Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fana, templa, delubra. Corpus dei luoghi di culto dell'Italia antica (FTD) - 6

 | 
Françoise Van Haeperen

Ostia (Ostie)

Ostia. Temple (?) de la place de la Victoire (V, XVII, 1)

Texte intégral

1Lors des fouilles qu’il effectue entre 1855 et 1858, C. L. Visconti découvre des vestiges qu’il identifie à un temple, peu après avoir mis au jour la porte au sud de la Porta Romana, une place et une vaste fontaine (correspondant au nymphée V, XVII, 2 ; Visconti 1857, 309-314 ; fig. 6, n° 15 ; 269). D’après la description qui en est faite alors et les mentions éparses et parfois embrouillées qu’on trouve ensuite dans les Notizie degli scavi (Vaglieri 1909, 231 ; Vaglieri 1910d, 31 ; 1910e, 62-63), l’édifice exhumé par Visconti correspond à celui auquel a ensuite été attribuée la référence topographique V, XVII, 1, situé entre le decumanus maximus et la voie presque parallèle au sud de celui-ci. Exceptés la brève description qu’en donne Visconti (voir infra) et le plan de la zone fourni par Paribeni (1920, 158, fig. 1), ces structures nous restent à peu près inconnues.

fig. 6

fig. 6

Carte des lieux de culte publics d’Ostie, de Trajan au milieu du iiie s. : 1. Capitole d’époque hadrienne ; 2. Temple de Rome et d’Auguste ; 3. Temple rond ; 4. Aire sacrée de la Via della Foce ; 5. Temple sur les naualia, attribué aux Dioscures ; 6. Temple de la Place des Corporations ; 7. Aire sacrée des quatre petits temples ; 8. Petit temple républicain ; 9. Temple de Sérapis ; 10. Aire sacrée de Mater Magna ; 11. Temple de Bellone ; 12. Temple du « forum » de Porta Marina ; 13. Temple de Bona Dea (IV, VIII, 3) ; 14. Temple de Bona Dea (V, X, 2) ; 15. Temple ( ?) de la Place de la Victoire

© DR

fig. 269

fig. 269

Plan de la Place de la Victoire (Top. gen. 1953)

© DR

2S’il s’agit bien d’un temple, il est vraisemblablement public, vu ses dimensions et sa situation. Quant à sa divinité tutélaire, l’inscription pour le salut de Commode qui y a été posée ne fournit pas d’indice, puisque l’édifice est antérieur (voir infra). À titre d’hypothèse de travail, on pourrait suggérer d’y reconnaître les nymphes : en effet, deux inscriptions d’Ostie qui leur sont dédiées ont été retrouvées à proximité, près de la Porta Romana (CIL XIV, 4321, plaque de marbre ; CIL XIV, 4322, petit autel de marbre ; voir tableau). La proximité immédiate d’une grande vasque à plan cruciforme (retrouvée sous le nymphée tardo-antique V, XVII, 2) ainsi que la forte présence de l’eau dans cette zone (castellum, citernes etc. ; voir Ricciardi, Scrinari I, 1996, 89-96, 137-138 ; II, 1996, 235-236 ; Bukowiecki et al. 2008, 16-18, 146-147) pourraient constituer un indice complémentaire en ce sens.

Sources épigraphiques

3CIL XIV, 109 ; EDR163543 (Raffaella Marchesini)

4Fragment de base portant une inscription fort abîmée et peut-être martelée, retrouvée selon Visconti (1857, 313-314), dans l’édifice qu’il identifie à un temple (d’après le CIL, elle a été trouvée près du grand édifice avec colonnes de granit).

Pro salute [[---]]
M(arci) Aur(eli) Commodi
Antonini Aug(usti) [[---]]
M(arcus) Aur(elius) Aug(usti) lib(ertus)
Armentarius
[[---]]
d(ono) d(edit).

« Pour le salut de [[---]] Marc Aurèle Commode Antonin Auguste [[---]], Marcus Aurelius Armentarius, affranchi de l’empereur, [[--- ]] a offert ce don ».

