Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

C. S. Peirce et le pragmatisme

 | 
Claudine Tiercelin

Bibliographie

Texte intégral

Ms = Peirce, The Annotated Catalogue of the Papers of C. S. Peirce

NEM = Peirce, The New Elements of Mathematics

SS = Peirce, Semiotics and Significs

W = Writings of C. S. Peirce : a Chronological Edition

Œuvres de Peirce

The Collected Papers of C. S. Peirce, vol. 1-6 édités par Ch. Hartshorne et P. Weiss (1931-1935), vol. 7-8 édités par A. Burks (1958), Harvard UP. – Selon l’usage, nous citons cette édition en donnant dans l’ordre le numéro du volume, puis celui du paragraphe ; ex. : 5.13 = vol. 5, § 13.

Writings of C. S. Peirce : a Chronological Edition, M. Fisch, C. Kloesel, E. C. Moore, D. D. Roberts (éd.), Bloomington, Indiana University Press, 1982 (sept volumes parus de cette remarquable et monumentale édition, dont trente volumes sont annoncés). – Cité ici W, suivi des numéros de volume et de page.

The New Elements of Mathematics, C. Eisele (éd.), La Hague, Mouton, 1976, 4 volumes (2 tomes pour le vol. III). –Cité NEM, suivi des numéros de volume (plus, pour le volume III, du numéro tome) et de page.

Semiotics and Significs : The Correspondence between C. S. Peirce and Victoria Lady Welby, Ch. Hardwick (éd.), Bloomington et Londres, Indiana University Press, 1977. – Cité ici SS.

Selected Writings (Values in a Universe of Chance), Ph. Wiener (éd.), New York, Dover, 1958.

The Annotated Catalogue of die Papers of C.S. Peirce, R. Robin (éd.), Amherst, University of Massachusetts Press, 1967. Ensemble microfilm des manuscrits de Peirce, Harvard Photographie Center (les originaux se trouvent à la Houghton Library de Harvard). – Cité ici Ms suivi du numéro de manuscrit.

Écrits sur le signe, rassemblés, traduits et commentés par G. Deledalle, Paris, Le Seuil, 1978.

Textes anti-cartésiens, traduits et introduits par J. Chenu, Paris, Aubier, 1984.

<En outre, sont aujourd’hui accessibles en français notamment les conférences données à Cambridge en 1898, Le raisonnement et la logique des choses (traduit par C. Chauviré, P. Thibaud & C. Tiercelin, éditions du Cerf, 1995), et les articles de 1868 et de 1878 dans Pragmatisme et pragmaticisme (traduit par C. Tiercelin et P. Thibaud, éditions du Cerf, 2002) [note de l’éditeur].>

Ouvrages et articles sur Peirce

Apel K.-O., 1982, « Peirce and the post-Tarskian problem of an adequate explanation of the meaning of truth », Transactions of the C. S. Peirce Society, XVIII, 1, 3-17.

Bouveresse J., 1976, Le mythe de l’intériorité, Paris, Minuit.

Buchler J., 1939, C. S. Peirce’s Empiricism, New York.

Chauviré C., 1981, « Vérifier ou falsifier : de Peirce à Popper », Les Études philosophiques, 3, 257-278.

Chauviré C., 1984, « La maxime pragmatiste et sa lecture vérificationniste », Fundamenta Scientiae, 5, 314.

Chauviré C., 1985, « Peirce et l’Aufhebung de la métaphysique », in A. Soulez & I. Sebestik (dir.), Manifeste du Cercle de Vienne et autres écrits, Paris, PUF.

Deledalle G., 1979, Théorie et pratique du signe, Payot.

Deledalle G., 1981, « English and French versions of C. S. Peirce’s “The Fixation of Belief” and “How to make our ideas clear” », Transactions of the C. S. Peirce Society, 1981, vol. XVII, no 2, 141-152.

Deledalle G., 1983, La philosophie américaine, L’Age d’Homme.

Eco U., 1976, « Peirce and Contemporary Semantics », Versus, 15.

Eco U., 1980, « Peirce et la sémantique contemporaine », Langages, no°58, La sémiotique de Peirce, F. Péraldi (éd.), 75-91.

Engel P., 1984, « Croyances, dispositions et probabilités : Peirce et Ramsey », Revue philosophique, 4, 402-426.

Engel-Tiercelin C., voir Tiercelin C.

Fisch M., 1964, « Was there a Metaphysical Club in Cambridge ?  », in E. C. Moore et R. Robin (éd.), Studies in the Philosophy of C. S. Peirce, Amherst.

Fisch M., 1986, Peirce, Semiotic and Pragmatism : Essays by Max Fisch, K. Ketner et C. Kloesel (éd.), Bloomington, Indiana.

Granger G., 1968, Essai d’une philosophie du style, Paris.

Gallie W. B., 1966, Peirce and Pragmatism, New York, Dover.

Haack S., 1977, « Pragmatisme et ontologie : Peirce et James », Revue internationale de philosophie, 377-400.

Haack S., 1993, Evidence and Inquiry : Towards Reconstruction in Epistemology, Oxford, Blackwell.

Hookway Ch., 1985, Peirce, Routledge & Kegan Paul.

Hookway Ch., 1986, « Peirce, le fondationnalisme et la justification des connaissances », Philosophie, 10, La métaphysique de Peirce, 48-67.

Jakobson R., 1973, Essais de linguistique générale, Paris, Minuit.

James W., 1968, Le pragmatisme [1907], traduit par E. Le Brun, Flammarion.

Migotti M., 1988, « Recent Work in Pragmatism : Revolution or Reform in the theory of knowledge ? », Philosophical Books, XXIX, 2, 65-73.

Moody E., 1953, Truth and Consequence in Medieval Logic, Amsterdam.

Murphey M., 1961, The Development of Peirce’s Philosophy, Harvard UP.

Pears D., 1950, « Universals », The Philosophical Quarterly, 218-227.

Perry R. B., 1936, The Thought and Character of W. James, Boston.

Putnam H., 1975, Philosophical Papers, Cambridge University Press.

Quine W. W. O., 1960, Word and Object, New York, MIT Press ; Le mot et la chose, traduit par J. Dopp & P. Gochet, 1977, Flammarion.

Quine W. W. O., 1981, « The Pragmatist’s Place in Empiricism », in R. Mulvaney & P. Zeltner (éd.), Pragmatism, its Sources and Prospects, Columbia University of South Carolina Press.

Rescher N., 1978, Peirce’s Philosophy of Science, University of Notre-Dame Press.

Rorty R., 1961, « Pragmatism, Categories and Language », The Philosophical Review, 197-223.

Rorty R., 1979, Philosophy and the Mirror of Nature, Princeton UP ; L’homme spéculaire, tradiut par Thierry Marchaisse, Le Seuil, 1990.

Rorty R., 1982, Consequences of Pragmatism, Minneapolis, University of Minnesota Press.

Russell B,. 1939, « Dewey’s New Logic », in P. Schilpp (éd.), The Philosophy of John Dewey, New York, 143-156.

Skagestad P., 1981, The Road of Inquiry, New York, Columbia UP.

Thayer H. S., 1981, Meaning and Action : a critical history of Pragmatism, Indianapolis.

Tiercelin C., 1986, « Peirce on machines, self-control and intentionality », in S. Torrance (éd.), The Mind and the Machine : Philosophical Aspects of Artificial Intelligence, Chichester, Sussex, 99-113.

Tiercelin C., 1989a, « Reid and Peirce on Belief », in M. Dalgamo & E. Matthews (éd.), The Philosophy of Thomas Reid, Kluwer, 209-223.

Tiercelin C., 1989b, « Peirce ou le courant sémiotico-sémantique en logique formelle », Cahiers du Groupe de recherches sur la philosophie et le langage, 10, 39-71.

Tiercelin C., 1992, « Peirce, “Sur l’algèbre de la logique” (1885), introduction et traduction », in Ph. de Rouilhan & F. Rivenc (éd.), Logique et fondements des mathématiques (1850-1914), 143-172.

Tiercelin C., 1993, La pensée-signe : études sur Peirce, Nîmes, éditions Jacqueline Chambon.

Thibaud P., 1975, La logique de Peirce : de l’algèbre aux graphes, Presses de l’Université de Provence.

Thibaud P., 1983, « La notion peircéenne d’interprétant », Dialectica, vol. 37, n°1, 3-33.

Thibaud P., 1986, « La notion peircéenne d’objet d’un signe », Dialectica, vol. 40, n° 1, 19-43.

Wiener Ph., 1946, « Peirce’s Metaphysical Club and the Genesis of Pragmatism », Journal of the History of Ideas, VII, 218-233.

© Collège de France, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter