Version classiqueVersion mobile

Topographie religieuse de Thugga (Dougga)

 | 
Sophie Saint-Amans

Remerciements

Texte intégral

1Cet ouvrage est issu d’une thèse de doctorat que Louis Maurin a dirigée et que j'ai soutenue à l’Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3, en décembre 2001. J'ai eu l’occasion de contracter de nombreuses dettes, depuis mes premières investigations en Afrique romaine jusqu’à la mise en forme finale de ce livre.

2En 1995, Louis Maurin m’amenait pour la première fois à Dougga avec deux autres étudiants de maîtrise, afin de pratiquer ‟l'épigraphie de terrain” en participant à la constitution du corpus des inscriptions du site. Deux ans plus tard, j'entamais cette thèse dont il a guidé les développements et qui doit autant à son enseignement généreux, à l'université comme sur les sites tunisiens, qu’à ses critiques bienveillantes et à son exigence scientifique. Je tiens à le remercier particulièrement et sincèrement pour m’avoir fait rencontrer ce pays et m’avoir conforté dans le goût de ce métier.

3Ma reconnaissance va aussi aux chercheurs avec qui j’ai travaillé à Dougga et qui m’ont fait partager leurs connaissances dans leur spécialité, notamment Jean-Claude Golvin et Véronique Brouquier-Reddé lorsqu’a débuté un nouveau programme de recherche sur l'architecture des monuments religieux de ce même site. Qu’ils trouvent dans la réalisation de ce travail l’apport de leurs conseils et de conversations fructueuses. Je remercie également Mustapha Khanoussi qui m’a toujours accueillie aimablement sur son site en me laissant toute latitude d’y travailler à ma guise.

4Jacques Gascou et Claude Lepelley ont accepté de siéger à mon jury aux côtés de Louis Maurin, Jean-Claude Golvin et Mustapha Khanoussi. Ils ont apporté nombre de corrections, de remarques et de compléments à cette étude. Ségolène Demougin et Noël Duval ont patiemment et attentivement relu le manuscrit de sa publication. A la suite de discussions avec les uns et les autres, j’ai été aménée à affiner ou à nuancer bien des points de vue hésitants ou prématurés. Leur science d’épigraphistes et d’africanistes a largement contribué à donner à ce travail sa tournure définitive. J’espère qu’ils seront satisfaits du résultat final et je leur répète à tous quatre ma gratitude pour l’attention qu’ils ont porté à cette thèse.

5Celle-ci n’aurait pas vu le jour sans les personnes qui travaillent quotidiennement a l’Institut Ausonius : Jean-Michel Roddaz, alors Directeur, ainsi que l’ensemble du personnel des enseignants-chercheurs et des techniciens. Mes remerciements vont particulièrement à Alain Bresson qui a dédicé de la publier et à Nathalie Tran qui a mis en forme ce livre avec soin et patience.., Toute ma reconnaissance va également à l’association Paul-Albert Février qui m’a fait l’honneur de distinguer cette étude en 2002 en la gratifiant d’un prix.

6Enfin, mes remerciements les plus affectueux s’adressent à mes proches : mon compagnon, mes parents et mon frère, ma famille et mes amis qui, par leur confiance, leur soutien moral et financier et surtout leur inlassable enthousiasme ont grandement participé à la rédaction de ma thèse.

7Qu’en lisant ces pages tous y reconnaissent leur contribution et le témoignage de ma franche gratitude.

Fig. 1 : Carte de l’Afrique romaine (d’après Lepelley 1981, cartes hors-texte)

Fig. 2 : Carte de l’Afrique Proconsulaire (d’après Pflaum 1970, 117).

Fig. 3 : Plan du site (d’après MAD, 45, fig. 9).
Lieux de culte païens (en grisé)
1. Sanctuaire de Caelestis. 2. Capitole. 3. Temples de Concordia, Frugifer, Liber Pater et Neptune, dit temple B. 4. Sanctuaire présumé d'Esculape. 5. Temple de Fortuna. Venus Corcordia et Mercure. 6. Exèdre de Junon Reine. 7. Temple de Mercure. 8. Abside de Mercure, Genius Macelli. 9. Temple de Minerve I. 10. Sanctuaire de Minerve II. 11. Chapelle de Neptune. 12. Temple de la Piété. 13. Sanctuaire de Saturne. 14. Temple de Deus Sol. 15. Temple de Tellus. 16. Temple des Victoires de Caracalla. 17. Temple anonyme I, dit de Pluton. 18. Temple anonyme I, dit temple A. 19. Temple anonyme III, dit chapelle C. 20. Temple anonyme IV. 21. Temple anonyme V. 22. Temple de Massinissa ?
Autres édifices publics et privés
23. Cirque. 24. Dolmens. 25. Citernes d'Aïn Mizeb. 26. Enceinte de l'Antiquité tardive. 27. Hypogée chrétien. 28. Église de Victoria. 29. Citernes d'Aïn el Hammam. 30. Arc de Sévère Alexandre. 31. Théâtre. 32. Enceinte byzantine. 33. Forum. 34. Exèdre. 35. Curie. 36. Place du marché. 37. Marché. 38. Thermes Antoniniens. Maison du Canard et des Saisons. 40. Arc de Septime Sévère. 41. Mausolée libyco-punique. 42. Thermes d'Aïn Dora. 43. Citernes d'Aïn Dora. 44. Maison de Vénus. 45. Nymphée. 46. Maison du Trifolium. 47. Mausolée des Remii.

Fig. 4 : Situation topographique du site (vues depuis le plateau du nord)
a. Vue vers le nord-est. – b. Vue vers le sud-ouest. – c. Vue vers l'ouest : le temple de Saturne et la Fossa Regia.

Table des illustrations

Légende Fig. 1 : Carte de l’Afrique romaine (d’après Lepelley 1981, cartes hors-texte)
URL http://books.openedition.org/ausonius/docannexe/image/7929/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 189k
Légende Fig. 2 : Carte de l’Afrique Proconsulaire (d’après Pflaum 1970, 117).
URL http://books.openedition.org/ausonius/docannexe/image/7929/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 377k
Légende Fig. 3 : Plan du site (d’après MAD, 45, fig. 9).Lieux de culte païens (en grisé)1. Sanctuaire de Caelestis. 2. Capitole. 3. Temples de Concordia, Frugifer, Liber Pater et Neptune, dit temple B. 4. Sanctuaire présumé d'Esculape. 5. Temple de Fortuna. Venus Corcordia et Mercure. 6. Exèdre de Junon Reine. 7. Temple de Mercure. 8. Abside de Mercure, Genius Macelli. 9. Temple de Minerve I. 10. Sanctuaire de Minerve II. 11. Chapelle de Neptune. 12. Temple de la Piété. 13. Sanctuaire de Saturne. 14. Temple de Deus Sol. 15. Temple de Tellus. 16. Temple des Victoires de Caracalla. 17. Temple anonyme I, dit de Pluton. 18. Temple anonyme I, dit temple A. 19. Temple anonyme III, dit chapelle C. 20. Temple anonyme IV. 21. Temple anonyme V. 22. Temple de Massinissa ?Autres édifices publics et privés23. Cirque. 24. Dolmens. 25. Citernes d'Aïn Mizeb. 26. Enceinte de l'Antiquité tardive. 27. Hypogée chrétien. 28. Église de Victoria. 29. Citernes d'Aïn el Hammam. 30. Arc de Sévère Alexandre. 31. Théâtre. 32. Enceinte byzantine. 33. Forum. 34. Exèdre. 35. Curie. 36. Place du marché. 37. Marché. 38. Thermes Antoniniens. Maison du Canard et des Saisons. 40. Arc de Septime Sévère. 41. Mausolée libyco-punique. 42. Thermes d'Aïn Dora. 43. Citernes d'Aïn Dora. 44. Maison de Vénus. 45. Nymphée. 46. Maison du Trifolium. 47. Mausolée des Remii.
URL http://books.openedition.org/ausonius/docannexe/image/7929/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 327k
Légende Fig. 4 : Situation topographique du site (vues depuis le plateau du nord)a. Vue vers le nord-est. – b. Vue vers le sud-ouest. – c. Vue vers l'ouest : le temple de Saturne et la Fossa Regia.
URL http://books.openedition.org/ausonius/docannexe/image/7929/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 577k

© Ausonius Éditions, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search