Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fana, templa, delubra. Corpus dei luoghi di culto dell'Italia antica (FTD) - 6

 | 
Françoise Van Haeperen

Portus (Porto)

Portus. Possible Mithraeum

Texte intégral

1Deux inscriptions retrouvées durant les fouilles menées par les Torlonia dans les années 1860 témoignent de la présence du culte de Mithra à Portus (Floriani Squarciapino 1962, 57-58). La première est un album d’initiés, la seconde, une dédicace accompagnant un décor mithriaque en relief sur un vase. Il est donc très vraisemblable qu’un mithraeum au moins ait été implanté à Portus.

Sources épigraphiques

2CIL XIV, 286 ; IPOstie B, 295 ; CIMRM I, 325 ; Marchesini 2012-2013, 324-328 ; EDR144064 (Raffaella Marchesini)

3Fragment de plaque de marbre, trouvé à Portus lors des fouilles Torlonia en 1863-1864 (peut-être de la zone du palais de l’empereur Claude, selon Thylander in IPOstie, 8).

[--- ?] album sacrato[rum ---]
<colonne I>
[---]+reus, pater,
[--- G]lycon
[---] Rufus
[---] Dafinus
[---] Sinplicius
[---] Petrus
[---] Crescentinus [---] Crescentio
[---] Bictorus
[---] Dafinus
[---] Feston
[--- S]erpentius
[---] Apronianus
[---] Alexander
[---]+ACVCA
----- ?
<colonne II>
Tr[---]
Petr[---]
Pa[---]
Tr[---]
Ex[---]
Iu[---]
Me[---]
T[---]
Ro[---]
Sa[---]
Se[---] / A+[---]
------

<entre les colonnes I et II>
Leo fe[cit]

« [---] Album des initiés. <colonne I> ---reus, père, [---] Glycon, [---] Rufus, [---] Dafinus, [---] Sinplicius, [---] Petrus, [---] Crescentinus, [---] Crescentio, [---] Victorus, [---] Dafinus, [---] Feston, [---] Serpentius, [---] Apronianus, [---] Alexander, [---]acuca/ [----- ?]. <colonne II> Tr[---], Pet[---], Pa[---], Tr[---], Ex[---], Iu[---], Me[---], T[---], Ro[---], Sa[---], Se[---], Ad[---]. <entre les colonnes I et II> Leo (ou le lion) a fait. »

4La mention d’un pater et, vraisemblablement d’un leo, permet de rattacher cette liste de sacrati, à comprendre comme initiés, non pas au culte d’Isis (Thylander in IPOstie) mais au culte de Mithra comme l’observait déjà Cumont (Textes et monuments… de Mithra, II, 117, n° 40 ; suivi par Floriani Squarciapino 1962, 58 ; Meiggs 1973, 388). La première colonne donne une série de noms, dont ne sont conservés que les cognomina, au nominatif. Il s’agit du seul album d’initiés de Mithra connu pour Ostie/Portus.

5Datation : entre 201 et 350 (EDR, d’après les noms).

6CIL XIV, 55 ; IPOstie B, 307 ; CIMRM I, 323 ; EDR144063 (Raffaella Marchesini) ; Marchesini 2012-2013, 323

7Fragment de vase de marbre, trouvé à Portus lors des fouilles Torlonia en 1865-1866. Sous l’inscription sont figurés une tête barbue entre un cercle radié, à droite, ainsi qu’un desservant de Mithra, à gauche (CIL). Selon Becatti (1954, 131), ce dernier est identifiable à Cautes (il portait une torche tournée vers le haut), tandis que la tête pourrait représenter Sol (la description peu soignée l’a peut-être trop vite doté d’une barbe).

Inuicto Deo S[oli Mithrae?---]

« Au dieu Sol invaincu [Mithra ?] ».

8Datation : iie- iiie s. (EDR).

  

9Becatti 1954 : G. Becatti, I mitrei, Roma 1954 (Scavi di Ostia, 2).

10Floriani Squarciapino 1962: M. Floriani Squarciapino, I culti orientali ad Ostia, Leiden 1962 (EPRO, 3).

11Marchesini 2012-2013 : R. Marchesini, Sacra peregrina ad Ostia e Porto : Mithra, Iuppiter Sabazius, Iuppiter Dolichenus, Iuppiter Heliopolitanus, Roma, Sapienza. Università di Roma, 2012-2013 (Dottorato di Ricerca in Filologia e Storia del Mondo Antico).

12IPOstie : H. Thylander, Inscriptions du port d’Ostie, Lund 1952.

13Meiggs 1973 : R. Meiggs, Roman Ostia, Oxford 1973.

© Collège de France, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter