Version classiqueVersion mobile

Pseudo-Skylax : le périple du Pont-Euxin

 | 
Patrick Counillon

Remerciements

Texte intégral

1Je suis seul responsable des thèses que je défends dans ce livre, mais il n'aurait pas vu le jour si j’avais été seul pour l'écrire. Mes remerciements vont d’abord à ceux qui ont accompagné les dernières étapes : A. Bresson, qui, après l’avoir accueilli dans les Scripta Antiqua, a veillé, avec son usuelle acribie, à ce qu'il ne dépare pas la collection ; S. Vincent qui lui a donné forme ; ceux qui ont lu, émendé, suggéré : P. Brun, J. Desanges, B. Gallet. P. Orcival et A. Ivantchik. Cet essai est dédié aux amis d’aujourd’hui et d’hier : F. E. Burhan, qui l’a suscité ; les amis des grands échanges, A. Bresson toujours, D. Roux, P. Arnaud, P. Orcival ; P. Debord, fidèle éditeur de mes articles sur le Périple ; l’équipe d’Ausonius tout entière, enfin, la famille d'élection où j’ai trouvé l’envie de travailler et d'écrire. La justice voudrait que je nomme chaque Ausonien, et j’aurais pour chacun des mots de reconnaissance et d’amitié : je les adresse à ses deux directeurs, J.-M. Roddaz et R. Descat, et d’abord, ἐκ Διòς ἀρχώμεσθα, au Professeur R. Étienne, qui, il y a vingt ans, m’ouvrit généreusement les portes du Centre Pierre Paris.

© Ausonius Éditions, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search