Version classiqueVersion mobile

Le sanctuaire antique des Bolards à Nuits-Saint-Georges (Côte-d’Or)

 | 
Colette Pommeret

Deuxième partie : Étude du mobilier

Les objets en os

Colette Pommeret

Texte intégral

1Plus de 300 objets en os sont répertoriés aux Bolards depuis les fouilles programmées, la majorité ayant été découverte dans l’habitat, en particulier dans le sous-sol dit « la cave aux niches », riche en aiguilles, en épingles et en débris d’os en cours de sciage. On sait que les anciens fouilleurs en avaient relevé un très grand nombre, dont une partie a été déposée au Musée de Dijon (COLLECTIF, 1978, p. 39-48, pl. XVIII-XXIII). Roux et Vauthier, à eux seuls, en avaient recueilli plusieurs centaines, dont certains étaient à l’état d’ébauches, dans une « boutique » au sud de la voie au caniveau.

2Il est donc certain, comme sur beaucoup d’autres sites, qu’il existait un artisanat traitant de la tabletterie. Les ossements sciés ou en cours de sciage, les déchets, les ratés l’attestent.

3Dans le secteur des sanctuaires, quelques objets ont été découverts dans l’habitat antérieur au grand temple, principalement des charnières (nos 1 à 3, inv. 172 à 175), un manche de couteau (no 25-171) et, en rapport avec le fanum augustéen, deux charnières (nos 4-134 et 5-138), un fragment d’os travaillé à décor oculé (no 35-165). Les objets les plus intéressants proviennent de la masse de remblais ou d’emplacements remaniés tels la cour sud et la branche sud de l’hémicycle du grand temple. Mais dans l’ensemble, les objets en os sont peu nombreux dans ce secteur cultuel.

Les charnières (fig. 1)

4Au nombre de six, elles ont été découvertes uniquement dans les niveaux de l’occupation antérieure au grand temple, quatre dans l’habitat et deux sur le sol du fanum II.

51-172. (tab. XVIII). En trois fragments recollés, trou latéral ; surface polie. D. 22 mm, ht. 36 mm.

6inv. 173 (même prov. non fig.). En deux fragments, non complète, trou latéral ; surface polie. D. 26 mm, ht. 34 mm.

72-174. (même prov.). Cylindre non perforé ; surface polie. D. 21 mm, ht. 22 mm.

83-175. (tab. XX). Cylindre non perforé ; surface polie. D. 31 mm, ht. 38 mm.

94-134. (tab. V). Avec trou latéral ; surface polie. D. 21 mm, ht. 36 mm.

105-138. (même prov.). Avec trou latéral. Trace de la pointe du foret sur la paroi opposée au trou. D. 27 mm, ht. 36 mm.

Les jetons (fig. 1)

11Au nombre de neuf, ils proviennent du grand temple et principalement de la cour sud.

12Trois présentent des surfaces planes, un bord biseauté, avec sur une face une ponctuation centrale :

136-170. (tab. X). D. 18,5 mm, ép. 3 mm.

147-147. (tab. XXXVIII). D. 18 mm, ép. de 3 à 4 mm. Porte des traces vermiculées.

158-152. (tab. XXXII). D. 17 mm, ép. 4 mm.

16Trois ont une face plane, une face concave avec ponctuation centrale. Les bords sont droits :

179-123. (tab. XXXI). D. 16 mm, ép. 6 mm.

1810-128. (tab. XXXII). D. 18 mm, ép. 3 mm.

1911-149. (tab. XXXII). D. 19 mm, ép. 4 mm.

20Trois ont une face plane et une face décorée de cercles concentriques autour d’un ombilic :

2112-141. (tab. XXXII). Bord droit. D. 16 mm, ép. 4 mm.

2213-143. (tab. XXXVIII). Bord biseauté. D. 21 mm, ép. 3 mm.

2314-150. (tab. XXXII). D. 22 mm, ép. 1 mm.

24À ces jetons on peut associer un pion :

2515-131. (tab. XXXII). En forme de calotte hémisphérique. Base plane lisse ; ponctuation centrale à la partie supérieure. D. 15 mm, ép. 10 mm.

Fig. 1. Fanum II et habitat contemporain : 1-5, charnières. Grand temple : 6-14, jetons ; 15, pion ; 16-18, rondelles perforées (16 : fanum II ; 17-18 : grand temple). Dessin C. Touzel (éch. 1/1).

Les rondelles perforées (fig. 1)

26Fusaïoles ou éléments terminaux de charnières ?

2716-135. (tab. V). Porte des traces de bronze. La perforation centrale et le bord du disque sont soulignés par deux lignes concentriques. La face inférieure est ornée d’un cercle de petites stries incisées perpendiculaires aux stries de tournage. D. 24 mm, ép. au centre 4 mm, D. perforation centrale 5 mm.

2817-155. (tab. XXXII). Une face est plane, l’autre convexe ornée sur le bord de deux cercles concentriques. D. 23 mm, ép. au centre 4 mm, D. perforation 5 mm.

2918-178. (tab. XXX). Deux faces convexes ornées sur le bord de deux cercles concentriques. D. 23 mm, ép. 5 mm, D. perforation 5 mm.

Les aiguilles (fig. 2)

30Elles proviennent du grand temple.

3119-142. (tab. XXXVIII). La tête est conique, le chas formé de deux trous se recoupant. La pointe est brisée. L. cons. 85 mm.

3220-144. (même prov.). Semblable au no 19-142. La pointe est brisée. L. cons. 85 mm.

3321-146. (tab. XXXII). Partie supérieure d’une aiguille à tête plate percée d’un trou circulaire et d’un chas rectangulaire. L. cons. 49 mm.

3422-153. (même prov.). Le chas est brisé. L. cons. 65 mm.

3523-156. (même prov.). Aiguille ou navette (COLLECTIF, 1978, no 163, p. 41). Chas rectangulaire encadré de deux trous circulaires. La pointe taillée en biseau, légèrement arrondie, est blanche. Le reste de l’objet est vert suite à une oxydation volontaire d’époque gallo-romaine. L. 120 mm.

Les épingles (fig. 2)

36Une seule épingle a été découverte dans les remblais de la cour sud.

3724-151. (tab. XXXII). Tête d’épingle représentant une tête féminine avec la partie supérieure du buste (COLLECTIF, 1978, no 160, p. 41). Un collier torique sépare le visage du buste. Les plis du vêtement sont suggérés par quelques incisions diagonales. La haute coiffure étagée, à quatre rangs de tresses, est caractéristique de l’époque de Trajan. Elle est surmontée d’un petit appendice saillant pouvant évoquer un peigne. L. cons. 32 mm.

Les manches (fig. 2)

3825-171. (tab. XXIII). Il se présente sous forme d’une plaquette d’os perforée longitudinalement par un canal circulaire pour permettre l’emmanchement de l’outil dont le fer a fait éclater la plaquette. Le manche est à tête ronde marquée par deux profondes échancrures. Deux incisions dessinent une seconde partie à bords incurvés rentrants. La base est marquée par une gorge transversale triangulaire peu profonde. L. 51 mm, ép. 7 mm.

3926-161. (tab. XXXVII). Manche cylindrique tourné alternant des moulures rondes et plates et une partie en forme de balustre à extrémité bouletée. La partie inférieure présente un trou ogival profond de 10 mm pour permettre l’emmanchement et ne comporte aucune trace de métal. L. 69 mm (COLLECTIF, 1978, no 145, P-39).

Les cuillères (fig. 2)

40inv. 122 (tab. XXXI, non fig.). Non complète. L’extrémité effilée du manche est brisée ainsi qu’une grande partie du cuilleron. L. cons. 86 mm.

4127-167. (tab. XXXVII). Complète. Cuillère ronde de type cochlear à manche circulaire effilé à son extrémité. L. 124 mm, D. cuilleron 18 mm.

Objets divers (fig. 2 et 3)

4228-124. (tab. XXX). Déchet de fabrication de dés creux de petite dimension se présentant sous la forme d’une baguette brisée taillée à angle droit. Les points sont marqués par des cercles ocellés séparés par des stries. L. 24 mm (COLLECTIF, 1978, no 177, p. 48).

4329-154. (tab. XXXII). Fragment de baguette rectangulaire brisée aux deux extrémités, ayant subi l’action du feu. La surface est polie et présente un décor incisé en croix de Saint-André. L. cons. 27 mm, 10 mm, ép. 5 mm.

4430-177. (tab. XXXIV). Fragment de baguette rectangulaire aux angles adoucis. La surface est polie, sans décor. Une extrémité est brisée au niveau d’une perforation circulaire. L. cons. 52 mm, l. 12 mm, ép. 7 mm.

4531-160. (tab. XXXVI). Petite colonnette tournée en forme de balustre (COLLECTIF, 1978, no 148, p. 40). Chaque extrémité, moins bien travaillée, semble destinée à la fixation de l’objet. Élément décoratif probable de coffret ou de meuble (L. 63 mm).

4632-145. (tab. XXXII). Objet à décor tourné brisé à une extrémité. Deux moulures plates encadrant une moulure triangulaire soutiennent une partie conique dont l’extrémité est brisée. La partie inférieure, simple tige cylindrique moins travaillée, à base plane, rappelle l’objet précédent. Élément décoratif probable. L. cons. 32 mm.

