Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Histoire sociale et intellectuelle de la Chine

 | 
Jacques Gernet

Bio-bibliographie

Texto completo

1Jacques Gernet, né à Alger le 22 décembre 1921, est licencié de lettres classiques et diplômé d’études supérieures (1942). Ses études ayant été interrompues par sa participation à la Seconde Guerre mondiale de novembre 1942 à août 1945, il s’oriente à la Libération vers les études chinoises.

2Diplômé de chinois de l’École nationale des langues orientales vivantes (1947) et de l’École pratique des hautes études (1948), il est membre de l’École française d’Extrême-Orient à Hanoï (1949-1950), puis directeur d’études à la VIe section de l’EPHE devenue EHESS (1955-1976). Docteur ès lettres en 1956, il est professeur à la Faculté des lettres et des sciences humaines de Paris (Sorbonne), puis à l’université de Paris VII (1957-1975). Nommé professeur au Collège France en 1975, il prend sa retraite à 71 ans, en 1992.

3Il est membre du Tôyô Bunko (Tokyo), de l’Institut de France (Académie des inscriptions et belles-lettres), de l’Istituto Italiano di Studi sul Medio ed Estremo Oriente (Rome), de l’Académie du Japon (Tokyo), de la British Academy (Londres), de la Bayerische Akademie der Wissenschaften (Munich), de l’université du Zhejiang (Hangzhou).

4Ses principaux travaux sont :

  • Les aspects économiques du bouddhisme dans la société chinoise du Ve au Xe siècle, Publications de l’École française d’Extrême-Orient, vol. 39, Paris, 1956.

  • Le monde chinois, Paris, Armand Colin, coll. « Destins du monde », 1972 ; rééd.

  • La vie quotidienne en Chine à la veille de l’invasion mongole, 1250-1276, Paris, Hachette, 1959 ; rééd. Arles, Philippe Picquier, coll. « Picquier Poche », 2007.

  • Chine et christianisme : la première confrontation, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque des histoires », 1991.

  • L’intelligence de la Chine : le social et le mental, Paris, Gallimard, 1994.

  • La raison des choses : essai sur la philosophie de Wang Fuzhi (1619-1692), Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de philosophie », 2005.

© Collège de France, 1976

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Comprar