une plaque de marbre (a. 26,5 × 27,5 cm ; b. 18,5 × 14 cm), trouvés dans l’Episcopio de Portus.

a. [---] + + [---]
[---] ΘΟΥCΙ [---]
[--- ἐκ τῶν ἰ]δίων καμά[των---]
[---τ]ῶν παραθυρ[ῶν---]
[---τῶν σ]υναγωγῶν [---]
[---] ++ Γ ++ + [---]
b. [---] + IBO [---]
[---]οις γ+ [---]
[---]έῳ καὶ ? ---]
[---] PAC [---]

5Datable du iie ou du iiis., d’après la paléographie.

Bibliographie

 

IPorto : G. Sacco, Iscrizioni greche d’Italia: Porto, Rome 1984.

© Collège de France, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter