Version classiqueVersion mobile

Les voies et agglomérations romaines au cœur des Balkans

 | 
Vladimir P. Petrović

La voie du limes sur la rive droite du Danube en Mésie supérieure : Singidunum - Viminacium - Ratiaria

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Fig. 9. La voie du limes sur la rive droite du Danube en Mésie supérieure : Singidunum - Viminacium - Ratiaria.

Image

Les fortifications et des agglomérations civiles du limes en Mésie supérieure étaient reliées par une route qui longeait la rive droite du Danube. Cette voie stratégiquement importante figurait dans des itinéraires romains et son tracé contournait la région difficilement franchissable des Portes de Fer à partir de Taliata (Donji Milanovac) jusqu’à Egeta (Brza Palanka), suivant les pentes sud du mont Miroč.

Dans l’ensemble, les fortifications romaines le long du limes en Mésie supérieure étaient assez différentes les unes des autres en raison de leur taille et de leur rôle dans le système commun de défense. Tout d’abord, il faut évoquer les camps de la légion IV Flauia, à Singidunum, et de la légion IV Claudia, à Viminacium, les plus grands et les plus importants, dont les agglomérations civiles ont obtenu le rang de colonies. Bien qu’elle n’ait jamais été un camp légionnaire...

© Ausonius Éditions, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search