Version classiqueVersion mobile

Les voies et agglomérations romaines au cœur des Balkans

 | 
Vladimir P. Petrović

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme nous l’avons vu, le développement urbain dans le territoire considéré s’est effectué sur plusieurs siècles. Dans le sud de la Pannonie, le premier centre à obtenir le rang de colonie fut Sirmium, au bord de la Save, à l’époque des Flaviens. À l’époque d’Hadrien, Mursa devint à son tour une colonie, alors que Cibalae et Bassianae, qui se trouvaient aux confins les plus orientaux de la province, n’acquérirent ce statut que beaucoup plus tard, au temps de Caracalla.

En Mésie supérieure, seules quatre villes obtinrent le statut de colonie : Scupi, à l’extrême sud de la province, près de la frontière avec la Macédoine, à l’époque de Domitien (dynastie des Flaviens), et les trois autres villes sur la rive droite du Danube, sur le limes, Ratiaria, à l’époque de Trajan, Viminacium et Singidunum, à celle de Gordien III. Le statut de municipe est, quant à lui, attesté pour cinq villes : Ulpiana, Naissus, Horreum Margi, Margum et Municipium Dardanorum. Dans le cas de certains centres urba...

© Ausonius Éditions, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search