Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les beneficiarii

 | 
Jocelyne Nelis-Clément

Préface

Patrick Le Roux

Texte intégral

1L'armée romaine fait partie des sujets qu'on dit connus. Avec discrétion et efficacité, l'ouvrage de J. Nelis-Clément sur les beneficiarii montre qu'il n'en est rien. Première synthèse en français sur le sujet, l'étude exhaustive de l'histoire de ces gradés conduit le lecteur dans toutes les régions de l'Empire, sait privilégier les exemples vivants, donne autant de place au quotidien et aux sentiments qu'au fonctionnement de l'administration, aux questions de pouvoir et de hiérarchie, à l'alphabétisation, aux croyances et à la vie privée qu'aux statuts, aux carrières, aux honneurs. Exemplaire et lumineux, le chapitre sur les stations dessine avec finesse et en filigrane le portrait de soldats aux prises avec des responsabilités non négligeables, détenteurs d'une certaine autonomie et conscients de leur rôle et de la “noblesse” de leur métier.

2Comme le montrent les “Annexes”, J. Nelis-Clément connaît intimement les sources, sait les laisser parler lorsqu'il le faut, mais aussi aider le lecteur à se forger une opinion quand surgissent des contradictions ou des obscurités. A la manière d'un guide de montagne efficace, elle permet de franchir les obstacles difficiles sans abandonner la prudence, de pénétrer profondément dans un monde extraordinairement divers sans oublier les lignes directrices et les évolutions. Peu à peu, les beneficiarii, leur condition, leur métier, leur éducation contribuent à dessiner une image fascinante de l'armée romaine dont ils reflètent les évolutions, les difficultés et les incertitudes. Grâce à eux, le rôle de l'armée dans l'État et au service de l'État devient plus familier, plus aisé à comprendre.

3La synthèse est ici une somme. J. Nelis-Clément a su prendre le temps de se familiariser avec les problèmes, de rassembler les indices, de s'informer ou de se former dans les bibliothèques ou les séminaires de Fribourg, Lausanne, Rome, Paris, Bordeaux ou Durham. Elle nous rappelle que la bonne recherche demande de la patience et de l'abnégation. Prenant place dans la meilleure tradition savante, le travail de J. Nelis-Clément deviendra vite un instrument indispensable à toute étude sur les armées de l'Empire romain qu'il invite à regarder d'un œil neuf.

© Ausonius Éditions, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540