Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fana, templa, delubra. Corpus dei luoghi di culto dell'Italia antica (FTD) - 6

 | 
Françoise Van Haeperen

Ostia (Ostie)

Ostia. Lieu de de culte (?) du collège des lenuncularii traiectus Luculli

Texte intégral

1Le lieu de réunion du collège des lenuncularii du traiectus Luculli, bateliers de l’embarcadère de Lucullus, est généralement identifié au bâtiment dénommé indûment « Basilique (I, II, 3) », qui s’ouvre sur le decumanus maximus (Meiggs 1973, 331 ; Licordari 1987, 153 ; Bollmann 1998, 275-278 ; avec prudence Steuernagel 2004, 181 ; Rohde 2012, 154-156). On y retrouva en effet en 1951 une dédicace de ce collège à l’empereur Gordien (AE 1987, 194), mais il est loin d’être assuré que celle-ci était encore in situ.

2Une autre inscription, réutilisée dans le pavement tardif d’une pièce des thermes du forum, mentionne la restauration, par le collège, d’un bâtiment dédié au Numen de la maison impériale. Le texte mentionne en outre la permission qui leur a été accordée par Ti. Iulius Ferox, curateur du lit et des rives du Tibre (entre 101 et 103 ; Le Gall 1953, 140-141, n° 10 ; PIR², IV, I n° 306). Cette autorisation prouve que l’édifice collégial était situé sur un terrain public de la compétence du curator et donc, selon toute vraisemblance, sur les berges du fleuve – où œuvraient ces bateliers (Tran 2012, 329-330 ; Christol, Tran 2014, 19-20). Il convient ainsi de situer la statio du collège à proximité du Tibre, plutôt que dans la « basilique ». Le bâtiment collégial, dont la nature n’est malheureusement pas précisée, pourrait correspondre au lieu de réunion de l’association, voire à un temple collégial (voir fiche Ostia. Temple collégial de l’ordo ad ampliandum templum). Quoi qu’il en soit, il était dédié au Numen impérial. On notera par ailleurs que ces bateliers possédaient un petit bâtiment (uigilarium) à proximité du fleuve, qui fut refait ex nouo, avec la permission du curateur du Tibre (CIL XIV, 254).

3Deux autres inscriptions relatives aux lenuncularii traiectus Luculli ont été retrouvées lors de travaux de drainage du Tibre (AE 1987, 193 [dédicace à Marc Aurèle par les curatores du collège] et 195 [dédicace ob honorem, offerte au collège]) : elles pourraient provenir de l’édifice dédié au Numen impérial. Peut-être est-ce également le cas d’autres dédicaces offertes par des membres de ce collège. Comme celle mentionnant la consolidation et l’embellissement du bâtiment ici envisagé, certaines ont en effet été retrouvées en remploi dans le pavement tardif de pièces des thermes du forum (CIL XIV, 5380 (pars) = AE 1987, 197 ; AE 1989, 128 = Marinucci 1992, 201-202, C65 [dédicace à Lucius Verus]) ; CIL XIV, 176a = AE 1987, 176a = Marinucci 1992, C115 [dédicaces à plusieurs empereurs]). La réutilisation des plaques de marbre provenant du collège pour une réfection tardive de ces thermes (datable de la fin du ive s.) semble indiquer que l’édifice consacré au Numen impérial – ou à tout le moins sa décoration – a été démantelé au plus tard à cette époque (Van Haeperen 2018, 244).

Sources épigraphiques

4CIL XIV, 5320 ; Marinucci 1992, 171, C18 ; EDR110104 (Raffaella Marchesini) (fig. 134)

5Plaque de marbre (59,5 × 82,5 × 3 cm ; haut. lett. 2,5-6 cm ; traces de rubrication), réutilisée dans le pavement d’une pièce des thermes du forum.

[N]umini domus Aug(ustae)
[co]rpus lenunc(u)lariorum
traiectus Luculli pecunia sua
firmiori et cultiori opere
fecerunt,
[per]missu Ti(beri) Iuli Ferocis, curatoris aluei
Tiberis et riparum.

« Au Numen de la maison impériale, le collège des bateliers de la traversée de Lucullus a, à ses frais, rendu le bâtiment plus solide et plus beau, avec la permission de Tiberius Iulius Ferox, curateur du lit et des rives du Tibre ».

6Datable, par la mention du curateur du lit et des rives du Tibre, entre 101 et 103.

Fig. 134

Fig. 134

CIL XIV, 5320 (© Corpus Inscriptionum Latinarum)

© DR

7AE 1987, 193 ; EDR080296 (Maria Letizia Caldelli)

8Base de marbre (17,3 × 20 cm ; haut. lett. 0,8-1,2 cm), trouvée dans le Tibre, à la hauteur des bureaux de la Surintendance.

Imp(eratori) Aurelio
Antonino Aug(usto),
co(n)s(uli) III,
P(ublius) Octauius
Nymphodotus et
A(ulus) Egrilius Thallus
cura(tores) trei(ectus) Lucul(li) d(e)d(icauerunt).

« Publius Octavius Nymphodotus et Aulus Egrilius Thallus, curatores du traiectus de Lucullus, ont dédié à l’empereur Aurèle Antonin Auguste, trois fois consul ».

9Datation : entre 161 et 180.

10AE 1987, 195 ; EDR080298 (Maria Letizia Caldelli)

11Plaque de marbre (25 × 31 × 7 cm ; haut. lett. 1,5-2,8 cm), trouvée dans le Tibre, à la hauteur des bureaux de la Surintendance.

-----
[---]+ A +[---]
[---]+iis, eq(ues) Ro =
[manus, ob] honorem
[q(uin)q(uennalitatis) corp]ori lenun =
[culario]rum traiec(tus)
Lucul(l)i
[d(ono] d(edit).

« [---], chevalier romain, a offert en don au collège des bateliers du traiectus de Lucullus, en raison de l’honneur de la présidence (qui lui a été octroyée) ».

Bibliographie

  

Bollmann 1998: B. Bollmann, Römische Vereinshauser: Untersuchungen zu den Scholae der römischen Berufs-, Kult- und Augustalen-Kollegien in Italien, Mainz 1998.

Christol, Tran 2014 : M. Christol, N. Tran, « Tituli et signa collegiorum en Gaule méridionale et ailleurs. Réflexions sur le décor des sièges de collèges à partir du cas arlésien », in S. Agusta-Boularot, E. Rosso éds., Signa et tituli, II, Nîmes 2014, 15-31.

Le Gall 1953 : J. Le Gall, Le Tibre, fleuve de Rome dans l’antiquité, Paris 1953.

Licordari 1987 : A. Licordari, « I lenuncularii traiectus Luculli ad Ostia », in Miscellanea greca e romana, 12, 1987, 149-161.

Marinucci 1992 : A. Marinucci, « Iscrizioni », in P. Cicerchia, A. Marinucci, Le Terme del Foro o di Gavio Massimo, Roma 1992, 163-228 (Scavi di Ostia, 11).

Meiggs 1973 : R. Meiggs, Roman Ostia, Oxford 1973.

Rohde 2012 : D. Rohde, Zwischen Individuum und Stadtgemeinde. Die Integration von collegia in Hafenstädten, Mainz 2012.

Steuernagel 2004 : D. Steuernagel, Kult und Alltag in römischen Hafenstädten. Soziale Prozesse in archäologischer Perspektive, Stuttgart 2004.

Tran 2012 : N. Tran, « Un Picton à Ostie : M. Sedatius Severianus et les corps de lénunculaires sous le principat d’Antonin le Pieux », in REA, 114, 2012, 323-344.

Van Haeperen 2018 : F. Van Haeperen, « Fin des temples et fin des cultes à Ostie : une histoire complexe », in RHR, 235, 2018, 233-253.

Table des illustrations

Titre Fig. 134
Légende CIL XIV, 5320 (© Corpus Inscriptionum Latinarum)
Crédits © DR
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6478/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 203k

© Collège de France, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter