Version classiqueVersion mobile

Lecteurs en campagne

 | 
Raymonde Ladefroux
, 
Michèle Petit
, 
Claude-Michèle Gardien

Première partie. Lire ou ne pas lire : la force des singularités locales

Chapitre I. Lecture et pays

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un des enseignements de cette recherche, le plus manifeste de prime abord, confirmé par les analyses statistiques comme par les entretiens, c’est la force des singularités locales. Chacun des sites étudiés a des pratiques de lecture qui lui sont spécifiques, à la fois dans leur intensité et dans leurs formes. Et seule l’analyse de l’agencement complexe des nombreuses variables qui caractérisent chaque espace peut rendre compte des différences relevées d’un site à l’autre. Certes, facteurs sociologiques ou géographiques ont pu avoir leur part dans cette diversité des pratiques de lecture selon les lieux. Mais l’étude réalisée met en évidence l’importance des modèles culturels hérités propres à chaque espace local, qui peuvent prendre le pas sur les compositions socioprofessionnelles ou la topographie. Ce n’est pas forcément dans les zones où il y a le moins d’agriculteurs, dans celles où la population est la plus diplômée ou celles où les conditions physiques semblent faciliter une p...

© Éditions de la Bibliothèque publique d’information, 1993

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search