Sources archéologiques

5Visconti (1857, 113-114) évoque « les restes d’un édifice vaste et superbe, que sa structure permet d’identifier à un temple, de ceux entourés par un portique ; on en voit un côté, le seul découvert, quelques fragments de fûts de colonnes, en granit bigio, et une entière, d’une hauteur de 26 palmes ; ces colonnes doivent en avoir formé le péristyle ». Et l’archéologue de fournir des éléments de datation, issus du monument : des briques estampillées aux noms des consuls de 128 et 129 (CIL XV 1434, 1435), ainsi qu’une fistula (CIL XIV, 1976 et 1996 = CIL XV 7738 a et b).

6Il ne reste guère de trace visible de cet édifice, pas même la colonne complète ou les fragments de fûts. S’il n’a pas, à ma connaissance, fait l’objet d’une autre description que celle de Visconti, il figure cependant sur le plan de Paribeni (1920, 158, fig. 1) repris dans la Topografia generale (fig. 269). D’après ce dernier, il s’agirait d’un édifice à cella centrale, bordé de deux autres pièces et précédé d’une vaste cour, délimitée par deux murs sur lesquels, s’ouvre de chaque côté, vers le nord, une exèdre semi-circulaire. Il faudrait dès lors supposer que les fragments de fûts et la colonne vus par Visconti se soient rapportés au mur sud de l’édifice (puisque sa fouille débuta par la voie qui court au sud du decumanus, parallèlement à ce dernier). À l’intérieur de la pièce qui correspondrait à la cella du temple est représentée, contre le mur du fond, une structure, légèrement décentrée par rapport à l’entrée, qui pourrait être identifiée à une base pour la statue cultuelle. Les murs latéraux semblent, chacun, percés de trois niches.

fig. 269

fig. 269

Plan de la Place de la Victoire (Top. gen. 1953)

© DR

Bibliographie

  

Buckowiecki et al. 2008 : E. Bukowiecki, H. Dessales, J. Dubouloz, Ostie, l’eau dans la ville. Châteaux d’eau et réseau d’adduction, Roma 2008.

Paribeni 1920 : R. Paribeni, « Ostia Rinvenimenti presso la Porta Romana », in NSA, 1920, 156-166.

Ricciardi, Scrinari 1996 : M.A. Ricciardi, V.S.M. Scrinari, La civiltà dell’acqua in Ostia Antica, Rome 1996.

Vaglieri 1909b : D. Vaglieri, « Ostia – Scoperta di un nuovo portico presso la via del Teatro », in NSA, 1909, 231-240.

Vaglieri 1910d : D. Vaglieri, « Ostia – Scoperte nelle Terme e nei sepolcri. Scoperta della porta principale e della via Ostiense », in NSA, 1910, 9-33.

Visconti 1857 : C.L. Visconti, « Escavazioni di Ostia dall’anno 1855 al 1858 », in AdI, 29, 1857, 281-340.

Table des illustrations

Titre fig. 6
Légende Carte des lieux de culte publics d’Ostie, de Trajan au milieu du iiie s. : 1. Capitole d’époque hadrienne ; 2. Temple de Rome et d’Auguste ; 3. Temple rond ; 4. Aire sacrée de la Via della Foce ; 5. Temple sur les naualia, attribué aux Dioscures ; 6. Temple de la Place des Corporations ; 7. Aire sacrée des quatre petits temples ; 8. Petit temple républicain ; 9. Temple de Sérapis ; 10. Aire sacrée de Mater Magna ; 11. Temple de Bellone ; 12. Temple du « forum » de Porta Marina ; 13. Temple de Bona Dea (IV, VIII, 3) ; 14. Temple de Bona Dea (V, X, 2) ; 15. Temple ( ?) de la Place de la Victoire
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6744/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 444k
Titre fig. 269
Légende Plan de la Place de la Victoire (Top. gen. 1953)
Crédits © DR
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6744/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 216k

© Collège de France, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter