Version classiqueVersion mobile

Le duc et la société

 | 
Frédéric Boutoulle

Remerciements

Texte intégral

1Il me revient en premier lieu d’exprimer à M. le professeur Jean-Bernard Marquette toute ma gratitude pour avoir guidé la thèse dont ce livre est issu et pour m’avoir fait bénéficier de sa grande érudition sur la Gascogne médiévale pendant ces riches années d’échanges.

2Aux amis et collègues qui m’ont encouragé à remettre l’ouvrage sur le métier, ce travail leur doit d’être sorti de la confidentialité à laquelle trop de thèses paraissent condamnées. Qu’ils en soient tous sincèrement remerciés.

3Pour les données communiquées, leur concours technique ou leur participation aux relectures, je remercie tout particulièrement Philippe Araguas et Daniel Pichot, ainsi que Martin Aurell, Christophe Baillet, Patrice Barnabé, Dany Barraud, Luc Bourgeois, Roger de Brézé, Jean Cabanot, Geneviève Calise, Isabelle Cartron, Martine Charageat, André Chédeville, Benoît Cursente, Hélène Débax, Xavier Decantes, Philippe Dorthe, Christian Dubos, Jean-François Duclot, Sylvie Faravel, Michelle Gay-Girerd, Jacqueline Gratte, Hervé Guiet, Patrick Henriet, Arlette Higounet-Nadal, Ézéchiel Jean-Courret, Yann Laborie, Françoise Lainé, Bernard Larrieu, Sandrine Lavaud, Cédric Lavigne, Laurent Macé, Pierre Massé, Sylvie Maleret, Wandel Migeon, Mireille Mousnier, Marco Paladini, Nathalie Pexoto, Jean-Luc Piat, Georges Pon, Jacques Poumarède, Jean-Marc Poux, Gérard Pradalie, Frédéric Prodéo, David Redon, Pierre Régaldo-Saint Blancard, Christian Remy, Dominique Salin, Michel Smaniotto, Isabelle Thibaut, Yves Toullec, Geneviève Verninas, Roland Viader et Nicholas Vincent. J’exprime également ma reconnaissance à l’Association Historique des Pays de Branne, au Conseil général de la Gironde et à son président, M. Philippe Madrelle.

4Je sais gré à M. Jérôme France, directeur des publications d’Ausonius d’avoir accepté ce volume dans la collection Scripta Mediævalia, et à Stéphanie Vincent pour sa célérité à en assurer la réalisation technique.

5À ma famille, qui a suivi les développements des différents avatars de ce travail et parfois enduré son envahissante présence, ce livre est naturellement dédié.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search