Version classiqueVersion mobile

Épidémies et crises de mortalité du passé

 | 
Dominique Castex
, 
Isabelle Cartron

Les crises de mortalité dans le sud-ouest aquitain de la fin du xviie au milieu du xixe siècle

Stéphane Minvielle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme l’écrit fort justement Guy Cabourdin, “la mémoire populaire a gardé, fortement imprégné au tréfonds d’elle-même, le souvenir des crises qui creusèrent des coupes sombres dans la population, et des terreurs qu’elles provoquèrent jusqu’au xixe siècle1 ”. D’ailleurs, une ancienne prière rappelle bien cette peur très forte de la mort et des hausses régulières de la mortalité : A fame, a peste, a bello, libera nos, Domine2. Par crise, on entend une hausse anormale du nombre de décès constatée dans un lieu donné et pendant une période bien déterminée. En démographie historique, il ne faut pas confondre la crise de mortalité et la crise démographique3, cette dernière ayant un sens beaucoup plus précis puisqu’elle induit, au même moment, une hausse de la courbe des sépultures/décès et la baisse de celles des baptêmes/naissances et des mariages. Quelles que soient les sources et les méthodes d’observation choisies, on constate que les crises de mortalité sont nombreuses et récurrentes....

© Ausonius Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search