Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fana, templa, delubra. Corpus dei luoghi di culto dell'Italia antica (FTD) - 6

 | 
Françoise Van Haeperen

Ostia (Ostie)

Ostia. Lieu de culte (?) du collège des lenuncularii du traiectus Rusticeli (localisation incertaine)

Texte intégral

1Plusieurs offrandes similaires émanent de membres du corpus traiectus Rusticeli, une association de bateliers (scapharii–caboteurs) qui œuvraient à partir d’un embarcadère où ils déchargeaient les marchandises des navires qui ne pouvaient entrer dans le fleuve sans dommage (Tran 2014, 21). Ces offrandes étaient très vraisemblablement exposées dans le siège de l’association, dont l’emplacement n’est pas connu (au vu des remplois dont les inscriptions qui les rappellent ont fait l’objet, la schola de ces bateliers aurait pu se trouver dans le secteur au nord du decumanus oriental). D’après ces textes, le corpus avait une prédilection pour le « culte impérial ». Les inscriptions, sur plaques de marbre, n’étaient pas gravées sur les bases des objets donnés. Les plaques auraient pu couvrir un podium, sur lequel auraient été posées les offrandes (Herz 1980-1981, 148 ; Tran 2012, 333), à moins qu’elles n’aient revêtu les murs du siège du collège, en rappelant les offrandes des membres les plus aisés.

2Les offrandes, dont seule l’épigraphie garde le souvenir, consistaient en bustes ou têtes en argent de l’empereur ou de membres de la famille impériale, posés sur un bouclier porté par un Atlante de bronze (CIL XIV, 4554 ; 4555 ; 4556 ; Herz, 1980-1981, 145-153 ; Tran 2012, 333-334 ; Van Haeperen 2017a, 99-101 ; fig. 135). Les dates retenues pour ces dédicaces ne semblent pas avoir été laissées au hasard (voir infra).

Fig. 135

Fig. 135

Reconstitution des offrandes faites au sein du collège des lenuncularii Rusticeli (Herz 1980-1981, fig. 1)

© DR

Sources épigraphiques

3AE 1910, 32 ; CIL XIV, 4553 ; EDR072335 (Raffaella Marchesini)

4Plaque de marbre fragmentaire (34 × 39 × 6 cm ; haut. lett. 2,7-1,7 cm), trouvée en remploi dans les thermes de Neptune.

L(ucio) Aelio Aurelio Co[m] =
modo Imp(eratoris) Caes(aris) T(iti) Ae[li]
Hadriani Antonini Au[g(usti)]
Pii, p(atris) p(atriae), filio,
M(arcus) Marius M(arci) f(ilius) Pal(atina) Primit[iuus]
decur(ionum) dec(reto) aed(ilis) II sac(ris) V[olc(ani)]
fac(iundis) corpori traiect(us) Ru[stic(eli)]
s(ua) p(ecunia) d(onum) d(edit).
Ded(icata) XIII K(alendas) Oc[t(obres)],
Imp(eratore) Caes(are) Antonino II[II],
M(arco) Aurelio Caes(are) II c[o(n)s(ulibus)].

« À Lucius Aelius Aurelius Commode, fils de l’empereur César Titus Aelius Hadrien Antonin Auguste, pieux, père de la patrie. Marcus Marius Primitivus, fils de Marcus, de la tribu Palatina, édile pour la deuxième fois, sur décret des décurions, pour faire les sacra de Vulcain, a offert ce don, à ses frais, à l’association de l’embarcadère de Rusticelius et l’a dédié le treizième jour avant les kalendes d’octobre, sous le consulat de l’empereur César Antonin pour la quatrième fois et de Marc Aurèle César pour la deuxième fois ».

5La date choisie pour cette dédicace faite au futur L. Verus, le 19 septembre 145, correspond au jour du 60e anniversaire d’Antonin le Pieux (Kienast 1996, 134). Sur les édiles de Vulcain, Caldelli 2014 (part. 33).

6AE 1989, 125 ; EDR081272 (Scheithauer)

7Aucune information n’est disponible sur le lieu de découverte et le support de cette inscription.

[M(arcus) Mariu]s M(arci) f(ilius)
Pal(atina) Prim[itiuus decur(ionum) dec(reto) aed(ilis) II sa(cris) Volc(ani)]
[fa]c(iundis) corp(ori) traie(ctus) R[ustic(eli) s(ua) p(ecunia) d(ono)
d(edit) ded(icauit) XIII K(alendas) ---]
[imp(eratore) Ca]esare Ant[onino ---]
M(arco) Au]relio C[aesare.

« Marcus Marius Primitivus, fils de Marcus, de la tribu Palatina, édile pour la deuxième fois, sur décret des décurions, pour faire les sacra de Vulcain, a offert ce don, à ses frais, à l’association de l’embarcadère de Rusticelius et l’a dédié le treizième jour des kalendes de [---] sous le consulat de l’empereur César Antonin [---] et de Marc Aurèle César ».

8L’inscription, dont le texte semble le même que celui qui précède (Caldelli 2014, 33), soit rappelle le même don sur un autre type de support, soit correspond à une autre offrande qui aurait été faite non plus au futur L. Verus mais à l’empereur ou à Marc Aurèle César (en ce sens Tran 2012, 333). Si on suit la dernière hypothèse, le dédicant aurait ainsi honoré, le même jour, les futurs co-empereurs Marc Aurèle et Lucius Verus.

9AE 1907, 219 ; CIL XIV, 4554 ; EDR072191 (Raffaella Marchesini)

10Fragments d’une plaque de marbre (26 × 51 × 4 cm ; traces de rubrication), trouvés en remploi entre les maisons de la Via della Fontana et dans les remblais autour du théâtre.

<Ière colonne>
------
[---Fel]ix et
[---] Martinus
[---im]ag(ines ?) ex arg(ento) p(ondo ((duobus et uncia))
[cum clipeo et Atl]ante aereu
[corp(ori) t]raiectus
[Rusti]celi d(onum) d(ederunt)
[et ob ded(icationem)] diuiserunt
[spor]tulas sing(ulis) ((denarios)) II
[ded(icatae) <imagines> ---]
<IIe colonne>
------
L(ucius) Faler[ius --- et]
M(arcus) Mariu[s] M(arci) f(ilius) Prim[itiuus]
corpor[i tr]aiect[us Rusticeli]
imag[in]es s(upra) [s(criptas) d(ono) d(ederunt)]
et ob d[e]d(icationem) diuise[runt sport(ulas) sing(ulis) ((denarios)) II.
Ded(icatae) <imagines> XVIII [K(alendas) I]an(uarias) Pude[nte]
[et Pollio]ne [co(n)s(ulibus)].

« <colonne 1> [---] Felix et [---] Martinus ont offert en don à l’association de l’embarcadère de Rusticelius des bustes ( ?) d’argent de deux livres et demi, avec bouclier et Atlante de bronze et, à l’occasion de cette dédicace, ils ont distribué des sportules de deux deniers à chacun. Les (images) ont été dédiées [---]. <colonne 2> [---] Lucius Falerius [---] et Marcus Marius Primitivus, fils de Marcus ont offert en don à l’association de l’embarcadère de Rusticelius les images susmentionnées et, à l’occasion de la dédicace, ils ont distribué des sportules de deux deniers à chacun. (Les images) ont été dédiées le dix-huitième jour avant les kalendes de janvier, sous le consulat de Pudens et Pollion ».

11La date retenue pour la deuxième dédicace mentionnée dans ce texte fragmentaire, le 15 décembre 166, correspond au jour anniversaire de Lucius Verus (Kienast 1996, 143).

12Marcus Marius Primitivus est soit le même personnage que celui qui apparaît dans CIL XIV, 4553 soit le fils de ce dernier.

13AE 1924, 115b ; CIL XIV, 4555 ; EDR072930 (Marchesini)

14Plaque de marbre brisée (29 × 28 × 3,8 cm ; haut. lett. 2 cm ; traces de rubrication), trouvée en remploi dans le pavement en marbre d’un petit édifice à l’angle du decumanus maximus et de la Via delle Corporazioni, identifié à un nymphée.

------
[---] Aug[ust---]
[V]aleriu[s ---]
[Qu]adratia[nus ---]
[co]rp(ori) traie[ct(us) Rustic(eli)]
[imag(inem ?) ex arg(ento) [p(ondo) --- cum]
[cl]ipeo et Atla[nte]
[aere]o d(ono) d(edit) et ob de[d(icationem)]
[di]uisit uirit(im) sin[g(ulis)---].
[De]d(icata) VIII Id(us) Feb(ruarias), Ma[ximo]
[et] Orfi[to co(n)s(ulibus)].

« [---] Valerius [---] Quadriatanus [---] a offert en don à l’association de l’embarcadère de Rusticelius un buste (?) d’argent de [--- livre], avec un bouclier et un Atlante de bronze et, à l’occasion de la dédicace, il a distribué à chacun [---]. Dédiée le huitième jour avant les ides de février, sous le consulat de Maxime et d’Orfitus ».

15À la ligne 1 et avant, l’espace creusé correspond peut-être au nom de Commode martelé. La date, le 6 février 172, ne peut être rattachée à un événement particulier.

16AE 1924, 115a ; CIL XIV, 4556 ; EDR072929 (Raffaella Marchesini)

17Fragment d’une plaque de marbre (26 × 29 × 4 cm ; haut. lett. 2-2,3 cm ; traces de rubrication), trouvé, en même temps que la précédente, en remploi dans le pavement en marbre d’un petit édifice à l’angle du decumanus maximus et de la Via delle Corporazioni, identifié à un nymphée.

<Ière colonne>
------
[---imp(eratoris) Caes(aris)]
[M(arci) Au]reli Antonin[i]
[Au]gusti
[---]s Rufus curat(or)
[corp(ori) tr]aiect(us) Rustic(eli)
[imag(inem ?)] ex arg(ento) p(ondo) II s(emis) cum
[clipeo e]t Atlante aer(eo) d(onum) d(edit)
[et ob de]d(icationem) diuisit uirit(im)
[sing(ulis)---].
Ded(icata) X K(alendas) [---]
<IIe colonne>
------
[---] co[rp(ori ?) traiect(us) ---]
[------] I[---]
------.

« [---] à [--- fils de] l’empereur César Marc Aurèle Antonin Auguste, [---]us Rufus, curator de l’association de l’embarcadère de Rusticelius a offert en don un buste ( ?) d’argent d’une livre et demi, avec un bouclier et un Atlante en bronze, et, à l’occasion de la dédicace, il a distribué des sportules de [---] à chacun. Dédiée le dixième jour des kalendes. [---] ».

18Datation : 161-180.

19L’offrande est dédiée le 23 d’un mois dont le nom manque. S’il s’agit du mois de décembre, d’une année postérieure à 176, le jour pourrait correspondre à celui du triomphe de Marc Aurèle et de Commode (Kienast 1996, 138). Mais il pourrait aussi s’agir du 23 d’un autre mois, par exemple de juillet ou d’août, ce qui signifierait que la dédicace a été posée le jour des Neptunalia ou des Volkanalia (Herz 1980-1981, 149). Vulcain était le deus patrius de la cité (CIL XIV, 3) ; quant à Neptune, il pouvait être honoré par des bateliers, comme le montre l’exemple des lenuncularii d’Arles (Christol, Tran 2014).

20CIL XIV, 5327 ; Marinucci 1992, C25a ; EDR110116 (Raffaella Marchesini) (fig. 136)

21Plaque de marbre (101 × 89 × 4 cm ; haut. lett. : 2-2,3 cm), retrouvée dans les pavements des thermes du forum (la même plaque porte l’inscription CIL XIV, 5328).

------
[---]us
[--- c]orpori
[scaph]ariorum
[traiectus] Rusticeli ob
[honorem] q(uin)q(uennalitatis) s(ua) p(ecunia) p(osuit).

« [---]us a posé, à ses frais, pour l’association des caboteurs de l’embarcadère de Rusticelius, en raison de l’honneur de la présidence ».

Fig. 136

Fig. 136

CIL XIV, 5327-5328 (© Corpus Inscriptionum Latinarum)

© DR

22Pour remercier ses collègues de lui avoir accordé cet honneur, le président pose une offrande en leur faveur.

23Datation : vraisemblablement entre 161 et 180, vu que l’inscription est gravée sur la même pierre que CIL XIV, 5328.

24CIL XIV, 5328 ; Marinucci 1992, C25b ; EDR110117 (Raffaella Marchesini) (fig. 136)

25Plaque de marbre (101 × 89 × 4 cm ; haut. lett. 2-5 cm), retrouvée dans les pavements des thermes du forum (la même plaque porte l’inscription CIL XIV, 5327).

M(arco) Aur[elio Caesari]
Imp(eratoris) Ca[esaris T(iti) Aeli]
Hadria[ni Antonini Aug(usti)]
Pii, [p(atris) p(atriae), filio],
M(arcus) Mar[ius---]
seuir A[ugustalis]
corpori s[caphariorum]
traiec[tus Rusticeli ob honorem q(uin)q(uennalitatis) ( )]
M(arci) Mar[rii, M(arci f(ilii), Pal(atina) (?)]
Prim[itiui filii (?)].

« À Marc Aurèle César, fils de l’empereur César Titus Aelius Hadrien Antonin Auguste, pieux, père de la patrie, Marcus Marius [---], sévir augustal, (a fait ce don) à l’association des caboteurs de l’embarcadère de Rusticelius, [en raison de l’honneur de la présidence] de Marcus Marius Primitivus, [fils de Marcus, de la tribu Palatina], son fils ».

26D’après la restitution du CIL, ici reprise, le père, Marcus Marius, qui est aussi sévir augustal, semble faire une dédicace en raison de l’accession de son fils à la présidence de l’association. Comme le relève Tran (2012, 334), une autre suggestion peut être émise : « le père aurait très bien pu faire une première donation ob honorem quinquennalitatis [CIL XIV, 5327] et une seconde avec son fils (cum… filio) ou au nom de celui-ci (nomine… filii). De fait, au regard d’autres trajectoires d’ascension sociale attestées à Ostie, il est improbable qu’un fils de sévir augustal, ayant exercé dans sa jeunesse une charge qui l’engageait dans une carrière municipale [scil. édile du culte de Vulcain, voir supra], ait brigué une présidence d’association professionnelle. Dès 145, Primitivus devait évoluer à un niveau supérieur de la hiérarchie sociale (…). À l’inverse, qu’une minorité d’affranchis s’enrichisse, accède au sévirat augustal et à la présidence d’une association, et finisse par voir ses fils intégrer une élite municipale qui leur demeurait interdite, était dans l’ordre des choses ».

27Datation : 161-180.

Bibliographie

  

Caldelli 2014 : M.L. Caldelli, « Fasti dei sacerdoti del culto di Vulcano ad Ostia », in MEFRA, 126, 2014, consulté le 05 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/mefra/1978.

Christol, Tran 2014 : M. Christol, N. Tran, « Tituli et signa collegiorum en Gaule méridionale et ailleurs. Réflexions sur le décor des sièges de collèges à partir du cas arlésien », in S. Agusta-Boularot, E. Rosso éds., Signa et tituli, II, Nîmes 2014, 15-31.

Herz 1980-1981 : P. Herz, « Kaiserbilder aus Ostia », in BullCom, 87, 1980-1981, 145-157.

Kienast 1996 : D. Kienast, Römische Kaisertabelle: Grundzüge einer römischen Kaiserchronologie, Darmstadt 1996.

Marinucci 1992 : A. Marinucci, « Iscrizioni », in P. Cicerchia, A. Marinucci, Le Terme del Foro o di Gavio Massimo, Roma 1992, 163-228 (Scavi di Ostia, 11).

Tran 2012 : N. Tran, « Un Picton à Ostie : M. Sedatius Severianus et les corps de lénunculaires sous le principat d’Antonin le Pieux », in REA, 114, 2012, 323-344.

Tran 2014 : N. Tran, « C. Veturius Testius Amandus, les cinq corps de lénunculaires d’Ostie et la batellerie tibérine au début du iiie siècle », in MEFRA, 126, 2014, http://journals.openedition.org/mefra/2043 (consulté le 23 mai 2018).

Van Haeperen 2017a : F. Van Haeperen, « Establishing, displaying and strengthening group identity by making offerings and producing texts : some case studies from Ostia’s guilds », in RRE, 3, 2017, 87-118.

Table des illustrations

Titre Fig. 135
Légende Reconstitution des offrandes faites au sein du collège des lenuncularii Rusticeli (Herz 1980-1981, fig. 1)
Crédits © DR
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6483/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 188k
Titre Fig. 136
Légende CIL XIV, 5327-5328 (© Corpus Inscriptionum Latinarum)
Crédits © DR
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6483/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 277k

© Collège de France, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter