Version classiqueVersion mobile

La métaphysique du temps : perspectives contemporaines

 | 
Alexandre Declos
, 
Claudine Tiercelin

I- Intuitions, sciences, métaphysique : les images du temps

Une défense de la « vieille théorie B » du temps

Alexandre Declos

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

La « vieille théorie B du temps » est une thèse ontologico-sémantique, qui affirme qu’il est possible, via une méthode de paraphrase logique, d’éliminer l’engagement apparent du langage ordinaire envers le passage du temps. Cette position, si elle a connu des défenseurs notables au XXe siècle, est largement tombée en défaveur ces dernières décennies. Beaucoup considèrent en effet que la vieille théorie B rencontre des objections insurmontables, et que les théoriciens B devraient, de ce fait, embrasser une « nouvelle » théorie B, plus modeste dans ses ambitions. Dans cet article, je chercherai à donner quelques raisons de contester cette affirmation reçue. Les objections usuellement avancées contre la vieille théorie B, comme j’essaierai de le montrer, ne sont pas fatales. Si cette conclusion est juste, nous devrions sortir la vieille théorie B des limbes où elle été jetée voilà quelques décennies. Les théoriciens B n’auraient plus de raison d’embrasser cette doctrine édu...

© Collège de France, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search