Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fana, templa, delubra. Corpus dei luoghi di culto dell'Italia antica (FTD) - 6

 | 
Françoise Van Haeperen

Ostia (Ostie)

Ostia. Chapelle de la Casa dei triclini (I, XII, 1)

Texte intégral

1Située à l’est du forum, au sud du decumanus maximus, la Casa dei triclini est bâtie vers 120, pour abriter le siège des tignuarii, l’un des collèges les plus importants d’Ostie (Calza 1927, 380-387 ; Bollmann 1998, 284-288 ; Egelhaaf-Gaiser 2002, 136-137 ; Pavolini 2006, 111-112 ; Pensabene 2007, 351-352). L’espace est organisé autour d’une cour intérieure, sur laquelle s’ouvre une série de pièces aménagées pour recevoir des triclinia (fig. 7, n° 6 ; 97). La pièce la plus vaste, au fond de la cour, semble transformée, en un second temps, en chapelle (voir infra). Devant cette pièce, à gauche pour ceux qui rentrent, se trouve encore in situ une inscription en l’honneur de Septime Sévère, posée en 198 par les décuries du collège (CIL XIV, 4569).

Fig. 7

Fig. 7

Carte des lieux de culte d’associations d’Ostie (en vert, les lieux de culte de collège ; en rouge, les mithraea ; en bleu les lieux de culte d’associations professionnelles ou de voisinage non dédiés à Mithra : 1. Chapelle de Silvanus (I, III, 2) dans le Caseggiato dei Molini ; 2. Mithraeum de la Casa di Diana (I, III, 3-4) ; 3. Mithraeum de Ménandre (I, III, 5) ; 4. Ostia. Lieu de culte (?) du jardin de l’îlot I, IV ; 5. Mithraeum des stuppatores (I, X, 4) ; 6. Chapelle de la Casa dei Triclini (I, XII, 1) ; 7. Lieu de culte (?) de Jupiter Dolichenus, dans l’ aire sacrée de la Via della Foce (I, XV) ; 8. Mithraeum des Thermes de Mithra (I, XVII, 2) ; 9. Temple collégial des mensores (I, XIX, 2) ; 10. Mithraeum du « palais impérial » ; 11. Mithraeum Aldobrandini (II, I, 2) ; 12. Chapelle II, II, 4 et mithraeum de Porta Romana ; 13. Chapelle (?) de la Place des Corporations ; 14. Chapelle de l’autel des jumeaux (II, VII, 3) ; 15. Mithraeum des Sept Sphères (II, VIII, 6) ; 16. Lieu de culte (?) de la fullonica II, XI, 1 ; 17. Mithraeum des Parois Peintes (III, I, 6) ; 18. Lieu de culte (?) du Caseggiato III, I, 8 ; 19. Temple collégial des fabri nauales (III, II, 1-2) ; 20. Lieu de culte du collège (?) de ladite Domus de Mars (III, II, 5) ; 21. Chapelle III, II, 11 ; 22. Chapelle des Trois Nefs (III, II, 12) ; 23. Chapelle (?) du Caseggiato degli Aurighi (III, X, 1) ; 24. Chapelle de Sérapis dans le Caseggiato del Serapide (III, X, 3) ; 25. Mithraeum de la Planta Pedis (III, XVII, 2) ; 26. Schola des hastiferi (IV, 1, 5), dans l’aire du temple de Bellone) ; 27. Scholae des dendrophores et des cannophores, dans l’aire sacrée de Mater Magna ; 28. Mithraeum des Animaux (IV, II, 11) ; 29. Chapelle du Caseggiato del Sacello (IV, V, 4) ; 30. Mithraeum des Sept Portes (IV, V, 13) ; 31. Mithraeum des Marbres Colorés (IV, IX, 5) ; 32. Temple collégial sous les thermes du philosophe (V, II, 17) ; 33. Mithareum des Serpents (V, VI, 6) ; 34. Lieu de culte des seuiri augustales (?) ; 35. Mithraeum de Felicissimus (V, IX, 1) ; 36. Temple collégial des fabri tignuarii (V, XI, 1) ; 37. Chapelle de Hortensius (V, XII, 1) ; 38. Mithraeum (?) des horrea del Sabazeo (V, XII, 3)

© DR

Fig. 97

Fig. 97

Plan de la Casa dei Triclini (Top. gen. 1953)

© DR

Sources épigraphiques

2Deux inscriptions ont laissé, en négatif, les traces de leurs lettres sur le podium de la chapelle. Les pierres qui les portaient ont été réutilisées, durant l’antiquité tardive, pour le revêtement du podium, avant d’être récupérées pour un autre usage. Celles-ci provenaient peut-être de bases de statue ou d’autels qui étaient exposés dans la chapelle. L’une d’elles, émanant du président du collège, est une dédicace à Mars Augustus ; l’autre, plus fragmentaire, une dédicace à l’empereur Antonin le Pieux. D’autres inscriptions trouvées dans le Caseggiato ou à proximité se rapportent peut-être aussi à cet espace : il s’agit d’une dédicace très fragmentaire à Trajan ou à Hadrien par un collège et de l’offrande de dix statuettes de Lares en argent, ex uiso, par un seuir augustalis.

3CIL XIV, 4300 ; AE 1928, 124 ; EDR073100 (Raffaella Marchesini)

Marti Aug(usto)
sacrum
Sex(tus) Caecilius
Prot[us]
[ma]g(ister) quinquenna[lis]
[colleg]i(i) fabru[m]
[tignuariorum O]st(iensium)
[------ ?].

« Consacré à Mars Auguste. Sextus Caecilius Protus, président quinquennal du collège des fabri tignuarii d’Ostie ».

4Cette dédicace à Mars a été mise en rapport avec la hiérarchie de type militaire adoptée par l’association, divisée en décuries (voir infra). Le dieu, farouche défenseur contre tout type d’ennemis, aurait pu être élu comme divinité tutélaire par les fabri tignuarii. Mais on ne peut exclure qu’il s’agisse d’une dédicace occasionnelle à une divinité qui est parfois honorée dans le cadre d’autres associations de la cité (Van Haeperen 2016, 142-143, avec la bibliographie ; voir CIL XIV, 32 : dédicace à Mars par le corpus des esclaves et affranchis publics ; CIL XIV, 33 : dédicace à Mars par les dendrophores).

5CIL XIV, 4358 ; EDR106272 (Raffaella Marchesini)

[-----]
[T(ito)] Aelio [Hadriano]
Antonino Au[g]ust(o) Pio
pontifici max(imo) [tribu]nic(ia)
pot(estate) II, [co(n)s(uli) II desig(nato) III,] p(atri) p(atriae)
[---].

« [---] À Titus Aelius Hadrien Antonin, Auguste, Pieux, grand pontife, revêtu de la puissance tribunicienne pour la deuxième fois, consul deux fois, désigné pour la troisième fois, père de la patrie ».

6Datation : 139.

7CIL XIV, 4569 ; AE 1912, 123 ; EDR073099 (Raffaella Marchesini) Base de marbre.

Imp(eratori) Caesari,
diui Marci Antonini
Pii German(ici) Sarmat(ici) fil(io),
diui Commodi fratri,
diui Antonini Pii nep(oti)
diui Hadriani pronep(oti),
diui Traiani Part(hici) abnep(oti),
diui Neruae adnep(oti)
L(ucio) Septimio Seuero
Pio Pertinaci Aug(usto)
Arab(ico), Adiab(enico), Part(hico) max(imo), pont(ifici) max(imo),
trib(unicia) pot(estate) VI, imp(eratori) XI, co(n)s(uli) II, p(atri)
p(atriae) proco(n)s(uli)
numerus caligatorum
decur(iarum) XVI.
(sur les côtés, en colonnes, sont énumérés les noms des membres des seize décuries)

« À l’empereur César Lucius Septime Sévère, Pieux, Pertinax, Auguste, fils du divin Marcus Antoninus, Pieux, Germanique, Sarmate, frère du divin Commode, petit-fils du divin Antonin le Pieux, arrière-petit-fils d’Hadrien, arrière-arrière-petit-fils du divin Trajan, arrière-arrière- arrière-petit-fils du divin Nerva, Arabique, Adiabénique, très grand Parthique, grand pontife, revêtu pour la sixième fois de la puissance tribunicienne, salué onze fois empereur, deux fois consul, père de la patrie, proconsul, le corpus des seize décuries de caligati ».

8Le collège des fabri tignuarii se présente dans cette dédicace à Septime Sévère, « à la manière d’une unité militaire » (Tran 2006, 301).

9Datation : en 198.

10CIL XIV, 4293 ; AE 1928, 129 ; EDR073105 (Raffaella Marchesini) Base de marbre (15 × 30 ; haut. lett. 1,5 × 2,4 cm).

Ioui Optimo Maxim[o]
Q(uintus) Varius Secund[us]
VIuir Aug(ustalis) idem [q(uin)q(uennalis)]
ex uiso Lares argen[teos]
n(umero) X cum hypobasi ar[gent(ea)]
et titulo donum [dedit].

« À Jupiter très bon très grand. Quintus Varius Secundus, sévir augustal et président, a offert en don, à la suite d’une vision, des Lares d’argent, au nombre de dix, avec leur sous-base d’argent et leur inscription ».

11Le lien du sévir avec les fabri tignuarii n’est pas précisé.

12CIL XIV, 4347 ; EDR106264 (Raffaella Marchesini) Plaque de marbre (29 × 35 × 2 cm ; haut. lett. : 3 cm).

[-----]
Traian[o---]
collegium [---]
[----- ?]

13Datation : entre 98 et 138.

14Enfin, il est très vraisemblable que l’inscription suivante ait été posée dans la Casa dei Triclini. Vu sa datation, lors du 27e lustre du collège, c’est-à-dire entre 190 et 194 (Zevi 2012, 538 n. 7), elle ne pourrait appartenir à l’autre siège de l’association, le temple des fabri tignuarii, fondé lors du lustre suivant (fiche Ostia. Temple collégial des fabri tignuarii). La pratique d’offrir un don à son collège, à l’occasion de l’accession de son fils à une charge municipale, est attestée par ailleurs (fiche Ostia. Lieu de culte (?) du collège des bateliers du traiectus Rusticeli).

15CIL XIV, 5 ; CIL VI 30703 ; ILS 3776 ; EDR147039 (Raffaella Marchesini)

P(ublius) Cornelius
Thallus
P(ubli) Corneli Architecti fil(ius),
mag(ister) quinq(uennalis) coll(egii) fabr(um)
tignar(iorum) lustri XXVII
nomine
P(ubli) Corneli
Architectiani fil(ii) sui
allecti in ordinem decurion(um)
Fidei signum donum dedit.

« Publius Cornelius Thallus, fils de Publius Cornelius Architectus, président quinquennal du collège des fabri tignuarii, du 27e lustre, a offert en don une statuette de Fides, au nom de son fils Publius Cornelius Architectianus, qui a été admis dans l’ordre des décurions ».

Sources archéologiques

16La pièce au fond de la cour (7 × 7 m env.), ouverte sur toute sa largeur sur le portique, est transformée en chapelle, en un second temps (encore au iie s., semble-t-il ; Bloch 1937, 93-94 ; Bollmann 1998, 284-288 ; fig. 97-99). Son entrée est alors légèrement rétrécie et elle est pourvue, sur ses trois côtés fermés, d’un podium (larg. : 1 ; haut. : 1,10 m), destiné à recevoir statues et offrandes. Située dans l’axe de l’entrée, la pièce contribue à la visibilité du collège, qui expose ainsi sa piété aux regards des passants (Meiggs 1973, 324 ; Bollmann 1998, 286 ; Egelhaaf-Gaiser 2002, 136-137 ; Pavolini 2006, 111-112). Vers la fin du iiie s. ou au début du ive s., la salle est dotée d’un pavement de marbre et son podium revêtu de marbre. Elle est également peinte en rouge et jaune au-dessus du podium (Van Essen, 1954, 55 ; Id. 1956-1958, 181 ; Bollmann 1998, 286 ; Pavolini 2006, 112).

