Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Lépide, le triumvir

 | 
Annie Allely

Remerciements

Texte intégral

1Ce travail sur M. Aemilius Lepidus, le Triumvir, trouve son origine dans une thèse préparée sous la direction de François Hinard et soutenue en janvier 1997 en Sorbonne devant un jury présidé par André Laronde et composé d’Élisabeth Deniaux et de Jean-Michel Roddaz. Cet ouvrage n’est pas une copie fidèle de la thèse. J’ai profité des remarques formulées au cours de la soutenance pour développer plus longuement l’histoire de la gens des Aemilii Lepidi ainsi que l’administration des provinces gérées par Lépide. J’ai également consacré de nouveaux chapitres au Grand Pontificat et aux réseaux clientélaires de Lépide. Ce travail n’aurait pu aboutir sans l’aide et le soutien de nombreuses personnes.

2Je voudrais d’abord remercier François Hinard qui m’a suggéré le sujet de ce travail et Jean-Michel Roddaz qui m’a conseillée sur diverses questions et qui a corrigé le manuscrit en vue de sa publication.

3J’associe à ces remerciements Philippe Moreau, John Scheid, Christophe Hugoniot et Catherine Bustany, qui ont relu les chapitres consacrés à la famille, au Grand Pontificat, à l’Afrique et aux travaux urbains de Lépide.

4Je tiens également à remercier mes amis et collègues de l’Université du Maine, Estelle Bertrand et Alexandrù Avram qui ont relu avec attention le manuscrit.

5Enfin, cette recherche n’aurait pu se faire sans les conseils d’Alain Bresson et de Nathalie Tran pour la publication du manuscrit et sans l’aide de Sébastien Angonnet pour la cartographie, du personnel, toujours dévoué, de la Bibliothèque Universitaire de Caen, et de son service de prêt entre bibliothèques.

© Ausonius Éditions, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540