Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fana, templa, delubra. Corpus dei luoghi di culto dell'Italia antica (FTD) - 6

 | 
Françoise Van Haeperen

Ostia (Ostie)

Ostia. Temple collégial sous les thermes du philosophe (V, II, 7)

Texte intégral

1Les restes d’une construction identifiable à un petit temple ont été trouvés dans la cour d’un édifice qui a connu plusieurs transformations (V, II, 6-7), situé sur la partie orientale de la Semita dei cippi (fig. 7, n° 32 ; Top. gen. 1953, 153, 155 ; Meiggs 1973, 329 ; Boersma 1985, 120-137, 470, n° 27 ; Bollmann 1998, 328-331 ; Steuernagel 2004, 102-115 ; Pavolini 2006, 217). La partie occidentale du complexe semble avoir été édifiée à l’époque trajane (d’après la technique de construction), tandis que la partie orientale de la parcelle est, dans un premier temps, occupée par une cour. L’édifice revêtait alors des fonctions commerciales et peut- être aussi industrielles. Au fond de la cour est élevé, vers 200, un petit temple appuyé contre le mur oriental. Sa divinité tutélaire n’est pas connue. L’édifice à l’ouest de la parcelle, par lequel le temple est accessible, conserve ses fonctions précédentes.

Fig. 7

Fig. 7

Carte des lieux de culte d’associations d’Ostie (en vert, les lieux de culte de collège ; en rouge, les mithraea ; en bleu les lieux de culte d’associations professionnelles ou de voisinage non dédiés à Mithra : 1. Chapelle de Silvanus (I, III, 2) dans le Caseggiato dei Molini ; 2. Mithraeum de la Casa di Diana (I, III, 3-4) ; 3. Mithraeum de Ménandre (I, III, 5) ; 4. Ostia. Lieu de culte (?) du jardin de l’îlot I, IV ; 5. Mithraeum des stuppatores (I, X, 4) ; 6. Chapelle de la Casa dei Triclini (I, XII, 1) ; 7. Lieu de culte (?) de Jupiter Dolichenus, dans l’ aire sacrée de la Via della Foce (I, XV) ; 8. Mithraeum des Thermes de Mithra (I, XVII, 2) ; 9. Temple collégial des mensores (I, XIX, 2) ; 10. Mithraeum du « palais impérial » ; 11. Mithraeum Aldobrandini (II, I, 2) ; 12. Chapelle II, II, 4 et mithraeum de Porta Romana ; 13. Chapelle (?) de la Place des Corporations ; 14. Chapelle de l’autel des jumeaux (II, VII, 3) ; 15. Mithraeum des Sept Sphères (II, VIII, 6) ; 16. Lieu de culte (?) de la fullonica II, XI, 1 ; 17. Mithraeum des Parois Peintes (III, I, 6) ; 18. Lieu de culte (?) du Caseggiato III, I, 8 ; 19. Temple collégial des fabri nauales (III, II, 1-2) ; 20. Lieu de culte du collège (?) de ladite Domus de Mars (III, II, 5) ; 21. Chapelle III, II, 11 ; 22. Chapelle des Trois Nefs (III, II, 12) ; 23. Chapelle (?) du Caseggiato degli Aurighi (III, X, 1) ; 24. Chapelle de Sérapis dans le Caseggiato del Serapide (III, X, 3) ; 25. Mithraeum de la Planta Pedis (III, XVII, 2) ; 26. Schola des hastiferi (IV, 1, 5), dans l’aire du temple de Bellone) ; 27. Scholae des dendrophores et des cannophores, dans l’aire sacrée de Mater Magna ; 28. Mithraeum des Animaux (IV, II, 11) ; 29. Chapelle du Caseggiato del Sacello (IV, V, 4) ; 30. Mithraeum des Sept Portes (IV, V, 13) ; 31. Mithraeum des Marbres Colorés (IV, IX, 5) ; 32. Temple collégial sous les thermes du philosophe (V, II, 17) ; 33. Mithareum des Serpents (V, VI, 6) ; 34. Lieu de culte des seuiri augustales (?) ; 35. Mithraeum de Felicissimus (V, IX, 1) ; 36. Temple collégial des fabri tignuarii (V, XI, 1) ; 37. Chapelle de Hortensius (V, XII, 1) ; 38. Mithraeum (?) des horrea del Sabazeo (V, XII, 3)

© DR

2Le temple est détruit après l’époque sévérienne. La partie méridionale de la cour est alors occupée par des portiques qui auraient servi pour des réunions philosophiques néo-platoniciennes (cette hypothèse, basée sur les portraits de philosophes qui y ont été retrouvés, doit être considérée avec prudence ; voir Boersma 1985, 137 ; Bollmann 1998, 331, avec la bibliographie antérieure). Sur l’espace restant de la cour et à la place du portique nord furent ensuite édifiés de petits thermes, qui n’étaient pas directement accessibles depuis la rue, tandis que la partie occidentale de la parcelle maintient ses activités commerciales et peut-être industrielles.

3Le temple a été attribué à une association, sur la base de sa ressemblance avec d’autres temples collégiaux d’Ostie (voir fiches Ostia. Temples collégiaux des fabri nauales et des fabri tignuarii ; Top. gen. 1953, 153 ; Meiggs, 1973, 329 ; Boersma 1985, 137 ; Bollmann 1998, 330). Il faut en outre relever que, selon toute vraisemblance, il était fréquenté par les personnes travaillant dans l’édifice à l’ouest de la cour, que celles-ci aient formé ou non un collegium. Après la destruction du temple, les aspects communautaires et conviviaux qu’il supposait furent désormais assumés par les larges portiques. La niche murale aménagée au fond du portique sud a pu éventuellement alors servir pour les manifestations cultuelles (Bollmann 1998, 331 ; fig. 258, 259).

Fig. 258

Fig. 258

Plan de la parcelle des thermes du philosophe (Boersma 1985, fig. 36)

© DR

Fig. 259

Fig. 259

Niche dans le mur oriental du portique méridional (Bakker : http://www.ostia-antica.org/​regio5/​2/​2-6.htm)

© DR

Structures archéologiques (fig. 258)

4Seules subsistent de ce temple (env. 5,20 × 5,60 m) la partie inférieure des murs et la première marche de l’escalier. Il fut en effet détruit vers le milieu du iiie s. Le nouveau mur oriental du complexe s’installa sur une partie de ses vestiges.

Fig. 258

Fig. 258

Plan de la parcelle des thermes du philosophe (Boersma 1985, fig. 36)

© DR

5L’édifice cultuel comprenait une pièce arrière rectangulaire, identifiable à une cella, et une antichambre étroite (pronaos), précédée d’un escalier. Les dimensions et la hauteur de la seule marche conservée (larg. 0,25-0,30 ; haut. 0,20 m) permettent de penser qu’il comprenait sept marches et que la hauteur du podium était d’environ 1,40 m. (Boersma 1985, 131-137, 470, fig. 36, fig. 567).

6Une analyse soignée des murs de la parcelle et des diverses phases de construction amène Boersma à proposer une datation vers 200 pour la construction du temple, à l’époque post-sévérienne pour sa destruction (Boersma 1985, 133-134 suivi par Bollmann 1998, 330).

Bibliographie

  

Boersma 1985 : J. S.Boersma et al., Amoenissima Civitas. Block V,ii at Ostia : Description and Analysis of its Visible Remains, Assen 1985.

Bollmann 1998 : B. Bollmann, Römische Vereinshauser : Untersuchungen zu den Scholae der römischen Berufs-, Kult- und Augustalen-Kollegien in Italien, Mainz 1998.

Meiggs 1973 : R. Meiggs, Roman Ostia, Oxford 1973.

Pavolini 2006 : C. Pavolini, Ostia, Rome 2006.

Steuernagel 2004 : D. Steuernagel, Kult und Alltag in römischen Hafenstädten. Soziale Prozesse in archäologischer Perspektive, Stuttgart 2004.

Top. gen. 1953 : G. Calza, G. Becatti, I. Gismondi, G. De Angelis d’Ossat, H. Bloch, Topografia Generale, Roma 1953 (Scavi di Ostia, 1).

Table des illustrations

Titre Fig. 7
Légende Carte des lieux de culte d’associations d’Ostie (en vert, les lieux de culte de collège ; en rouge, les mithraea ; en bleu les lieux de culte d’associations professionnelles ou de voisinage non dédiés à Mithra : 1. Chapelle de Silvanus (I, III, 2) dans le Caseggiato dei Molini ; 2. Mithraeum de la Casa di Diana (I, III, 3-4) ; 3. Mithraeum de Ménandre (I, III, 5) ; 4. Ostia. Lieu de culte (?) du jardin de l’îlot I, IV ; 5. Mithraeum des stuppatores (I, X, 4) ; 6. Chapelle de la Casa dei Triclini (I, XII, 1) ; 7. Lieu de culte (?) de Jupiter Dolichenus, dans l’ aire sacrée de la Via della Foce (I, XV) ; 8. Mithraeum des Thermes de Mithra (I, XVII, 2) ; 9. Temple collégial des mensores (I, XIX, 2) ; 10. Mithraeum du « palais impérial » ; 11. Mithraeum Aldobrandini (II, I, 2) ; 12. Chapelle II, II, 4 et mithraeum de Porta Romana ; 13. Chapelle (?) de la Place des Corporations ; 14. Chapelle de l’autel des jumeaux (II, VII, 3) ; 15. Mithraeum des Sept Sphères (II, VIII, 6) ; 16. Lieu de culte (?) de la fullonica II, XI, 1 ; 17. Mithraeum des Parois Peintes (III, I, 6) ; 18. Lieu de culte (?) du Caseggiato III, I, 8 ; 19. Temple collégial des fabri nauales (III, II, 1-2) ; 20. Lieu de culte du collège (?) de ladite Domus de Mars (III, II, 5) ; 21. Chapelle III, II, 11 ; 22. Chapelle des Trois Nefs (III, II, 12) ; 23. Chapelle (?) du Caseggiato degli Aurighi (III, X, 1) ; 24. Chapelle de Sérapis dans le Caseggiato del Serapide (III, X, 3) ; 25. Mithraeum de la Planta Pedis (III, XVII, 2) ; 26. Schola des hastiferi (IV, 1, 5), dans l’aire du temple de Bellone) ; 27. Scholae des dendrophores et des cannophores, dans l’aire sacrée de Mater Magna ; 28. Mithraeum des Animaux (IV, II, 11) ; 29. Chapelle du Caseggiato del Sacello (IV, V, 4) ; 30. Mithraeum des Sept Portes (IV, V, 13) ; 31. Mithraeum des Marbres Colorés (IV, IX, 5) ; 32. Temple collégial sous les thermes du philosophe (V, II, 17) ; 33. Mithareum des Serpents (V, VI, 6) ; 34. Lieu de culte des seuiri augustales (?) ; 35. Mithraeum de Felicissimus (V, IX, 1) ; 36. Temple collégial des fabri tignuarii (V, XI, 1) ; 37. Chapelle de Hortensius (V, XII, 1) ; 38. Mithraeum (?) des horrea del Sabazeo (V, XII, 3)
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6706/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 436k
Titre Fig. 258
Légende Plan de la parcelle des thermes du philosophe (Boersma 1985, fig. 36)
Crédits © DR
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6706/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 100k
Titre Fig. 259
Légende Niche dans le mur oriental du portique méridional (Bakker : http://www.ostia-antica.org/​regio5/​2/​2-6.htm)
Crédits © DR
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6706/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 432k

© Collège de France, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter