Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fana, templa, delubra. Corpus dei luoghi di culto dell'Italia antica (FTD) - 6

 | 
Françoise Van Haeperen

Ostia (Ostie)

Ostia. Lieu de culte (?) (statio) du collège anonyme AE 1940, 62 (localisation incertaine)

Texte intégral

1Une inscription relative à un collègue anonyme énumère des offrandes faites par des membres de l’association depuis la dédicace de sa statio en 143, qu’il s’agisse d’offrandes de statues, de mobilier ou de sportules (Calza 1939 ; Meiggs 1973, 325-326 ; Herz 1980-1981, 153-157 ; Bollmann 1998, 134, 140, 471 ; Rosso 2013, 86, 106 ; Van Haeperen 2016, 144-147). La troisième colonne manque : sont ainsi absents le nom du collège, le titre exact des premiers magistri et la liste des offrandes postérieures à 154. Ce document ne semble pas avoir été mis à jour au fil des dons : il résulterait donc d’une décision de commémorer sur la pierre les dons des membres du collège, depuis la dédicace de la statio en 143 (Calza 1939, 33 ; Herz 1980-1981, 154).

2Il est possible que le lieu de réunion de ce collège se soit situé à proximité de l’endroit où ont été retrouvées les deux inscriptions qui s’y rapportent, à l’angle du decumanus maximus et de la Via degli Horrea Epagathiana (Calza 1939, 30).

3Notons que les membres de ce collège anonyme privilégient certaines dates et événements pour leurs offrandes, souvent en lien avec l’empereur ou sa famille, mais aussi avec la vie de l’association (pour un traitement détaillé, Herz 1980-1981, 153-157 ; Van Haeperen 2016, 144-147). Le choix même des offrandes de statues et imagines indique clairement que cette association privilégie le culte de la famille impériale et de divinités qui y sont intimement liées, telle la Concorde (à laquelle les citoyens d’Ostie dédient un autel peu de temps auparavant, en l’honneur d’Antonin le Pieux et de la divine Faustine ; fiche Ostia. Lieu de culte de la Concorde [ara]). Les statues semblent offertes par des magistri, agissant à deux (sauf dans le premier cas) : les choix ne sont pas laissés au hasard, puisque ces statues représentent le futur Marc Aurèle (avec Victoire), Lucius Verus et enfin Antonin. Quant aux imagines, elles semblent offertes par de simples collegiati, parfois de la même famille ; leur poids varie. On observe qu’Antonin, l’empereur vivant, dépourvu de statue dans un premier temps, est celui qui se voit offrir le plus d’imagines (4), tandis que Marc Aurèle et Lucius Verus en reçoivent respectivement deux et une.

4Le décor statuaire de la statio du collège anonyme est donc fortement centré sur la famille impériale. Il est vraisemblable qu’à l’instar d’autres espaces associatifs d’Ostie, le local ait été dédié au Numen domus Augustae (voir introduction). Les collegiati qui s’y réunissent ne forment pas pour autant nécessairement une association de cultores. Plusieurs collèges « professionnels » ou liés au culte de Mater Magna choisissent en effet le Numen impérial comme dédicataire de leur lieu de réunion et célèbrent régulièrement des fêtes liées à la famille de l’empereur (voir fiches Ostia. Aire sacrée de Mater Magna ; Ostia. Temple de Bellone). Le don d’une sportule, un 19 mars (fête de Minerve), pourrait être révélateur du fait que les membres de l’association exerçaient des activités artisanales.

Sources épigraphiques

5AE 1940, 62 ; EDR073416 (Raffaella Marchesini)

6Plaque de marbre incomplète à droite (manque la troisième colonne) (53 × 67,5 × 3,7 cm), retrouvée en 1939 au croisement du decumanus maximus et de la Via degli Horrea Epagathiana. Datée de 143 par la mention des consuls.

C(aio) Bellicio Flacco Torquato Ti(berio) Claudio [Attico Herode co(n)s(ulibus)].
Statio dedicata V K(alendas) [---],
curante Antonio Ingenuo et Herenule[io Fausto ---]
qui munera in statione posuerun(t).
<Ière colonne>
M(arcus) Antonius Ingenu(u)s
statuam Verissimi Caesaris
cum Victoria{m} acrolitha{m}
imaginem argentiam
Antonini Aug(usti) p(ondo) I
et ob dedic(ationem) uniuers(is) ((sestertios)) IIII n(ummum) ;
A(ulus) Herenuleius Faustus
imaginem Antonini Aug(usti) p(ondo) II ;
C(aius) Voltidius Martianus
imaginem Aeli Caesaris p(ondo) I ;
C(aius) Antistius Hermes
imaginem Concordiae arg(enteam) p(ondo) I s(emisse) ;
C(aius) Antistius Onesimus
imaginem Verissimi Caesar(is)
argentiam p(ondo) I s(emisse) ;
C(aius) Nasennius Felix
imag(inem) arg(enteam) Antonini Augusti p(ondo) I ;
C(aius) Nasennius Felix Iun(ior)
imag(inem) arg(enteam) Verissimi Caes(aris) p(ondo) I ;
P(ublius) Aelius Eutychus
scamna n(umero) VI ;
M(arcus) Cornelius Maximus
e(n)sas n(umero) IIII et scabilla II ;
M(arcus) Aeficius Hermes
et Cn(aeus) Sergius Felix
statuam acrolitham L(uci) Aeli
Commodi s(ua) p(ecunia) p(osuerunt).
<IIe colonne>
Ti(berius) Claudius Threptus
miliarium cum caldario
d(ono) d(edit) ;
Q(uintus) Cornelius Hermes
et L(ucius) Aurelius Fortunatu[s]
statua(m) aerea(m) Antonini
Aug(usti) cum basi marmoreal
s(ua) p(ecunia) p(osuerunt) et ob dedicationem
eius uiritim ((sestertios)) IIII n(ummum)
dederunt ;
L(ucius) Cornelius Euhodu[s]
imag(inem) arg(enteam) Antonini [Aug(usti)]
L(ucius) Aurelius cui
par candelabra d(ono) [d(edit)]
L(ucius) Cornelius Euhodus
(h)emitylia VI (h)illas IIII.
L(ucio) Aelio Aurelio Comm[odo]
T(ito) Sextio Lateran[o co(n)s(ulibus)] XIIII K(alendas) April(es)
P(ublius) Sextilius Agripp[a]
obtulit in conuentu [---]
ea condicione uti ex us[uris]
summae s(upra) s(criptae) omnibus an[nis]
VIIII K(alendas) Sept(embres) die natalis su[i]
i(i) qui in collegio es[sent]
epularentur ;
quod si VIIII K(alendas) Sept(embres) qua[ndo ?]
omnibus annis ii qu[i in] / collegio sunt eru[ntque---].

« Sous le consulat de Gaius Bellicius Flaccus Torquatus et de Tiberius Claudius Atticus Herodes. La statio a été dédiée le cinquième jour avant les kalendes [---] ; Antonius Ingenuus et Herenuleius Faustus ont veillé que cela soit fait et ont posé les présents dans la statio.

7Marcus Antonius Ingenuus (a donné) une statue de Verissimus César (le futur Marc Aurèle), avec une Victoire acrolithe et une imago d’argent d’Antonin Auguste, d’une livre et, à l’occasion de la dédicace, il a donné à tous les membres 4 sesterces. Aulus Herenuleius Faustus (a donné) une imago d’Antonin Auguste, de deux livres. Gaius Voltidius Martianus, une imago d’Aelius César (Lucius Verus), d’une livre. Gaius Antistius Hermes, une imago de Concorde en argent, d’une livre et demi. Gaius Antistius Onesimus, une imago de Verissimus César, en argent, d’une livre et demi. Gaius Nasennius Felix, une imago en argent d’Antonin Auguste, d’une livre. Gaius Nasennius Felix Iun(ior), une imago en argent de Verissimus César, d’une livre. Publius Aelius Eutychus, six banquettes. Marcus Cornelius Maximus, quatre tables et deux escabeaux. Marcus Aeficius Hermes et Gnaeus Sergius Felix, ont posé, à leurs frais, une statue acrolithe de Lucius Aelius Commode (Lucius Verus).