Fig. 97

Fig. 97

Plan de la Casa dei Triclini (Top. gen. 1953)

© DR

Fig. 98

Fig. 98

Casa dei Triclini, vue du nord, depuis une terrasse

© Françoise Van Haeperen

Fig. 99

Fig. 99

Cour et chapelle de la Casa dei Triclini

© Françoise Van Haeperen

17Des fragments de statues retrouvés dans le Caseggiato appartenaient peut-être à cet espace : la tête d’une statue de Minerve casquée (haut. tot. : 47 cm ; haut. visage : 18 cm), du type de l’Athéna Velletri, d’époque flavienne, réutilisée dans la fondation d’un mur tardif élevé au sein de la Casa dei triclini ; Calza, Floriani Squarciapino 1962, 34, n° 15 ; H. v. Steuben in Helbig 1972, n° 3026 ; Meiggs 1973, 327 ; fig. 100).

Fig. 100

Fig. 100

Tête d’Athéna, trouvée dans la Casa dei Triclini

© DR

18La présence d’une statue de Minerve s’expliquerait aisément dans le siège d’un collège de fabri, puisque la déesse protégeait les artisans. Toutefois, celle-ci pourrait également provenir du Capitole tout proche et avoir été réutilisée, dans ce mur tardif, après l’interdiction des cultes sanglants (Van Haeperen 2016, 143) ; le torse d’une nymphe s’appuyant sur un pilier (Ostia Mus. Inv. 1120 ; H. v. Steuben in Helbig 1972, n° 3000 ; fig. 101). Si celle-ci est liée aux tignuarii, sa présence pourrait s’expliquer par la profession exercée par les membres du collège : il s’agissait de protéger des incendies les réalisations des fabri.

Fig. 101

Fig. 101

Statue de nymphe, trouvée dans la Casa dei Triclini (ICCD_E27314)

© DR

Bibliographie

  

Bloch 1937 : H. Bloch, « I bolli laterizi e la storia edilizia romana », in Bcom, 55 (n.s. 8), 1937, 83-187.

Bollmann 1998 : B. Bollmann, Römische Vereinshauser : Untersuchungen zu den Scholae der römischen Berufs-, Kult- und Augustalen-Kollegien in Italien, Mainz 1998.

Calza 1927 : G. Calza, « Ostia – Rinvenimenti epigrafici », in NSA, 1927, 379-431.

Calza, Floriani Squarciapino 1962 : R. Calza, M. Floriani Squarciapino, Museo Ostiense (60 illustrazioni), Rome 1962.

Egelhaaf-Gaiser 2002 : U. Egelhaaf-Gaiser, « Religionsaesthetik und Raumordnung am Beispiel der Vereinsgebaeude von Ostia », in U. Egelhaaf-Gaiser, A. Schäfer éds., Religiöse Vereine in der Römischen Antike. Untersuchungen zu Organisation, Ritual und Raumordnung, Tübingen 2002, 123-172.

Helbig 1972 : W. Helbig, Museo Ostiense in Ostia Antica ; Museo der Villa Hadriana in Tivoli ; Villa Albani, Tübingen, 1972.

Meiggs 1973 : R. Meiggs, Roman Ostia, Oxford 1973.

Pavolini 2006 : C. Pavolini, Ostia, Rome 2006.

Pensabene 2007 : P. Pensabene, Ostiensium marmorum decus et decor : studi architettonici, decorativi e archeometrici, Roma 2007.

Tran 2006 : N. Tran, Les membres des associations romaines : le rang social des « collegiati » en Italie et en Gaule, sous le Haut-Empire, Rome 2006 (Coll. EFR, 367).

Van Essen 1954 : C.C. Van Essen, « Verslag van wetenschappelijke onderzoekingen in 1949 verricht. Chronologie der Romeinse schilderkunst », in Meded, 8, 1954, 33-63.

Van Haeperen 2016a : F. Van Haeperen, « Dieux et empereurs honorés au sein des espaces associatifs : l’exemple d’Ostie, port de Rome », in O. Rodríguez Gutiérez, N. Tran, B. Soler Huertas éds., Los espacios de reunión de las asociaciones romanas. Diálogos desde la arqueología y la historia, en homenaje a Bertrand Goffaux, Séville 2016, 137-149.

Zevi 2012 : F. Zevi, « Culti ed edifici templari di Ostia repubblicana », in Ostraka, 2012, 537-563.

Table des illustrations

Titre Fig. 7
Légende Carte des lieux de culte d’associations d’Ostie (en vert, les lieux de culte de collège ; en rouge, les mithraea ; en bleu les lieux de culte d’associations professionnelles ou de voisinage non dédiés à Mithra : 1. Chapelle de Silvanus (I, III, 2) dans le Caseggiato dei Molini ; 2. Mithraeum de la Casa di Diana (I, III, 3-4) ; 3. Mithraeum de Ménandre (I, III, 5) ; 4. Ostia. Lieu de culte (?) du jardin de l’îlot I, IV ; 5. Mithraeum des stuppatores (I, X, 4) ; 6. Chapelle de la Casa dei Triclini (I, XII, 1) ; 7. Lieu de culte (?) de Jupiter Dolichenus, dans l’ aire sacrée de la Via della Foce (I, XV) ; 8. Mithraeum des Thermes de Mithra (I, XVII, 2) ; 9. Temple collégial des mensores (I, XIX, 2) ; 10. Mithraeum du « palais impérial » ; 11. Mithraeum Aldobrandini (II, I, 2) ; 12. Chapelle II, II, 4 et mithraeum de Porta Romana ; 13. Chapelle (?) de la Place des Corporations ; 14. Chapelle de l’autel des jumeaux (II, VII, 3) ; 15. Mithraeum des Sept Sphères (II, VIII, 6) ; 16. Lieu de culte (?) de la fullonica II, XI, 1 ; 17. Mithraeum des Parois Peintes (III, I, 6) ; 18. Lieu de culte (?) du Caseggiato III, I, 8 ; 19. Temple collégial des fabri nauales (III, II, 1-2) ; 20. Lieu de culte du collège (?) de ladite Domus de Mars (III, II, 5) ; 21. Chapelle III, II, 11 ; 22. Chapelle des Trois Nefs (III, II, 12) ; 23. Chapelle (?) du Caseggiato degli Aurighi (III, X, 1) ; 24. Chapelle de Sérapis dans le Caseggiato del Serapide (III, X, 3) ; 25. Mithraeum de la Planta Pedis (III, XVII, 2) ; 26. Schola des hastiferi (IV, 1, 5), dans l’aire du temple de Bellone) ; 27. Scholae des dendrophores et des cannophores, dans l’aire sacrée de Mater Magna ; 28. Mithraeum des Animaux (IV, II, 11) ; 29. Chapelle du Caseggiato del Sacello (IV, V, 4) ; 30. Mithraeum des Sept Portes (IV, V, 13) ; 31. Mithraeum des Marbres Colorés (IV, IX, 5) ; 32. Temple collégial sous les thermes du philosophe (V, II, 17) ; 33. Mithareum des Serpents (V, VI, 6) ; 34. Lieu de culte des seuiri augustales (?) ; 35. Mithraeum de Felicissimus (V, IX, 1) ; 36. Temple collégial des fabri tignuarii (V, XI, 1) ; 37. Chapelle de Hortensius (V, XII, 1) ; 38. Mithraeum (?) des horrea del Sabazeo (V, XII, 3)
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6370/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 436k
Titre Fig. 97
Légende Plan de la Casa dei Triclini (Top. gen. 1953)
Crédits © DR
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6370/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 96k
Titre Fig. 98
Légende Casa dei Triclini, vue du nord, depuis une terrasse
Crédits © Françoise Van Haeperen
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6370/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 516k
Titre Fig. 99
Légende Cour et chapelle de la Casa dei Triclini
Crédits © Françoise Van Haeperen
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6370/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 524k
Titre Fig. 100
Légende Tête d’Athéna, trouvée dans la Casa dei Triclini
Crédits © DR
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6370/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 72k
Titre Fig. 101
Légende Statue de nymphe, trouvée dans la Casa dei Triclini (ICCD_E27314)
Crédits © DR
URL http://books.openedition.org/cdf/docannexe/image/6370/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 112k

© Collège de France, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter