Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Saint Augustin

 | 
Serge Lancel
, 
Stéphanie Guédon
, 
Louis Maurin

Avant-propos

Jean-Michel Roddaz et Serge Lancel

Texte intégral

1L’année 2003 – “L’année de l’Algérie en France / Djazaïr, une année de l’Algérie en France” – a été tout du long ponctuée par des manifestations culturelles qui ont donné une large place au legs de l’Antiquité dans ce pays, à son patrimoine antique, matériel et immatériel.

2Entre autres, l’exposition organisée à l’automne de cette année au Musée d’Aquitaine par les soins de son conservateur. Madame Hélène Lafont-Couturier, en collaboration avec Madame Sabah Ferdi. conservateur du Musée de Tipasa, en Algérie, sur le thème : Saint Augustin, une mémoire d’Algérie, a semblé aux membres de la SEMPAM (Société d’étude du Maghreb préhistorique, antique et médiéval) une excellente occasion d’aller tenir à Bordeaux, en marge de cette exposition, sa rencontre scientifique annuelle, centrée elle aussi sur saint Augustin en son temps et en son pays. La suggestion a été accueillie par Madame Lafont-Couturier avec un empressement et une générosité dont nous la remercions encore. Une main non moins amicale et généreuse nous a été tendue par les responsables de la Maison de l’Archéologie de l’Université Michel de Montaigne de Bordeaux 3, en la personne du Professeur Louis Maurin. Enfin, le Professeur Robert Étienne, de l’Institut de France, a bien voulu honorer nos travaux de son éminente présidence.

3C’est grâce à ces différents concours que, le vendredi 10 et le samedi 11 octobre 2003, a pu se tenir dans l’auditorium du Musée d’Aquitaine une session d’étude sur le thème : Saint Augustin : la Numidie et la société de son temps. Les Éditions Ausonius, dont on connaît les belles réalisations, ont bien voulu s’associer avec la SEMPAM pour assurer la coédition des Actes de ces deux journées d’étude.

© Ausonius Éditions, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540