Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fana, templa, delubra. Corpus dei luoghi di culto dell'Italia antica (FTD) - 6

 | 
Françoise Van Haeperen

Portus (Porto)

Portus. Schola des dévots de Sérapis (localisation incertaine)

Texte intégral

1Une inscription fragmentaire de Portus mentionne la dédicace d’une schola par des dévots de Sérapis. Le lieu précis de découverte n’est malheureusement pas connu. À la différence des dédicaces liées au Serapeum de Portus, celle-ci est en latin.

2Selon les restitutions proposées, cette schola aurait pu être dédiée [Numini (?) Isid]is et [Magnae deum] matris [Transtib(erinae) ou Idaeae] (IPOstie, SIRIS, RICIS [même si Bricault 2010, 172 se montre beaucoup plus prudent par rapport à cette restitution] et EDR) ou à Caracalla et à sa mère, mater Aug(usti) et castrorum (CIL ; RICIS). La première restitution doit vraisemblablement être écartée : l’adjectif magna suit en effet toujours le substantif mater quand il désigne la Grande Mère des dieux (voir Belayche 2016). La seconde proposition est appuyée par de nombreux parallèles de sièges d’associations d’Ostie et de Portus qui sont dédiés à l’empereur ou à sa famille (ou à son Numen) (Van Haeperen 2016, 142 ; voir introduction et notamment les scholae des dendrophores et des hastiferi, les lieux de réunion des collèges du traiectus Luculli et du traiectus Rusticeli).

Sources épigraphiques

3CIL XIV, 123 ; IPOstie B, 308 ; SIRIS 557 ; RICIS 2, 503/1218 ; EDR149986 (Raffaella Marchesini)

4Fragment d’une plaque de marbre trouvé à Portus.

[---]is [---]
[---] matris
[augusti et castro ?]rum
[cultores Ser]apis scholam
[constituta]m sua pecunia
[dedicaue]runt pr(idie) Id(us) Iun(ias)
[---]II co(n)s(ulibus)
[---]o Heracliden
[curam a]gentibus
[---]cto et M(arco) Mettio Arpoc/[rat]ione.

« [---] de la mère de l’empereur et des camps ( ?). Les dévots de Sérapis ont dédié une schola construite à leurs frais, la veille des ides de juin, [---] étant consuls, le travail étant supervisé par [---]ctus et Marcus Mettius Harpocration » (trad. d’après RICIS).

Bibliographie

 

Belayche 2016 : N. Belayche, « La Mater Magna, Megalè Mètèr ? », in C. Bonnet, V. Pirenne-Delforge, G. Pironti éds., Dieux des Grecs – Dieux des Romains. Panthéons en dialogue à travers l’histoire et l’historiographie, Bruxelles-Roma 2016, 45-60.

Bricault 2010 : L. Bricault, « Mater Deum et Isis », in Pallas, 84, 2010, 265-284.

Van Haeperen 2016a : F. Van Haeperen, « Dieux et empereurs honorés au sein des espaces associatifs : l’exemple d’Ostie, port de Rome », in O. Rodríguez Gutiérez, N. Tran, B. Soler Huertas éds., Los espacios de reunión de las asociaciones romanas. Diálogos desde la arqueología y la historia, en homenaje a Bertrand Goffaux, Séville 2016, 137-149.

© Collège de France, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter