Version classiqueVersion mobile

Faits et valeurs

 | 
Andrew Abbott

Weber en théoricien : Le Savant et Le Politique entre passé et futur

Troisième conférence

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Jusqu’ici, nous avons donné un aperçu du rapport qui existe entre faits, d’un côté, et valeurs, de l’autre. Nous avons commencé par décrire la démarche kantienne, à savoir la distinction entre les faits et les valeurs. Ce choix résulte en partie de la méthode critique employée par Emmanuel Kant dans ses travaux. Dans le cadre du sujet qui nous intéresse, cette méthode a consisté à investiguer du point de vue logique les conditions de possibilité d’une connaissance objective et d’une morale universelle. Il est peu surprenant que la structure logique de la démonstration de Kant diffère sensiblement dans l’un et l’autre cas. C’est en effet avec difficultés qu’il a réussi à les réconcilier dans la Critique de la faculté de juger, lorsqu’il décrit le déploiement de règles transcendantes dans le monde empirique, c’est-à-dire dans la vie quotidienne. Quant à Émile Durkheim, perturbé par sa prise de conscience du caractère évolutif de la morale au cours de l’histoire, il a restr...

© Collège de France, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search