Version classiqueVersion mobile

Vivre l’Antiquité

 | 
Claude Aziza

Épitaphe de Frédéric Dard

Texte intégral

1Voici l’épitaphe ante mortem (1990) commandée par Frédéric Dard (mort en 2000) à Claude Aziza dans les circonstances suivantes : Dard devait être enterré à côté de son beau-frère dont il disait qu’il était le roi des cons !

2Nos nonnumquam antecedunt hebetissimi utrectius sequuntur.

3“Quelquefois les cons nous passent devant lorsqu’ils obéissent à une meilleure impulsion”.

© Ausonius Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search