Version classiqueVersion mobile

L’élevage en Grèce (fin ve-fin ie s. a.C.)

 | 
Christophe Chandezon

Addenda

Texte intégral

1Depuis la remise du texte à l'éditeur, nous avons pu prendre connaissance de certains ouvrages parus récemment ou sur le point de paraître.

2Il y a d'abord une thèse américaine sur l'élevage en Grèce éditée à l'UMI Dissertation Services : T. R. Howe, Man and Beast in the Ancient Greek World : Animal Husbandry and Elite Status, Ann Arbor, 2001 (152 pages). Elle est fondée sur les sources littéraires et concerne surtout la période classique. On y trouvera des développements parallèles aux nôtres sur l’élevage et sur les relations internationales.

3Ensuite, la bibliographie épigraphique a été considérablement enrichie. Trois importants recueils reprennent des textes qui figurent aussi dans notre corpus.

4— H. Kotsidu, ΤΙΜΗ ΚΑΙ ΔΟΞΑ. Ehrungen für hellenistische Herrscher im griechischen Mutterland und in Kleinasien unter besonderer Berücksichtigung der archäologischen Denkmaler, Berlin, 2000. On y trouvera nos no 55 (Priène pour Larichos, Kotsidu no 259, p. 377-379) et 63 (Ptolémée fils de Lysimaque pour Telmessos, Kotsidu no 290, p. 407-409).

5— Cl. Prêtre (éd.), Nouveau choix d'inscriptions de Délos. Lois, comptes et inventaires. (Études épigraphiques 4), Athènes, 2002, qui permettra désormais d'aborder facilement les comptes des hiéropes à l'époque de l'Indépendance ; plusieurs sont reproduits et commentés. C'est le cas du compte de 250 a.C., p. 87-124, les lignes que nous donnons (no 29) s'y trouvent p. 95-97.

6— Fr. Lefèvre, Documents amphictioniques, (CID IV), Athènes, 2002, offre maintenant le complément épigraphique de son ouvrage sur l'Amphictionie delphique (Lefèvre 1998). Notre no 12 (délimitation de pâturages sacrés à Delphes) y figure, comme annoncé (no 108), avec un texte notablement amélioré auquel nous renvoyons les lecteurs. De même, Fr. Lefèvre donne en 119G le redressement de la caisse des troupeaux sacrés (notre no 13).

7Sur la date de l'arbitrage entre Hermionè et Épidaure (no 5), voir M. D. Dixon, “IG 1V2, 1, 75 and the Date of the Arbitration between Epidaurus and Hermione”. ZPE, 137, 2001. 169-173, qui propose une datation du texte pendant la première moitié du iie s. a.C.

8Sur le territoire de Delphes, il faut désormais consulter l'ouvrage de D. Rousset, Le territoire de Delphes et la terre d'Apollon, (BEFAR 310), Paris, 2002, à la place de Rousset 1991a de notre bibliographie. D. Roussel y reproduit et commente les quatre textes relatifs à l'élevage sacré à Delphes. En voici les concordances : inscr. 11 (donation des Tyritai) = no 28 ; inscr. 12 (délimitation des pâturages sacrés) = no 29 ; inscr. 13 (redressement de la caisse des troupeaux sacrés) = no 30 ; inscr. 14 (donation de Nicomède 111) = no 31. La citation que nous faisons p. 77, n. 113, se trouve p. 230 du livre sous une forme modifiée : "Si la cité de Delphes a pris soin de préciser que le droit de pacage ne pouvait être exercé que sur son territoire, c’était, me semble-t-il, afin d’éviter une utilisation abusive de la terre sacrée d'Apollon, où paissaient les troupeaux sacrés d'Apollon. Cette restriction est en quelque sorte une mesure de bon voisinage entre la cité de Delphes et Apollon : le terme Delphis s'oppose donc implicitement à la hiéra chôra".

9Sur le no 57, p. 224-229, traité entre Milet et Pidasa, voir aussi maintenant in A. Bresson et R. Descat éd., Les cités d'Asie Mineure occidentale au iie siècle a.C., Ausonius Études 8, Bordeaux, 2001 : Ph. Gauthier. “Les Pidaséens entrent en sympolitie avec les Milésiens : La procédure et les modalités institutionnelles”, p. 117-127 et L. Migeotte, "Le traité entre Milet et Pidasa (Delphinion 149). Les clauses financières”, p. 129-135.

10Sur l'inscription des Plataseis (cf. p. 318 et 321), voir maintenant A. Bresson, P. Brun et E. Varinlioğlu, in P. Debord et E. Varinlioğlu éd., Les hautes terres de Carie, Ausonius Mémoires 4, Bordeaux, 2001, no 48, p. 159-171.

© Ausonius Éditions, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search