Version classiqueVersion mobile

La céramique d’habitat du Bronze final IIIb à La Tène A en Alsace et en Lorraine : essai de typo-chronologie

 | 
Anne-Marie Adam
, 
Sylvie Deffressigne
, 
Marie-Pierre Koenig
, 
et al.

1. Présentation du volume

Anne-Marie Adam et Marina Lasserre

Texte intégral

1Dans le cadre des programmes de Protohistoire de l’UMR 7044 de Strasbourg (CNRS/Université de Strasbourg) a été inscrite depuis plusieurs années la thématique du statut et de la fonction des sites d’habitat hallstattiens du Nord-Est de la France. L’objectif principal est de comparer les différents types de sites entre eux, afin d’engager une réflexion sur les relations économiques, voire sociales ou politiques qu’ils pouvaient entretenir. La première préoccupation a donc été d’accéder à une meilleure approche comparative de la chronologie des sites, en même temps qu’à une meilleure caractérisation de leur niveau économique et de leurs activités, par le biais de la catégorie de mobilier archéologique la plus largement commune à tous les sites d’habitat protohistoriques : la céramique.

2Compte tenu du cadre institutionnel et géographique des activités scientifiques de chacun des membres de l’équipe, notre réflexion a donc porté sur les deux régions administratives d’Alsace et de Lorraine, et sur les principaux sites, de plaine ou de hauteur, connus par les recherches archéologiques, anciennes ou plus récentes, entre l’extrême fin de l’Âge du Bronze (Bronze final IIIb) et le début du second Âge du Fer (La Tène A, voire, selon les cas, jusqu’au début de La Tène B) (fig. 1 et Tableau des sites par phases chronologiques).

3Le groupe de travail qui s’est constitué autour de ce projet comporte des chercheurs émanant de toutes les institutions à l’œuvre dans ces deux régions : le Ministère de la Culture (SRA Alsace), l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP), le Pôle d’Archéologie Interdépartemental Rhénan (PAIR), le bureau d’études archéologiques ANTEA-Archéologie, le Musée d’Unterlinden à Colmar et l’Université de Strasbourg. Étant donnée la position frontalière de notre zone d’étude, des collaborations extérieures étaient indispensables aussi, notamment avec l’Allemagne (Ines Balzer, Musée du Glauberg, Hesse). à chaque étape de la démarche, nous avons privilégié la réflexion collective, et ceci, dans toute la mesure du possible, jusqu’à la phase finale de rédaction : si les différentes parties de l’ouvrage portent donc des signatures distinctes, en fonction des personnes qui y ont assuré le principal travail de conception et d’écriture, le contenu de chaque partie a été, au fur et à mesure, soumis aux autres membres du groupe, qui ont pu le compléter et l’amender.

4Du fait des disparités constatées dans le niveau de connaissance et d’étude de la céramique de chacun des sites, la comparaison s’avérait a priori difficile, et nous avons donc entrepris de mettre au point un système descriptif et analytique normalisé, dans lequel puissent s’intégrer, malgré leur diversité, les données relatives aux corpus céramiques de tous nos gisements. L’élaboration de ce référentiel est présentée de façon détaillée dans le premier chapitre de l’ouvrage. Il n’a pas paru judicieux de l’établir à partir d’un recensement exhaustif des sites pour la période concernée. Le choix s’est porté, pour chaque région, sur les corpus les mieux documentés ou les plus représentatifs pour chacune des phases. Les sites retenus correspondent presque tous à des fouilles récentes et ont été explorés pour la plupart dans le cadre d’opérations préventives. Un peu moins de quarante sites ont donc été recensés. Une partie de ces sites avaient été fouillés, et/ou déjà étudiés par des membres de notre groupe de travail, les autres, dans le cadre de l’AFAN, puis de l’INRAP, par divers responsables d’opération, qui nous ont autorisés à reproduire et à utiliser leurs données. Qu’ils en soient ici remerciés.

5Même s’il n’a pas l’ambition de se constituer comme un répertoire intégral du matériel céramique du premier Âge du Fer en Alsace et Lorraine, l’ouvrage que nous présentons doit permettre un accès rapide et facile à la datation des sites et à l’évolution morphologique et technique de ce type de mobiliers. En nous appuyant sur un catalogue des sites retenus, présenté en annexe, et à la suite d’un exposé de nos choix méthodologiques (Chapitre 2), nous proposons donc dans un premier temps une analyse des tendances évolutives, forme par forme, ainsi qu’une étude de l’évolution des décors (Chapitre 3). Nous tentons ensuite un bilan par grandes phases chronologiques (BF IIIb, Ha C, Ha D1, Ha D2-D3, LT A) et par régions, qui s’achève par un commentaire raisonné sur l’évolution de la céramique, ses grandes innovations, ses grandes césures, ainsi que sur la possibilité de mieux caractériser des faciès culturels régionaux (Chapitre 4).

Fig. 1. Carte de localisation des sites étudiés.

6À partir de l’outil ainsi constitué, complété par les études concernant d’autres types de mobilier (métal, faune, matières premières diverses), on peut espérer accéder à une meilleure caractérisation des activités et du niveau économique des différents sites, et ainsi mieux cerner leur situation hiérarchique et leur place dans l’organisation du territoire. Ce projet, qui s’est amorcé parallèlement à celui d’une Action Collective de Recherche intitulée « Fonctions, hiérarchie et territoire des sites d’habitat hallstattiens de France orientale » (2003-2008), est destiné à se développer au cours des prochaines années.

Classement des sites étudiés par phases chronologiques

Classement des sites étudiés par phases chronologiques

Classement des sites étudiés par phases chronologiques

Classement des sites étudiés par phases chronologiques

Table des illustrations

Légende Fig. 1. Carte de localisation des sites étudiés.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/8979/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 563k
Titre Classement des sites étudiés par phases chronologiques
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/8979/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 663k
Titre Classement des sites étudiés par phases chronologiques
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/8979/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 215k

© ARTEHIS Éditions, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search