Versión clásicaVersión móvil

La circulation de l’information dans les états antiques

 | 
Laurent Capdetrey
, 
Jocelyne Nelis-Clément

Introduction

Laurent Capdetrey

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

L’étude de l’information, de sa production, de sa circulation n’a pas toujours une place spécifique en histoire, en tout cas lorsqu’il s’agit des sociétés pré-modernes. Pourtant, l’inexistence des médias qui ont fait émerger les sciences de la communication et de l’information au xxe siècle en fait seulement un objet moins visible, mais pas moins essentiel. Il suffit de penser, pour l’Antiquité tardive, à l’importance de thèmes historiques comme “l’incompréhension croissante” entre l’Orient et l’Occident pour comprendre qu’il n’a pas fallu attendre l’invention de la communication de masse pour que la circulation et le contrôle de l’information soient des moyens indispensables d’exercice du pouvoir.

L’écriture publique du pouvoir, l’ouvrage publié dans cette même collection par A. Bresson, A.-M. Cocula et Chr. Pébarthe et dans la continuité duquel s’inscrit celui-ci, a montré combien la diffusion par le pouvoir d’une information écrite à destination du “public” avait toujours structur...

© Ausonius Éditions, 2006

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search