Version classiqueVersion mobile

Les voies et agglomérations romaines au cœur des Balkans

 | 
Vladimir P. Petrović

La route romaine Lissus - Naissus - Ratiaria : le raccourci transbalkanique entre la mer Adriatique et le limes danubien

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme en témoigne la Table de Peutinger1, la voie romaine Lissus - Naissus - Ratiaria2 reliait le littoral adriatique à la région autour de Naissus, et plus largement à la partie centrale des Balkans et au limes danubien. Cet itinéraire routier majeur de l’Antiquité romaine indique en effet les stations suivantes : Lissum XXX Ad Picaria XXX Creueni XVII Gabuleo XXX Theranda XXV Viciano XIX Vindenis XX Ad Fines XX Hammeo VI Ad Herculem XIV Naisso XXVII Timaco Maiori X Timaco Minori XXVII Conbustica XXVII Ratiaria. D’après la Table, la distance entre Lissus et Ratiaria était de 302 milles (c’est-à-dire environ 448 km). D’un point de vue administratif, cette importante route romaine commençait en Dalmatie à partir des ports adriatiques d’Apollonia et de Dyrrachium, sur le territoire de l’actuelle Albanie, traversait la Dardanie – région faisant partie de la Mésie supérieure – et l’ancienne Naissus, pour se diriger vers Ratiaria et le limes du Danube par la vallée du Timok. C’était le c...

© Ausonius Éditions, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search