Version classiqueVersion mobile

Aspects de l’artisanat en milieu urbain : Gaule et Occident romain

 | 
Pascale Chardron-Picault

Continuité et chronologie des espaces artisanaux en Gaule

De Bibracte à Augustodunum : permanences et évolutions des activités manufacturières de l’époque gauloise à la fin du Haut-Empire

Pascale Chardron-Picault, Jean-Paul Guillaumet et Yannick Labaune

Résumé

L’importance de l’artisanat autunois et son développement jusqu’au iiie siècle prennent racine à Bibracte qui a su exploiter les ressources naturelles de son environnement et parfaire un savoir-faire local ayant survécu à la conquête. Les recherches sur ces activités manufacturières menées conjointement à Bibracte et à Autun nous offrent ainsi une opportunité d’étudier ces problématiques sur la durée. À Bibracte, puis à Autun, les artisans du métal sont omniprésents, mais d’autres métiers, aux témoins plus discrets, ont pu aussi êtres identifiés. Dans le cadre de cet article, nous présentons succinctement les lieux de production et un bilan des différents corps de métier. Enfin, nous évoquons la transmission des activités entre Bibracte et Autun et l’évolution des activités autunoises au cours des trois premiers siècles de notre ère.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’importance de l’artisanat autunois et son développement jusqu’au iiie siècle prennent racine à Bibracte qui a su exploiter les ressources naturelles de son environnement et parfaire un savoir-faire local ayant survécu à la conquête. Les recherches sur ces activités manufacturières, menées conjointement à Bibracte et à Autun, nous offrent ainsi une opportunité, à ce jour exceptionnelle, d’étudier ces problématiques tant au sein de l’oppidum gaulois qu’à l’intérieur de la nouvelle capitale de cité. En effet, la disparition politique de Bibracte au profit d’Autun/Augustodunum lors de l’organisation administrative des provinces de la Gaule, s’accompagne d’un transfert des activités artisanales dans la ville galloromaine (Chardron-Picault, 2004 ; Guillaumet, Dhennequin, 2008 ; Pernot et alii, 2002). Bibracte, puis Autun, s’inscrivent dans une aire géographique où les artisans du métal paraissent avoir exercé leurs savoir-faire pendant un long moment. Pour la période romaine, moment le ...

Auteurs

Archéologue chargée des missions de recherche, Service Archéologique de la ville d’Autun, UMR 5594 ARTeHIS.

© ARTEHIS Éditions, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search