4733-159. (tab. XXIX). Baguette rectangulaire, très légèrement bombée (COLLECTIF, 1978, no 174, p.47). Une série de petits trous sont répartis sur les bords. Deux trous plus larges sont percés, l’un au milieu de la plaquette, l’autre, comblé par une goupille en os, à son extrémité. Aux deux extrémités, une encoche est taillée, d’un côté au revers, et de l’autre à la surface, pour permettre l’ajustement d’un autre élément. Selon C. Grapin, il pourrait s’agir d’un élément de pied pliant ou de peigne. L. 117 mm, l. 17 mm.

48Diverses plaquettes décorées pouvant correspondre à des éléments de portes ou de couvercles de coffrets, ont été découvertes dans les remblais de la branche sud de l’hémicycle et un exemplaire dans la cour du fanum (fig. 3 et 4).

Fig. 2. Grand temple : 19-23, aiguilles ; 24, tête d’épingle ; 26, manche ; 27, cuillère ; 28, dés en cours de fabrication ; 29-30, fragments de baguettes ; 31-32, objets tournés. Habitat : 25, manche d’outil. Dessin C. Touzel (éch. 1/1).

Fig. 3. Fanum II : 34, plaquette décorée. Grand temple : 33, baguette décorée ; 35-36, plaquettes décorées. Dessin C.Touzel (éch. 1/1).

Fig. 4. Grand temple : 37-38, plaquettes décorées. Dessin C. Touzel (éch. 1/1).

4934-165. (tab. VI). Fragment. L’os travaillé forme un angle droit, à décor de lignes incisées encadrant une série d’ocelles. L’extrémité conservée est taillée droite et porte un décor incisé. Trace de trou de fixation. L. cons. 44 mm, l. de 21 à 27 mm, l. pt côté 11 mm.

5035-157. (tab. XXIX). Fragment incomplet de plaquette à face extérieure bombée et intérieure incurvée, portant un décor en arête de poisson. L. cons. 57 mm, l. 20 mm.

5136-164. (tab. XXXVII). Cette plaquette, en partie brisée à la partie inférieure, présente une longue découpe à la partie supérieure, soulignée par une ligne incisée se terminant par un décor de chevrons. Une extrémité, légèrement curviligne, est taillée en arrondi, l’autre est taillée droite. Une ligne incisée transversale avec deux trous circulaires jointifs la traverse en son milieu et on remarque deux autres trous percés obliquement sur le bord inférieur. L. 108 mm, l. 42 mm.

5237-158. (tab. XXIX) La plaque à profil bombé est ornée transversalement dans sa partie centrale d’un motif gravé en forme d’arête de poisson. Les extrémités portent une ligne d’ocelles encadrées de deux traits. Le dos scié présente sur sa partie verticale quatre trous percés dans l’épaisseur de l’os et irrégulièrement disposés. Une extrémité porte sur la tranche une série d’ocelles et dans un angle une découpe probablement destinée à l’articulation. Le revers présente une ligne gravée sur tout le pourtour. L. 134 mm, l. 45 mm (COLLECTIF, 1978, no 173, p. 47).

5338-163. (tab. XXXVII). Partie de forme triangulaire d’une plaquette à profil bombé. L’extrémité présente sur la tranche un décor incisé en forme de chevrons ; sur un bord, trou percé en biais. Le revers présente une ligne d’ocelles gravées le long du bord. L. cons. 44 mm, l. 32 mm.

Bibliographie

BIBLIOGRAPHIE

COLLECTIF, 1978, « Les Bolards », in : Le Cycle de la Matière : l’Os, Catalogue d’exposition, Dijon, Musée archéologique, p. 39 à 48, pl. XVIII à XXIII.

Table des illustrations

Légende Fig. 1. Fanum II et habitat contemporain : 1-5, charnières. Grand temple : 6-14, jetons ; 15, pion ; 16-18, rondelles perforées (16 : fanum II ; 17-18 : grand temple). Dessin C. Touzel (éch. 1/1).
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/466/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 459k
Légende Fig. 2. Grand temple : 19-23, aiguilles ; 24, tête d’épingle ; 26, manche ; 27, cuillère ; 28, dés en cours de fabrication ; 29-30, fragments de baguettes ; 31-32, objets tournés. Habitat : 25, manche d’outil. Dessin C. Touzel (éch. 1/1).
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/466/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 383k
Légende Fig. 3. Fanum II : 34, plaquette décorée. Grand temple : 33, baguette décorée ; 35-36, plaquettes décorées. Dessin C.Touzel (éch. 1/1).
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/466/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 411k
Légende Fig. 4. Grand temple : 37-38, plaquettes décorées. Dessin C. Touzel (éch. 1/1).
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/466/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 405k

© ARTEHIS Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search