Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Empire romain et les sociétés provinciales

 | 
Jean-Pierre Bost

4. Quarante ans de chronique sur la numismatique de la péninsule Ibérique

Chronique 1 : 1968-1972

Note de l’éditeur

REA, 77, 1975, p. 170-172.

Texte intégral

Numismatique romaine d’époque impériale

  • 1 Par exemple, XI Congreso Nacional de Arqueología, Mérida, 1968, Saragosse, 1970.
  • 2 Congreso Nacional Numismática, Zaragoza, 1972, dans Numisma 120-131, Saragosse, 1974 ; il sera ana (...)

1La recherche numismatique d’époque impériale est encore pauvrement représentée dans les publications espagnoles et portugaises qui font la meilleure place aux monnayages péninsulaires ibériques, hispano-romains et barbares, phénomène bien perceptible dans les communications présentées dans les différents congrès nationaux d’archéologie1 et – depuis 1972 – de numismatique2.

  • 3 Pour l’Espagne, voir la série des Excavationes Arqueológicas en España, fasc. 67 (1968) à 73 (1971 (...)
  • 4 Vingt-deux chroniques publiées, depuis 1942, dans Ampurias (1942-1951), puis Numario Hispánico (19 (...)
  • 5 Inventaire régional en cours pour la Galice : M. Cavada Nieto, Hallazgos monetarios en castros de (...)
  • 6 Renseignements utiles pour le Sud du Portugal donnés par M. L. Affonso dos Santos : Arqueologia Ro (...)
  • 7 Dos tesouros de moedas romanas en Portugal, dans Conimbriga 2-3, 1960-1961, p. 1-165.
  • 8 Un trésor monétaire du Bas-Empire à Tarifa (Cádiz), dans MCV, 3, 1967, p. 94-114.

2La production, en second lieu, reste encore, pour l’essentiel, limitée à la mention de trouvailles, rarement accompagnées d’un catalogue et même d’un décompte sommaire des pièces découvertes. C’est ainsi que les publications de fouilles3 n’accordent qu’un maigre intérêt à la présentation des monnaies apparues lors des recherches. La source d’information indispensable est encore donc celle des chroniques de F. Mateu y Llopis4 ; pourtant, depuis quelques années, certains travaux s’attachent soit directement à la présentation du matériel numismatique5, soit à la description rapide de celui-ci dans des rapports ou des inventaires archéologiques6, soit à la publication de trésors, comme le font M. de Castro Hipólito7 et D. Nony8.

3On ne peut parler de publication de monnaies sans rappeler les secours que l’on peut tirer des catalogues de ventes. L'Asociación Numismática Española (A.N.E.) publie régulièrement un catalogue des transactions qu’elle contrôle. Cette même association patronne une Gaceta Numismática qui n’est pas dépourvue d’intérêt. D’autres sociétés, comme le Club Colón de Madrid ou certains professionnels comme J. A. Vicenti, de Madrid également, patronnent des ventes dans les catalogues desquelles on peut toujours glaner quelques indications utiles.

4Ces observations préliminaires étant faites, reste à aborder les domaines dans lesquels la recherche a été plus spécialement dirigée ces dernières années.

L'époque augustéenne et julio-claudienne

  • 9 Emisión monetaria augustea con escudo atribuible P. Carisio en la zona norte de Hispania, dans XIe(...)
  • 10 Imitation d’un semis ( ?) de Caesaraugusta (Tarraconnaise) trouvée à Vayres (Gironde), dans BSFN 2 (...)

5L. Villaronga a donné un classement des monnaies frappées dans la péninsule Ibérique par le légat P. Carisius vers 27-25 avant J.-C.9, et D. Nony note la présence d’imitations de monnaies péninsulaires en France10.

iiie siècle et Antiquité tardive

  • 11 Tres tesorillos del siglo IV procedentes de la provincia de Pontevedra, dans BSAA 38, 1972, p. 249 (...)
  • 12 Voir note 5.
  • 13 La política monetaria de la dinastía constantiniana y su reflejo en Hispania, dans PViana 32, 122- (...)
  • 14 Bronces romanos imperiales y vándalos en l’Illa de Cullera, dans APL 13, 1972, p. 241-256.

6Quelques études seulement s’attachent à l’histoire de la circulation monétaire d’époque postaugustéenne et de façon quasi unique au Bas-Empire. Les recherches en cours dans ce domaine sont surtout celles de F. Fariña Busto11 et M. Cavado Nieto12 pour le Nord-Ouest. A. Balil étudie, à travers l’exemple d’un trésor de Tarragone, la politique monétaire de la dynastie constantinienne et ses prolongements dans l’Hispania du ive siècle13, tandis que F. Mateu y Llopis expose les problèmes des périodes de la fin du ive siècle et des dominations barbares14.

7Ces derniers travaux sont particulièrement encourageants car ils montrent que la science numismatique, dans la péninsule, sort de certaines ornières comme celle de la liaison entre invasions germaniques et enfouissements monétaires du iiie siècle. Nul doute que la meilleure diffusion des manuels comme RIC ou LRBC ou des travaux de J.-P. Callu et du docteur Bastien, n’est pas étrangère à cette ouverture non plus d’ailleurs qu’à la spécialisation qui tend à s’établir. Ainsi, peu à peu se comble l’écart chronologique, marqué jusqu’ici par un vide absolu, qui séparait naguère les centres d’intérêt majeurs de la recherche péninsulaire.

Notes

1 Par exemple, XI Congreso Nacional de Arqueología, Mérida, 1968, Saragosse, 1970.

2 Congreso Nacional Numismática, Zaragoza, 1972, dans Numisma 120-131, Saragosse, 1974 ; il sera analysé dans la prochaine chronique.

3 Pour l’Espagne, voir la série des Excavationes Arqueológicas en España, fasc. 67 (1968) à 73 (1971), ou encore le Notitiario Arqueológico Hispánico, fasc. XII (1968) à XVI (1971) plus le fascicule de la nouvelle série, de 1972.

4 Vingt-deux chroniques publiées, depuis 1942, dans Ampurias (1942-1951), puis Numario Hispánico (1952-1967) et, depuis que celui-ci ne paraît plus (dernier numéro paru : tome XI, fasc. 22, 1967), dans Numisma (deux chroniques jusqu’ici dans les numéros XXI de 1971 et XXII de 1972).

5 Inventaire régional en cours pour la Galice : M. Cavada Nieto, Hallazgos monetarios en castros de Galicia, dans BSAA, 38, 1972, p. 211-248.

6 Renseignements utiles pour le Sud du Portugal donnés par M. L. Affonso dos Santos : Arqueologia Romana do Algarve, thèse de licenciature, 2 vol., Lisbonne, 1971. Le Musée d’Ethnographie et d’Histoire de Porto, a entrepris un inventaire archéologique complet pour le district de cette ville, dont les résultats sont publiés dans la Revista de Etnografia.

7 Dos tesouros de moedas romanas en Portugal, dans Conimbriga 2-3, 1960-1961, p. 1-165.

8 Un trésor monétaire du Bas-Empire à Tarifa (Cádiz), dans MCV, 3, 1967, p. 94-114.

9 Emisión monetaria augustea con escudo atribuible P. Carisio en la zona norte de Hispania, dans XIe Congreso National de Arqueología (Mérida, 1968), Saragosse, 1970, p. 591-600, 1 pl.

10 Imitation d’un semis ( ?) de Caesaraugusta (Tarraconnaise) trouvée à Vayres (Gironde), dans BSFN 26, 9, 1971, p. 120-121.

11 Tres tesorillos del siglo IV procedentes de la provincia de Pontevedra, dans BSAA 38, 1972, p. 249-266. Cet auteur prépare une thèse de doctorat sur la circulation monétaire dans la péninsule au ive siècle.

12 Voir note 5.

13 La política monetaria de la dinastía constantiniana y su reflejo en Hispania, dans PViana 32, 122-123, 1971, p. 27-34.

14 Bronces romanos imperiales y vándalos en l’Illa de Cullera, dans APL 13, 1972, p. 241-256.

© Ausonius Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540