Version classiqueVersion mobile

“Les bêtises des Grecs”

 | 
Anna Heller

Annexes

Texte intégral

Tableau 1 : La liste des conventus d’Asie et de leurs capitales (tableau diachronique)

Lettre des années 50 a.C.

Liste augustéenne de Pline (années 20 a.C.)

Règlement des douanes d’Asie, 17 a.C.

Liste des néopes de Caligula

Liste incomplète d’époque flavienne

Milet

[Milet]1

Milet

Milet

Milet

Éphèse

Éphèse

Éphèse

Éphèse (représentée par Tralles-Césarée)

Tralles

Rattachée au conventus d’Éphèse2

Alabanda

Alabanda

oubli du graveur ?

Alabanda (représentée par Antioche)

Mylasa

[Halicarnasse]1

Halicarnasse

Halicarnasse

Halicarnasse

Smyrne

Smyrne

Smyrne

Smyrne

Pergame

Pergame

Pergame

Pergame

Pergame

Sardes

Sardes

Sardes

Sardes

Sardes

Adramyttion

Adramyttion

Adramyttion

Adramyttion

[Laodicée]3

Kibyra (ou Laodicée)4

Kibyra (ou Laodicée)4

Kibyra (représentée par Laodicée ou Laodicée)4

[Synnada]3

Synnada

Synnada

Synnada (représentée par Julia-Ipsos)

[Apamée]3

Apamée

Apamée

Apamée

Apamée

Hellespont5

Cyzique5

[Philomélion]3

Lycaonie (probablement Philomélion)6

Lycaonie

Philomélion

1. Ces deux cités ne sont pas mentionnées comme sièges d’assises par Pline. Mais comme l’a montré Robert 1949a, 235-238, Pline ne suit pas une source unique tout au long de sa rédaction : il utilise la liste officielle d’époque augustéenne, qui rend apparent le système des conventus, pour les régions les moins bien documentées ; en revanche, pour les régions côtières qui ont fait l’objet de descriptions géographiques ou historiques, il abandonne la source d’époque augustéenne et néglige dès lors de préciser où se tiennent les assises et quel est le découpage administratif. Robert en concluait que le conventus d’Halicarnasse, attesté à l’époque de Caligula, existait très vraisemblablement déjà sous Auguste, mais n’était pas relevé par Pline. La même conclusion doit s’appliquer à Milet, ainsi que l’a démontré Habicht 1975, 70-71.
2. Plin., Nat., 5.120 (Tralles porte alors son nom dynastique de Césarée).
3. Conventus inclus dans la province de Cilicie dans les années 50 ; Laodicée, Synnada et Apamée reviennent dans la province d’Asie en 49, Philomélion y est rattaché plus tard, sans doute en 39. Voir Cic., Fam., 3.8.4-6 et Att., 5.21.9, pour la mention d’assises dans ces 4 cités. Sur les trois diocèses asiatiques, au nombre desquels il ne faut pas compter Philomélion, voir p. 125, n. 4.
4. Sur la question de savoir si les assises ont été transférées de Laodicée à Kibyra à l’époque augustéenne, voir ma discussion p. 127.
5. Pline ne mentionne pas d’assises à Cyzique et il ne semble pas qu’il s’agisse d’une omission (comme dans les cas de Milet et d’Halicarnasse), car dans sa liste, des cités voisines de Cyzique (Milétoupolis, Apollonia du Rhyndacos), qui lui auraient naturellement été rattachées si elle avait été capitale de conventus, font partie du conventus d’Adramyttion (Robert 1949a, 231-232). Comme la liste de l’année 17 a.C. mentionne un district judiciaire de l’Hellespont, inexistant chez Pline, il faut sans doute conclure que la source de Pline est antérieure à l’année 17 (Engelmann & Knibbe 1989, 107 n. 2) et qu’entre la date de rédaction de cette source et l’année 17, un nouveau conventus a été créé. Si, comme c’est probable, sa capitale est déjà Cyzique, l’accès au statut de centre d’assises correspondrait pour cette cité à un premier pas vers la réhabilitation auprès de Rome : privée de sa liberté en 25 a.C. après une émeute anti-romaine, Cyzique la retrouve en 15 a.C. Il est sûr en tout cas qu’elle est bien capitale de conventus sous Caligula, et elle l’est toujours au milieu du iie s. p.C. (voir Aristid., Or., 51.43 et 46, qui évoque des procès et la présence des autorités romaines).
6. Le texte de Pline, Nat., 5.95, n’est pas très clair : Hos includit Lycaonia in Asiaticam iurisdictionem versa, cum qua conveniunt Philomelienses, Thymbriani… Robert 1949a, 225 n. 2, comprend que Philomélion est le centre du conventus de Lycaonie. Dans la mesure où cette cité accueillait des assises à l’époque républicaine et où elle envoie un représentant pour la construction du temple de Caligula, c’est en effet très probable.

1Sources :

2— lettre d’un magistrat romain adressée à Milet, datée des années 50 : Milet, I.2, 3 ; Sherk, RDGE, no°52.

3— Plin., Nat., 5.95-126, qui suit une source d’époque augustéenne.

4— un additif au règlement des douanes d’Asie, daté de l’année 17 a. C. : Engelmann & Knibbe 1989, § 39.

5— la liste des néopes ayant érigé une statue de Caligula : IDidyma, 148 commentée par Robert 1949a.

6— une liste des communautés de la province d’Asie classées par conventus, d’époque flavienne : Habicht 1975. La pierre est incomplète et ne donne que les cinq conventus indiqués dans le tableau ; on peut supposer, mais sans en être sûr, que la liste au complet comprenait tous les conventus attestés dans les sources antérieures.

Tableau 2 : La diffusion des privilèges liés au culte impérial provincial en Asie

Tableau 2 : La diffusion des privilèges liés au culte impérial provincial en Asie

7Sources :

8— Pour les koina Asias :

Éphèse : IK, 28.1-Iasos, 110
Pergame : Moretti 1953, 60 et 65 ; Moretti 1957, 728

Cyzique : IGR, IV, 160 (avec le commentaire de Strasser 2000, 207 et 587)
Milet : Moretti 1953, 66°
Laodicée : Moretti 1953, 65
Tralles : Strasser 2000, no°30 et 88

Smyrne : SEG 1984, 1316 et Moretti 1953, 66A (IK, 28.1-Iasos, 108)
Sardes : RPC I, 2991 et Moretti 1953, 65

Philadelphie : Moretti 1953, 69

9— Pour les statuts de cité néocore et de métropole, je me suis fondée sur les travaux de Collas-Heddeland 1993, Burrell 2004 et Puech 2004, auxquels je renvoie pour la liste et l’analyse des sources.

Tableau 3 : La rivalité d’Éphèse, Pergame et Smyrne

Tableau 3 : La rivalité d’Éphèse, Pergame et Smyrne

Tableau 4 : La rivalité de Nicée et Nicomédie

Tableau 4 : La rivalité de Nicée et Nicomédie

Table des illustrations

Titre Tableau 2 : La diffusion des privilèges liés au culte impérial provincial en Asie
URL http://books.openedition.org/ausonius/docannexe/image/3431/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 339k
Titre Tableau 3 : La rivalité d’Éphèse, Pergame et Smyrne
URL http://books.openedition.org/ausonius/docannexe/image/3431/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 243k
URL http://books.openedition.org/ausonius/docannexe/image/3431/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 310k
URL http://books.openedition.org/ausonius/docannexe/image/3431/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 286k
URL http://books.openedition.org/ausonius/docannexe/image/3431/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 284k
URL http://books.openedition.org/ausonius/docannexe/image/3431/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 305k
URL http://books.openedition.org/ausonius/docannexe/image/3431/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 263k
Titre Tableau 4 : La rivalité de Nicée et Nicomédie
URL http://books.openedition.org/ausonius/docannexe/image/3431/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 345k
URL http://books.openedition.org/ausonius/docannexe/image/3431/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 314k
URL http://books.openedition.org/ausonius/docannexe/image/3431/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 310k

© Ausonius Éditions, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search