Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Comprendre la mondialisation II

 | 
Sylvain Allemand
, 
Jean-François Bayart
, 
Laurent Bayle
, 
et al.

Lundi 3 avril 2006. L’avenir du politique dans un monde globalisé

Ouverture

Philippe Thureau-Dangin

Texte intégral

  • * Directeur de Courrier international.

1Note portant sur l’auteur*

2Bonsoir. Nous sommes réunis à l’initiative de la bpi pour une rencontre autour du thème de la mondialisation qui s’inscrit dans tout un cycle de conférences. Quatre conférences à teneur plutôt économique se sont tenues sur la définition de la mondialisation et ses effets. Le nouveau cycle, qui est inauguré ce soir, a trait plus spécifiquement aux conséquences de la mondialisation. Ce soir, nous parlerons du politique, des conséquences de la mondialiation sur la politique en général.

3Aujourd’hui, nous avons une question importante à traiter : « L’avenir du politique dans un monde globalisé ». Je crois que les organisateurs de ce colloque n’avaient pas imaginé la conjoncture actuelle de la France lorsqu’ils ont organisé ces débats, que ce soient les questions de patriotisme économique en France avec le refus de l’opa sur Suez ou sur la fusion expresse entre Suez et Gaz de France et, évidemment, toutes les questions débattues autour du cpe.

4Je suis le directeur de Courrier international et je vais présenter mes invités. Bernard Cassen est directeur général du Monde diplomatique, et président d’honneur d’attac France. Bernard Cassen, je pense que vous avez non seulement un point de vue sur le débat de ce soir, mais que vous avez aussi popularisé, avec quelques autres membres d’attac en 1998, le terme même de mondialisation et de globalisation, pour l’attaquer évidemment, puisque attac, avant d’être altermondialiste, était plutôt antimondialiste.

5Bernard Cassen : Nous n’avions pas encore découvert le terme d’altermondialisation.

  • 1 Cassen, Bernard, Tout a commencé à Porto Alegre : mille forums sociaux !, Paris, Mille et une nuit (...)

6Philippe Thureau-Dangin : C’est une belle invention et je crois que vous avez aussi été, en 2000, à l’origine de forums sociaux, mondiaux ou locaux. Nous parlerons aussi de cette idée de faire une sorte de « contre-Davos », de proposer une alternative à la mondialisation libérale. Vous avez publié un livre passionnant, Tout a commencé à Porto Alegre1, qui retrace le début de l’Histoire de l’altermondialisme.

  • 2 Cohen, Samy, La Résistance des États : les démocrates face aux défis de la mondialisation, Paris, (...)

7Samy Cohen, vous êtes directeur de recherche au ceri, professeur à Paris I-Sorbonne et vous avez longtemps travaillé sur les questions diplomatiques, sur les questions de personnel diplomatique et sur la politique étrangère. C’est du point de vue de l’État et de ses moyens que vous avez abordé la question de la mondialisation, notamment dans un essai, paru en 2003, intitulé La Résistance des États2. Vous indiquez dans cet essai qu’effectivement les démocraties, face aux défis de la mondialisation, avaient encore toutes les cartes en main et qu’elles étaient même les maîtres du jeu. Vous nous en parlerez tout à l’heure.

  • 3 Bayart, Jean-François, L’État en Afrique : la politique du ventre, Paris, Fayard, 1990 ; 2006.
  • 4 Bayart, Jean-François, Le Gouvernement du monde : une critique politique de la globalisation, Pari (...)

8Jean-François Bayart a été directeur du ceri et il est ce qu’on appelle « un africaniste » puisqu’il a travaillé sur un certain nombre de sujets africains au début de sa carrière. Il est notamment l’auteur – tout le monde s’en souvient – du remarquable essai sur la naissance de l’État, L’État en Afrique3, qui traite de la question de la constitution et de la formation de l’État en Afrique. Ensuite, vous avez élargi vos zones d’intérêts et vos domaines d’études, notamment à la Turquie ou à l’Iran, et vous avez aussi publié un livre intitulé Le Gouvernement du monde4 qui est une critique politique de la globalisation. Je signale également que vous êtes le président d’une fondation, le fasopo (Fonds d’analyse des sociétés politiques), chargée de lever des fonds pour permettre aux chercheurs de travailler et de publier leurs études.

  • 5 Pisani-Ferry, Jean et Lamy, Pascal, L’Europe de nos volontés, Paris, Plon/fjj, 2002.

9Enfin, j’ai le plaisir d’accueillir et de présenter Jean Pisani-Ferry qui vient de Bruxelles où il dirige un laboratoire d’analyse de la mondialisation qui s’appelle bruegel. Il est, d’autre part, professeur associé à l’université Paris-Dauphine. Il est un spécialiste des questions européennes et a d’ailleurs publié un livre avec Pascal Lamy, il y a quelques années, sur l’Europe5. Pascal Lamy est devenu depuis, comme vous le savez, le directeur général de l’omc. Et c’est peut-être à partir des questions européennes et de la question de l’État européen – de son futur – que vous pourrez nous éclairer à propos de la question de la politique face à la globalisation.

10Le principe de ces rencontres, avant d’avoir un dialogue entre les intervenants, puis avec le public, est de demander à chacun de nos participants de faire un exposé pour nous éclairer sur les différentes facettes de leurs recherches et de nous livrer leurs analyses sur le sujet. En effet, la question est de savoir ce que peut et veut l’État, ce que peuvent les démocraties, si l’État a ou non des marges de manœuvre, et s’il les prend ou non. À partir de ces questions, je demanderai aux intervenants de faire un petit effort de divination, de prédiction, puisque l’intitulé de cette rencontre est « L’avenir de la politique dans un monde globalisé ». Il est intéressant de se projeter quelques années en avant pour estimer quelles sont les chances de nouvelles réglementations. Vous nous direz comment vous interprétez, pour les années à venir, ce couple mondialisation de type libéral et désir du politique. Pour les exposés, je vais demander à Jean-François Bayart de commencer.

Notes

1 Cassen, Bernard, Tout a commencé à Porto Alegre : mille forums sociaux !, Paris, Mille et une nuits, 2003.

2 Cohen, Samy, La Résistance des États : les démocrates face aux défis de la mondialisation, Paris, Éditions du Seuil, 2003.

3 Bayart, Jean-François, L’État en Afrique : la politique du ventre, Paris, Fayard, 1990 ; 2006.

4 Bayart, Jean-François, Le Gouvernement du monde : une critique politique de la globalisation, Paris, Fayard, 2004.

5 Pisani-Ferry, Jean et Lamy, Pascal, L’Europe de nos volontés, Paris, Plon/fjj, 2002.

Notes de fin

* Directeur de Courrier international.

© Éditions de la Bibliothèque publique d’information, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Acheter