Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fana, templa, delubra. Corpus dei luoghi di culto dell'Italia antica (FTD) - 6

 | 
Françoise Van Haeperen

Ostia (Ostie)

Ostia-Transtévère. Chapelle de Silvanus (localisation incertaine)

Texte intégral

1D’après une inscription retrouvée sur la rive droite du Tibre, une aedes y a été reconstruite par deux esclaves (Calza 1923, 410-411 ; Meiggs 1973, 383 ; Dorcey 1992, 117). Le terme aedes doit vraisemblablement être compris dans le sens de chapelle (et non de temple). Celle-ci, fréquentée et restaurée par des esclaves, se trouvait peut-être sur leur lieu de travail.

2AE 1924, 116 ; CIL XIV, 4327 ; EDR072931 (Maria Letizia Caldelli)

3Plaque de marbre (35,5 × 36 × 5 cm ; haut. lett. 1,7-3,5 cm), trouvée sur rive droite du Tibre, dans la propriété des Aldobrandini.

Anteros Aeli =
orum et The =
odora Silua =
no Sancto aede =
m diruta =
m a solo pecuni =
a sua restitue =
runt.

« Antéros, esclave des Aelii, et Théodora ont refait, pour Silvanus Sanctus, à leurs frais, à partir du sol, la chapelle détruite ».

Bibliographie

  

Calza 1923 : G. Calza, « Esplorazione dell’isolato a ovest del Campidoglio di Ostia », in NSA, 1923, 177-187 (+ pl. VI, fig. 1).

Meiggs 1973 : R. Meiggs, Roman Ostia, Oxford 1973.

© Collège de France, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter