Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fana, templa, delubra. Corpus dei luoghi di culto dell'Italia antica (FTD) - 6

 | 
Françoise Van Haeperen

Ostia (Ostie)

Ostia. Temple collégial des fabri tignuarii (V, XI, 1)

Texte intégral

1Temple situé au sud du decumanus maximus, à l’angle de la Via degli Augustali, face au théâtre (Bollmann 1998, 340-345, pl. 94 photos 6,1 ; Steuernagel 2004, 100, 191 ; Ep. lat. 2006, 155-156 ; Pavolini 2006, 233 ; Pensabene 2007, 353-357 ; Zevi 2008, 490-494 ; Ep. lat. 2010, 197-199, n° 54 ; fig. 7, n° 36).

Fig. 7

Fig. 7

Carte des lieux de culte d’associations d’Ostie (en vert, les lieux de culte de collège ; en rouge, les mithraea ; en bleu les lieux de culte d’associations professionnelles ou de voisinage non dédiés à Mithra : 1. Chapelle de Silvanus (I, III, 2) dans le Caseggiato dei Molini ; 2. Mithraeum de la Casa di Diana (I, III, 3-4) ; 3. Mithraeum de Ménandre (I, III, 5) ; 4. Ostia. Lieu de culte (?) du jardin de l’îlot I, IV ; 5. Mithraeum des stuppatores (I, X, 4) ; 6. Chapelle de la Casa dei Triclini (I, XII, 1) ; 7. Lieu de culte (?) de Jupiter Dolichenus, dans l’ aire sacrée de la Via della Foce (I, XV) ; 8. Mithraeum des Thermes de Mithra (I, XVII, 2) ; 9. Temple collégial des mensores (I, XIX, 2) ; 10. Mithraeum du « palais impérial » ; 11. Mithraeum Aldobrandini (II, I, 2) ; 12. Chapelle II, II, 4 et mithraeum de Porta Romana ; 13. Chapelle (?) de la Place des Corporations ; 14. Chapelle de l’autel des jumeaux (II, VII, 3) ; 15. Mithraeum des Sept Sphères (II, VIII, 6) ; 16. Lieu de culte (?) de la fullonica II, XI, 1 ; 17. Mithraeum des Parois Peintes (III, I, 6) ; 18. Lieu de culte (?) du Caseggiato III, I, 8 ; 19. Temple collégial des fabri nauales (III, II, 1-2) ; 20. Lieu de culte du collège (?) de ladite Domus de Mars (III, II, 5) ; 21. Chapelle III, II, 11 ; 22. Chapelle des Trois Nefs (III, II, 12) ; 23. Chapelle (?) du Caseggiato degli Aurighi (III, X, 1) ; 24. Chapelle de Sérapis dans le Caseggiato del Serapide (III, X, 3) ; 25. Mithraeum de la Planta Pedis (III, XVII, 2) ; 26. Schola des hastiferi (IV, 1, 5), dans l’aire du temple de Bellone) ; 27. Scholae des dendrophores et des cannophores, dans l’aire sacrée de Mater Magna ; 28. Mithraeum des Animaux (IV, II, 11) ; 29. Chapelle du Caseggiato del Sacello (IV, V, 4) ; 30. Mithraeum des Sept Portes (IV, V, 13) ; 31. Mithraeum des Marbres Colorés (IV, IX, 5) ; 32. Temple collégial sous les thermes du philosophe (V, II, 17) ; 33. Mithareum des Serpents (V, VI, 6) ; 34. Lieu de culte des seuiri augustales (?) ; 35. Mithraeum de Felicissimus (V, IX, 1) ; 36. Temple collégial des fabri tignuarii (V, XI, 1) ; 37. Chapelle de Hortensius (V, XII, 1) ; 38. Mithraeum (?) des horrea del Sabazeo (V, XII, 3)

© DR

2Son identification comme temple collégial, admise depuis longtemps, est basée sur le plan de l’édifice, comparable à celui du temple des fabri nauales (voir fiche Ostia. Temple collégial des fabri nauales ; Top. gen. 1953, 149 ; Meiggs 1973, 328 ; Bollmann 1998, 344). La restitution, par Zevi, d’une inscription à partir de deux fragments d’architrave, dont l’un retrouvé à proximité du temple (voir infra), a apporté de nouvelles précisions quant à la datation, à la divinité honorée et au groupe offrant le temple (Zevi 1971, 472-478 n° 3, pl. III). En effet, l’architrave s’adapte parfaitement, par ses dimensions, à l’édifice. Il apparaît ainsi que le temple a été dédié au divin Pertinax par le collège des tignuarii, c’est-à-dire des charpentiers. La dédicace a vraisemblablement eu lieu, en 194 ou 195, peu de temps après la mort et la divinisation de Pertinax, à une époque où Septime Sévère se présentait comme le vengeur de son prédécesseur (après la victoire sur Pescennius Niger en 195, l’empereur insiste désormais sur sa filiation avec les Antonins, par le biais de son adoption fictive par Marc Aurèle). Le choix du diuus Pertinax comme dédicataire du temple n’est pas anodin : cet empereur avait peut- être favorisé les fabri tignuarii lors de son bref séjour à Ostie (Dio Cass. 74, 8, 2) ; il s’agissait d’autre part pour ce collège de manifester sa loyauté vis-à-vis de l’empereur régnant (Zevi 1971, 474-478 ; Ep. lat. 2006, 156). Il est possible que la construction ait débuté un peu plus tôt, les murs en latericium étant comparables à ceux de la restauration du théâtre, commencée sous Commode (Zevi 1971, 477).

3Rappelons que les tignuarii possédaient déjà un siège à proximité immédiate du forum (voir fiche Ostia. Chapelle de la Casa dei Triclini).

Sources épigraphiques

4Zevi 1971, 472-478 n° 3, pl. III ; CIL XIV, 4365 + 4382 ; AE 1971, 64 ; Ep. lat. 2010, 197, n° 54, fig. 54 ; EDR072670 (Raffaella Marchesini)

5Architrave en bloc à l’origine monolithique, de marbre du Proconnèse, recomposée par Zevi à partir de deux fragments jointifs (lacune à droite ; 59 × 300 cm ; longueur d’origine : env. 3,80 m). Un des fragments (CIL XIV, 4365) a été retrouvé sur le decumanus devant l’aire des quatre petits temples ; l’autre, réutilisée dans une construction d’époque tardive, au carrefour du decumanus et de la Via della Foce.

Diuo Pio [P]ertinaci Au[g(usto)]
colleg(ium) fabr(um) [[ [tignu]ar(iorum) O[st(iensium)] ]]
curam agentibus C(aio) Plotio Ca[---] Salinatore Ianuario, L(ucio) Faianio
Olympo, mag(istris) q(uin)q(uennalibus) lust(ri) X[XVIII].

« Au divin Pertinax Auguste, le collège des fabri tignuarii (ouvriers charpentiers) d’Ostie, aux bons soins de Caius Plotius Ca[--- et de ---] Salinator Ianuarius et de Lucius Faianius Olympus, magistri quinquennaux du 28e lustre » (trad. Ep. lat. 2006, 155-155, n° 41).

6À la fin de la première ligne, Bollmann (1998, 342-343) propose de restituer patri ; cette suggestion ne semble pas pertinente à Zevi (Ep. lat.) en raison de l’espace jugé insuffisant.

7Les présidents du collège ont été chargés de la construction du temple, qui est consacré à Pertinax divinisé, peu de temps après sa mort.

Sources archéologiques

8L’aire du temple occupe un espace de forme trapézoïdale, qui empiète sur la partie septentrionale de l’aile occidentale du Caseggiato del Temistocle (V, XI, 2 ; fig. 252, 253). Le temple modifie l’orientation de l’édifice précédent, afin qu’il soit visible de face pour ceux qui y accèdent depuis le decumanus. La parcelle comprend un vestibule, une cour et un temple sur podium.

Fig. 252

Fig. 252

Plan de la parcelle du temple des fabri tignuarii

© DR

Fig. 253

Fig. 253

Temple collégial du temple des fabri tignuarii.

© Françoise Van Haeperen

9Le temple, en opus latericium, était accessible depuis le decumanus par un escalier latéral, menant à une large entrée monumentale (3,50 m), vraisemblablement surmontée de l’architrave inscrite (voir supra ; Pensabene 2007, 354). Celle-ci ouvre sur un vestibule trapézoïdal, qui donne accès à la cour (15 × 22,50-26,50 m), par une arcade constituée de trois pilastres de brique supportant trois arcs de maçonnerie. La cour présente un pavement de marbre ; en son centre s’élève un autel. Celui-ci, tout comme les murs de la cour, était revêtu de marbre. Des niches murales rectangulaires, enduites de blanc, (haut. 1,20 ; larg. 1,30 ; prof. 0,50 m) étaient aménagées dans les murs latéraux de la cour (quatre dans le mur occidental, trois de l’autre côté) ; le mur oriental présente également une niche semi-circulaire, au niveau du sol (larg. 1,80 ; prof. 1,00 m). Celle-ci ainsi que la niche la plus au nord-ouest semblent avoir fonctionné comme fontaine. Une porte dans l’angle nord-ouest de la cour mène à de petites pièces appuyées contre la façade occidentale.

10Face à l’entrée se dressait un temple sur un haut podium (haut. 2 m), précédé d’un large escalier. Il s’appuyait contre le mur du fond de la cour dont se détachait l’abside de la cella. Du pronaos et de la cella ne subsiste aucun vestige. Selon Pensabene (2007, 353), il s’agissait d’un temple prostyle vraisemblablement tétrastyle. L’espace voûté sous le podium était accessible par une porte dans le mur occidental (la voûte d’arêtes sous le pronaos est une reconstitution moderne) et était éclairé par six ouvertures étroites (Bollmann 1998, 340-341). Le temple et le podium étaient revêtus de marbre.

11Un fragment d’architrave de marbre sculpté sur trois côtés appartient vraisemblablement à la décoration architectonique du temple (Pensabene 2007, 353-354). La frise est décorée sur sa face avant et sur les côtés par des motifs sacrificiels : bucranes avec infulae, patère, aspergillum, infula, urceus.

Bibliographie

  

Bollmann 1998 : B. Bollmann, Römische Vereinshauser : Untersuchungen zu den Scholae der römischen Berufs-, Kult- und Augustalen-Kollegien in Italien, Mainz 1998.

Ep. lat. 2006 : M. Cébeillac-Gervasoni, M.-L. Caldelli, F. Zevi, Epigraphie latine, Paris, 2006.

Ep. lat. 2010 : M. Cébeillac-Gervasoni, M.-L. Caldelli, F. Zevi, Epigrafia latina : Ostia, cento iscrizioni in contesto, Roma 2010.

Meiggs 1973 : R. Meiggs, Roman Ostia, Oxford 1973.

Pavolini 2006 : C. Pavolini, Ostia, Rome 2006.

Pensabene 2007 : P. Pensabene, Ostiensium marmorum decus et decor : studi architettonici, decorativi e archeometrici, Roma 2007.

Steuernagel 2004 : D. Steuernagel, Kult und Alltag in römischen Hafenstädten. Soziale Prozesse in archäologischer Perspektive, Stuttgart 2004.

Top. gen. 1953 : G. Calza, G. Becatti, I. Gismondi, G. De Angelis d’Ossat, H. Bloch, Topografia Generale, Roma 1953 (Scavi di Ostia, 1).

Zevi 1971a : F. Zevi, « Miscellanea Ostiense III. Il tempio del collegio dei ’Fabri Tignuarii’ e una dedica a Pertinace divinizzato », in RendAccLinc, 26, 1971, 472-479.

Zevi 2008 : F. Zevi, « I collegi di Ostia e le loro sedi associative tra Antonini e Severi », in Le Quotidien Municipal dans l’Occident Romain, Paris 2008, 477-506.

Table des illustrations

Titre Fig. 7
Légende Carte des lieux de culte d’associations d’Ostie (en vert, les lieux de culte de collège ; en rouge, les mithraea ; en bleu les lieux de culte d’associations professionnelles ou de voisinage non dédiés à Mithra : 1. Chapelle de Silvanus (I, III, 2) dans le Caseggiato dei Molini ; 2. Mithraeum de la Casa di Diana (I, III, 3-4) ; 3. Mithraeum de Ménandre (I, III, 5) ; 4. Ostia. Lieu de culte (?) du jardin de l’îlot I, IV ; 5. Mithraeum des stuppatores (I, X, 4) ; 6. Chapelle de la Casa dei Triclini (I, XII, 1) ; 7. Lieu de culte (?) de Jupiter Dolichenus, dans l’ aire sacrée de la Via della Foce (I, XV) ; 8. Mithraeum des Thermes de Mithra (I, XVII, 2) ; 9. Temple collégial des mensores (I, XIX, 2) ; 10. Mithraeum du « palais impérial » ; 11. Mithraeum Aldobrandini (II, I, 2) ; 12. Chapelle II, II, 4 et mithraeum de Porta Romana ; 13. Chapelle (?) de la Place des Corporations ; 14. Chapelle de l’autel des jumeaux (II, VII, 3) ; 15. Mithraeum des Sept Sphères (II, VIII, 6) ; 16. Lieu de culte (?) de la fullonica II, XI, 1 ; 17. Mithraeum des Parois Peintes (III, I, 6) ; 18. Lieu de culte (?) du Caseggiato III, I, 8 ; 19. Temple collégial des fabri nauales (III, II, 1-2) ; 20. Lieu de culte du collège (?) de ladite Domus de Mars (III, II, 5) ; 21. Chapelle III, II, 11 ; 22. Chapelle des Trois Nefs (III, II, 12) ; 23. Chapelle (?) du Caseggiato degli Aurighi (III, X, 1) ; 24. Chapelle de Sérapis dans le Caseggiato del Serapide (III, X, 3) ; 25. Mithraeum de la Planta Pedis (III, XVII, 2) ; 26. Schola des hastiferi (IV, 1, 5), dans l’aire du temple de Bellone) ; 27. Scholae des dendrophores et des cannophores, dans l’aire sacrée de Mater Magna ; 28. Mithraeum des Animaux (IV, II, 11) ; 29. Chapelle du Caseggiato del Sacello (IV, V, 4) ; 30. Mithraeum des Sept Portes (IV, V, 13) ; 31. Mithraeum des Marbres Colorés (IV, IX, 5) ; 32. Temple collégial sous les thermes du philosophe (V, II, 17) ; 33. Mithareum des Serpents (V, VI, 6) ; 34. Lieu de culte des seuiri augustales (?) ; 35. Mithraeum de Felicissimus (V, IX, 1) ; 36. Temple collégial des fabri tignuarii (V, XI, 1) ; 37. Chapelle de Hortensius (V, XII, 1) ; 38. Mithraeum (?) des horrea del Sabazeo (V, XII, 3)
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6679/img-1.png
Fichier image/, 693k
Titre Fig. 252
Légende Plan de la parcelle du temple des fabri tignuarii
Crédits © DR
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6679/img-2.jpg
Fichier image/, 260k
Titre Fig. 253
Légende Temple collégial du temple des fabri tignuarii.
Crédits © Françoise Van Haeperen
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6679/img-3.jpg
Fichier image/, 463k

© Collège de France, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter