Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Fana, templa, delubra. Corpus dei luoghi di culto dell'Italia antica (FTD) - 6

 | 
Françoise Van Haeperen

Ostia (Ostie)

Ostia. Compitum Bloch 1962

Texto completo

1Sept inscriptions de marbre, publiées par Bloch en 1962, ont été retrouvées, en remploi, dans ou à proximité de la zone de l’aire sacrée de la Via della Foce ; elles se rapportent à la dédicace d’une chapelle dédiée aux Lares augustes, par des magistri primi (anni), le premier janvier 51. La dédicace a été précédée d’une lustratio, le sixième jour avant les kalendes de juillet (26 juin). Les magistri correspondent aux responsables d’un uicus ; s’ils sont désignés comme premiers, c’est vraisemblablement parce que le culte aux chapelles de carrefour est alors réorganisé autour des Lares augustes, qui ne semblent pas avoir été honorés précédemment dans les compita d’Ostie (voir introduction).

2Certaines des inscriptions étant incurvées (n° 2, 3 et 4), leur éditeur (Bloch 1962) les a attribuées à l’extérieur de l’édifice circulaire du forum, jusqu’alors identifié à un nymphée, dans lequel il reconnaissait dès lors un compitum. Cette identification a été battue en brèche par Bakker (1994, 120-121, 246-247 ; http://www.ostia-antica.org/​regio1/​forum/​circ.htm) : l’examen des structures archéologiques a révélé la présence de mortier hydraulique et d’une arrivée d’eau ; il convient dès lors d’interpréter à nouveau la structure comme un nymphée (Steuernagel 2004, 81-82 ; Schmölder in Ostia 2001, 104). Certains tentent malgré tout de concilier les deux interprétations (Pensabene 2007, 178). Selon Mar (2002, 130-133) suivi par Pensabene (2007, 176-178), les inscriptions éditées par Bloch ne se rapporteraient pas à un édifice mais à deux ou trois chapelles différentes dédiées aux Lares augustes, à l’occasion d’une réorganisation du système des compita d’Ostie : l’inscription n° 2 pourrait, selon eux, être attribuée à l’édifice circulaire du forum ; l’inscription n° 1 à une seconde phase du compitum de la Via della Foce (Mar ; voir fiche) ; les inscriptions n° 3 et 4, soit à cette même seconde phase (Mar ; Pensabene) soit à une chapelle non identifiée (Mar). Les dimensions des inscriptions incurvées ne correspondent cependant pas à celles de l’édifice circulaire du forum (Schmölder in Ostia 2001, 107 ; http://www.ostia-antica.org/​regio1/​forum/​circ.htm) : aucun élément ne permet donc plus de le rattacher à une chapelle des Lares.

3D’autres suggèrent prudemment d’attribuer l’ensemble de ces inscriptions aux structures identifiées au compitum de la Via della Foce (Bakker 1994, 121 ; Steuernagel 2004, 81-82), dont une partie est courbe (voir fiche Ostia. Compitum de la Via della Foce). Cette hypothèse intéressante est appuyée par la proximité entre ce compitum et les endroits où ont été réutilisées les inscriptions et par leurs dimensions. Toutefois, la première phase des structures archéologiques semble bien antérieure au milieu du ier s. Il faudrait dès lors imaginer que les magistri primi anni n’aient pas construit ex nouo un nouveau compitum mais l’aient soit restauré soit agrandi. Seule une étude approfondie des structures pourrait apporter de nouveaux éléments au débat, permettant éventuellement de faire pencher la balance en faveur de cette hypothèse.

Sources épigraphiques

4Bloch 1962, n° 1, fig. 4 ; AE 1964, 151 ; EDR074407 (Niquet)

5Six fragments d’une même inscription, trouvés en mai et juin 1938 dans la Casa del Mosaico del Porto (I, XIV, 2) et l’Aula delle Are (I, XV, 3). Mesurant plus de deux mètres, cette inscription correspond vraisemblablement à l’architrave d’une chapelle (haut. lett. : ligne 1 : 8 cm ; ligne 2 : 4,5 cm). Les restitutions sont basées sur le texte des inscriptions Bloch 1962, n° 2 et 4 (voir infra).

Ti(berio) Cla[udio Caes]ar(e) August(o) Germanico
pont(ifice) m[ax(imo) tr(ibunicia) pot(estate) XI co(n)s(ule) V cens(ore) p(atre)] p(atriae) Laribus
Augustis s[ac(rum)] magis[t]ri primi d(e) s(ua) p(ecunia) f(ecerunt).

« Sous Tibère Claude César Auguste Germanicus, grand pontife, revêtu de la puissance tribunicienne pour la onzième fois, consul pour la cinquième fois, censeur, père de la patrie, consacré aux Lares augustes. Les premiers magistri ont fait (cet édifice) à leurs frais ».

6Bloch 1962, 2, fig. 5 ; AE 1964, 152 ; EDR074408 (Niquet)

7Trois fragments de l’architrave incurvée d’un édifice, trouvés dans l’espace devant le temple d’Hercule, en juillet 1938.

[Ti(berio) Claudio Caesar(e) Au]g(usto) Germanico po[nt]if(ice) [m]ax(imo) trib(unicia) p[ot(estate) XI]
co(n)s(ule) V cens(ore) p(atre) p(atriae)
[---]us [---]s [---sac ?]rum.

« Sous Tibère Claude César Auguste Germanicus, grand pontife, revêtu de la puissance tribunicienne pour la onzième fois, consul pour la cinquième fois, censeur, père de la patrie, consacré à ? [---] ».

8Bloch 1962, 3, fig. 6 (fig. 124) ; AE 1964, 153 ; EDR074409 (Niquet)

9Inscription, gravée sur une plaque de marbre, imitant l’aspect d’un bloc rectangulaire d’opus quadratum (59 × 28,5 cm ; haut. lett. 4 cm) ; découverte en juillet 1938 dans un mur tardif d’un édifice à l’est de l’espace devant le temple d’Hercule.

Magistri anni primi s(ua) p(ecunia) f(ecerunt)
[L(ucius) S]eius Herm[e]ros
[L(ucius) S]eius H[e]r[me]rotis l(ibertus) Primus
[L(ucius) Sei]us [--- l(ibertus)] Diom[e]des.

« Les magistri de la première année ont fait à leurs frais. Lucius Seius Hermeros, Lucius Seius Primus, affranchis d’Hermeros, Lucius Seius Diomedes, affranchi de [---] ».

Fig. 124

Fig. 124

Bloch 1962, n° 3, fig. 6

© DR

10Bloch 1962, 4, fig. 7 (fig. 125) ; AE 1964, 154 ; EDR074410 (Niquet)

11Inscription trouvée au même endroit que la précédente, en juillet 1938, sur une plaque de marbre similaire à la précédente, imitant l’opus quadratum (61 × 28 cm ; haut. lett. 4 cm). Dédicace datée du 1er janvier 51, précédée d’une lustratio le 26 juin.

L[u]stratio VI K(alendas) Iulias
dedicata K(alendis) Ianuaris
Ti(berio) Claudio Caisare Augusto [V]
Ser(uio) Cornelio O[r]fito [co(n)s(ulibus)].

« La lustratio (a été faite) le sixième jour avant les kalendes de juillet (26 juin) ; (la chapelle) a été dédiée lors des kalendes de janvier, sous les consulats de Tibère Claude César Auguste pour la cinquième fois et de Servius Cornelius Orfitus ».

Fig. 125

Fig. 125

Bloch 1962, n° 4, fig. 7

© DR

12Bloch 1962, 5 ; AE 1964, 155 ; EDR074411 (Niquet)

13Inscription sur base de marbre ou revêtement d’une base (53 × 19,5 × 28 cm ; haut. lett. 3 cm env.), trouvée en juillet 1938, dans le même mur que les deux précédentes (n° 3 et 4).

Laribus A[ugustis sacrum]
L(ucius) Seius Hermeros, [L(ucius) Seius Primus],
L(ucius) Seius Diomedes [magistri primi s(ua) p(ecunia) f(ecerunt)].

« Consacré aux Lares Augustes. Lucius Seius Hermeros, Lucius Seius Primus, Lucius Seius Diomedes, premiers magistri, ont fait à leurs frais ».

14Bloch 1962, 6 ; AE 1964, 156a ; EDR074412 (Ruck)

15Inscription (60,5 × 19,5 × 21 cm ; haut. lett. 4-3,5 cm) trouvée en 1938 dans un égout sous la Via della Foce. Bloch précise : « The inscription is complete. It ought to be noted that both its total height and the height of its inscribed surface are identical to those of the preceding inscription ». On peut en déduire qu’elle faisait partie du même ensemble.

M[a]gistri anni
primi s(ua) p(ecunia) f(ecerunt).

« Les magistri de la première année ont fait à leurs frais ».

16Bloch 1962, 7 ; AE 1964, 156b

17Inscription (55 × 32 × 22 cm ; haut. lett. 4,2 cm) trouvée en juillet 1938 au sud de l’espace du temple d’Hercule. Seule la partie supérieure de la plaque est inscrite.

Mag(istri) [a]n(ni) pri(mi) s(ua) p(ecunia) f(ecerunt).

« Les magistri de la première année ont fait à leurs frais ».

Bibliografía

  

Bakker 1994 : J.Th. Bakker, Living and Working with the Gods. Studies of Evidence for Private Religion and its Material Environment in the City of Ostia (100-500 AD), Amsterdam 1994.

Bloch 1962 : H. Bloch, « A Monument of the Lares Augusti in the Forum of Ostia », in HThR, 55, 1962, 211-223.

Mar 2002 : R. Mar, « Una ciudad modelada por el comercio : la construcción del centro de Ostia », in MEFRA, 114, 2002, 111-180.

Pensabene 2007 : P. Pensabene, Ostiensium marmorum decus et decor : studi architettonici, decorativi e archeometrici, Roma 2007.

Ostia 2001 : J.-P. Descoeudres éd., Ostie, port et porte de la Rome antique, Genève 2001.

Steuernagel 2004 : D. Steuernagel, Kult und Alltag in römischen Hafenstädten. Soziale Prozesse in archäologischer Perspektive, Stuttgart 2004.

Índice de ilustraciones

Título Fig. 124
Leyenda Bloch 1962, n° 3, fig. 6
Créditos © DR
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6406/img-1.jpg
Archivo image/jpeg, 176k
Título Fig. 125
Leyenda Bloch 1962, n° 4, fig. 7
Créditos © DR
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6406/img-2.jpg
Archivo image/jpeg, 502k

© Collège de France, 2019

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Comprar