8Tiberius Claudius Threptus a offert comme don un miliarium (vase pour l’eau chaude) avec un caldarium (étuve, chaudron). Quintus Cornelius Hermes et Lucius Aurelius Fortunatus ont posé, à leurs frais, une statue de bronze d’Antonin Auguste, avec sa base de marbre et, à l’occasion de la dédicace, ils ont donné à tous 4 sesterces. Lucius Cornelius Euhodus (a donné) une imago en argent d’Antonin. Lucius Aurelius a donné ( ?) une paire de candélabres. Lucius Cornelius Euhodus, six hemitylia (demi-matelas) et quatre coussins ronds. Sous le consulat de Lucius Aelius Aurelius Commode et de Titus Sextius Lateranus, le quatorzième jour avant les kalendes d’avril, Publius Sextilius Agrippa a offert, lors de la réunion [---], à la condition que, des intérêts de la somme susmentionnée, chaque année, le huitième jour avant les kalendes de septembre, jour de son anniversaire, les membres du collèges banquettent et si, le huitième jour avant les kalendes de septembre quand (?), chaque année ceux qui sont et qui seront dans le collège [---] ».

9AE 1940, 63 ; EDR073417 (Niquet ; fiche en cours de correction, le 17 avril 2018) Inscription retrouvée au même endroit que la précédente.

[Pro salute (?) ---]
[Im]p(eratoris) Ca[esa]ri[s T(iti) A]el[i]
[H]adria[ni] An[ton]ini
Aug(usti) P[ii] p(atris) p(atriae) p(ontificis) [m(aximi)] [c]o(n)[s](ulis)
M(arcus) Antoniu[s] M(arci) f(ilius) Inge[nuus]
ded(it) V [K(alendas)] August[as]
Imp(eratore) Antonino n(ostro) [IIII]
Aurelio Caesare [II co(n)s(ulibus)].

« Pour le salut (?) de l’empereur César Titus Aelius Hadrien Antonin Auguste, Pieux, père de la patrie, grand pontife, consul, Marcus Antonius Ingenuus, fils de Marcus, a donné (ceci) le cinquième jour avant les kalendes d’août, sous le consulat de notre empereur Antonin pour la quatrième fois et d’Aurelius César pour la deuxième fois ».

10Le dédicant M. Antonius Ingenuus doit être identifié avec le personnage qui s’occupe de la dédicace de la statio de l’inscription précédente. D’après Herz (1980-1981, 153-157), un nouveau fragment de l’inscription, avec la lettre K, permet de suppléer avec certitude V [K(alendas)] Aug(ustas)].

11Datation : 145.

Bibliographie

  

Bollmann 1998 : B. Bollmann, Römische Vereinshauser : Untersuchungen zu den Scholae der römischen Berufs-, Kult- und Augustalen-Kollegien in Italien, Mainz 1998.

Calza 1939 : G. Calza, « Un documento del culto imperiale in una nuova iscrizione ostiense », in Epigraphica, 1, 1939, 28-36.

Herz 1980-1981 : P. Herz, « Kaiserbilder aus Ostia », in BullCom, 87, 1980-1981, 145-157.

Meiggs 1973 : R. Meiggs, Roman Ostia, Oxford 1973.

Rosso 2013 : E. Rosso, « Secundum dignitatem municipi : les édifices collégiaux et leur programme figuratif, entre public et privé », in A. Dardenay, E. Rosso, éds., Dialogues entre sphère publique et sphère privée dans l’espace de la cité romaine. Vecteurs, acteurs, significations, Bordeaux 2013, 67-121.

Van Haeperen 2016a : F. Van Haeperen, « Dieux et empereurs honorés au sein des espaces associatifs : l’exemple d’Ostie, port de Rome », in O. Rodríguez Gutiérez, N. Tran, B. Soler Huertas éds., Los espacios de reunión de las asociaciones romanas. Diálogos desde la arqueología y la historia, en homenaje a Bertrand Goffaux, Séville 2016, 137-149.

Van Haeperen 2017a : F. Van Haeperen, « Establishing, displaying and strengthening group identity by making offerings and producing texts : some case studies from Ostia’s guilds », in RRE, 3, 2017, 87-118.

© Collège de France, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter