Version classiqueVersion mobile

L’Antiquité tardive dans l’Est de la Gaule, II

 | 
Nathalie Achard-Corompt
, 
Michel Kasprzyk
, 
Bérengère Fort

Thème n° 2. Actualité de la recherche sur l’Antiquité tardive dans l’Est de la Gaule

Un ensemble de monnaies tétrarchiques trouvé dans la Saône à Montbellet (Saône-et-Loire), reliquat d’un dépôt monétaire ?

Alexandre Burgevin

Résumé

Lors de dragages effectués dans les années 1970 dans le lit de la Saône sur le gué de « Jean de Saône » à Montbellet (Saône-et-Loire), un ensemble de 36 nummi de la Tétrarchie frappés à Lyon a été recueilli et partiellement dispersé. L’étude qui suit dresse un bilan des découvertes et propose qu’il s’agisse d’un ensemble provenant directement de l’atelier de Lyon.

Texte intégral

1Durant les années 1970, le gué de « Jean de Saône » subit des travaux de draguage. Au cours des opérations, un important mobilier, constitué de céramiques, d’objets métalliques divers et de monnaies romaines, est prélevé par les carriers.

2Les monnaies recueillies sur le site ont été dispersées dans plusieurs collections. Un premier lot de quinze monnaies romaines est déposé au musée Greuze de Tournus. Ces monnaies ont été listées et étudiées par G. Sion (GRAS, 1995, p. 62) puis intégrées au médailler du musée, mais celui-ci a été dérobé dans les années 1980. Un second lot de quatre monnaies (cat. nos 31 à 35) est mentionné et reproduit en photographie dans un travail de maîtrise (ibid., p. 6). Ces quatre monnaies sont conservées par le dépositaire du premier lot au musée de Tournus (ibid., p. 62). Un dernier lot de quinze monnaies ainsi qu’un frottis (cat. nos 1 à 16) est découvert chez un particulier par J. Duriaud (Groupe de recherches archéologiques du Tournugeois) peu avant 2003.

Le « Lot Duriaud »

3Cet ensemble est constitué de quinze monnaies romaines en bronze et du frottis sur calque d’une seizième pièce en bronze également. De façon générale, la gravure des légendes et des portraits de ces monnaies est très peu affectée ; toutefois certaines d’entre elles présentent des traces d’usure moyenne. Une grande partie des monnaies est tordue ou présente des traces de coups. Ces empreintes sont dues au passage des pièces sur les tables de criblage de la dragueuse (pl. 1 et 2).

4La lecture des droits nous renseigne sur la période de frappe, qui se situe au cours de la première (294-305) et de la seconde (305-306) Tétrarchie. Ces monnaies sont aux noms des quatre co-régents : six dédiées à Dioclétien à la légende IMP DIOCLETIANVS AVG (nos 1 à 6), trois pour Maximien à la légende IMP MAXIMIANVS AVG (nos 7 à 9), trois au nom de Galère César à la légende MAXIMIANVS NOB C (cat. nos 10 à 12), deux au nom de Galère Auguste à la légende IMP MAXIMIANVS AVG (cat. nos 15 et 16) et deux pour Constance Chlore à la légende CONSTANTIVS NOB C (cat. nos 13 et 14) (pl. 1 et 2).

Pl. 1. Monnaies du « lot Duriaud » découvertes au Gué de « Jean de Saône » à Montbellet (Saône-et-Loire). Échelle 1/1 ; clichés A. Burgevin.

5Concernant les monnaies de Maximien et Galère Auguste, la légende de droit est la même : IMP MAXIMIANVS AVG (cat. nos 7 à 9, 15 et 16). Seule une analyse minutieuse des portraits, réalisée grâce à l’aide de D. Hollard (BnF) a permis de distinguer les deux émissions. En effet, les deux empereurs sont tous deux représentés de proil, barbus et en cuirasse, mais comme le précise P. Bastien : « […] le portrait de Maximien accuse généralement de petites différences, le visage étant un peu plus large et le nez légèrement recourbé » (Bastien, 1980, p. 57).

6Les revers des monnaies du « lot Duriaud » sont au type du Génie du peuple romain, debout à gauche, nu, portant la chlamyde et un modius sur la tête. Il tient dans sa main droite une patère et sur son bras gauche une corne d’abondance. La légende GENIO POPVLI ROMANI encadre le type. L’atelier émetteur est mentionné à l’exergue par les lettres LC, désignant l’atelier de L(u)G(dunum)/Lyon. La lettre P disposée devant les lettres de l’atelier signifie P(ecunia), l’argent, ou P(ercussa), la frappe.

Pl. 2. Monnaies du « lot Duriaud » découvertes au Gué de « Jean de Saône » à Montbellet (Saône-et-Loire). Échelle 1/1 ; clichés A. Burgevin.

7Les monnaies présentent des marques disposées dans le champ, de part et d’autre du génie. Elles se composent d’un autel allumé à droite et de la lettre A ou d’une étoile à gauche. On constate ainsi la présence de deux émissions. La première, frappée entre 301-303 (cat. no 1), est caractérisée par la lettre A, la seconde, frappée entre 303-305 et 305-307 (cat. nos 2 à 16), est caractérisée par l’étoile.

La « liste Sion »

8Le deuxième lot monétaire provenant du gué « Jean de Saône » de Montbellet est constitué de quinze monnaies (cat. nos 17-31) que nous n’avons pu observer car disparues dans les années 1980. Ce lot est toutefois présenté dans la maîtrise de S. Gras mais son étude est incomplète. Nous avons donc parachevé les notices du catalogue et restitué certains éléments. Dans l’ensemble, le lot ne paraît pas être en mauvais état. Les descriptions données suggèrent que l’usure des monnaies est très faible. Leur poids varie entre 8,49 g et 10,9 g, soit 9,7 g de moyenne.

9Les droits de ces quinze monnaies sont aux noms des tétrarques de la première Tétrarchie, six au nom de Dioclétien à la légende IMP DIOCLETIANVS AVG (cat. nos 17-21 et 31), trois au nom de Maximien à la légende IMP MAXIMIANVS AVG (cat. nos 22-24), quatre au nom de Galère à la légende MAXIMIANVS NOB C (cat. nos 25-28) et deux au nom de Constance Chlore à la légende CONSTANTIVS NOB C (cat. nos 29, 30,). Les bustes de ces empereurs sont couronnés de laurier et ils portent une cuirasse. L’orientation de ces bustes est répartie de la même façon que pour le lot précédent : neuf sont à droite (cat. nos 17-22 et 25-27) et six à gauche (cat. nos 23, 24, 28-31).

10De plus, un problème subsiste quant aux trois monnaies au nom de Maximien. En effet, les descriptions données par R. Sion et reprises dans le travail de S. Gras ne sont pas assez précises pour attribuer avec certitude ces monnaies à Maximien car, comme nous l’avons souligné plus haut, les droits de Maximien et de Galère auguste sont identiques pour ce type.

11Les revers des monnaies de la « liste Sion » sont tous au type du Génie du peuple romain, encadré par un autel allumé et une étoile et les lettres PLC à l’exergue.

12Les monnaies de la « liste Sion » sont, comme pour le « lot Duriaud », des nummi de la réforme de 294, frappés à Lyon entre 303 et 305. Elles appartiennent à la même émission que le « lot Duriaud ».

Quatre monnaies sur une planche…

13Le dernier ensemble de monnaies, issu du gué « Jean de Saône », se compose de quatre monnaies reproduites dans le travail de S. Gras (Gras, 1995, pl. XLVII). Elles sont présentées sur deux photographies d’ensemble, l’une exposant les droits et l’autre les revers. Il est précisé que ces monnaies ont été observées chez la personne qui avait déposé le premier lot au musée Greuze et que d’autres seraient en possession des ouvriers du dragage (ibid., p. 62). Nous ne disposons donc d’aucune donnée métrologique concernant ces monnaies. Leur aspect présente les mêmes stigmates que ceux observés sur le « lot Duriaud » ainsi qu’une usure similaire.

14Les droits sont au nom de trois tétrarques de la première Tétrarchie : Dioclétien à la légende IMP DIOCLETIANVS AVG (cat. nos 32-33), Galère à la légende MAXIMIANVS NOB C (cat. no 34) et Constance Chlore à la légende CONSTANTIVS NOB C (cat. no 35). Les bustes sont couronnés de laurier et portent une cuirasse, deux sont à droite (cat. nos 32, 34) et deux à gauche (cat. nos 33, 35).

15Les revers sont au type du Génie du peuple romain associé aux marques autel allumé-étoile dans le champ et PLC à l’exergue.

16Les monnaies de ce dernier ensemble sont des nummi de la première réforme de Dioclétien, frappés à Lyon entre 303 et 305.

Un dépôt monétaire ?

17À la lumière de la présentation des différents lots de monnaies romaines issus du dragage du gué « Jean de Saône » de Montbellet, il convient de distinguer ici un seul et même ensemble fractionné (fig. 1). Les caractéristiques physiques et les gravures des monnaies sont en tous points semblables. Il apparaît clairement qu’elles ont connu les mêmes vicissitudes. Nous sommes donc très vraisemblablement en présence d’un ensemble monétaire que les circonstances de découverte ne nous permettent pas de cerner parfaitement. Il est cependant probable que les trente-six monnaies connues sont représentatives de la totalité de la déposition. Nous pouvons dès lors en signaler les caractéristiques.

18En premier lieu, ce lot paraît constitué de nummi de la réforme monétaire de 294. Ce type de composition n’est pas rare, les monnaies de cette réforme, du fait de leur module et de leur valeur intrinsèque, sont beaucoup plus fréquentes en contexte de trésor qu’en monnaies perdues.

19L’ensemble est constitué de deux émissions monétaires frappées à Lyon. La première se compose d’un seul individu (cat. no 1) appartenant au « lot Duriaud ». Cette monnaie battue entre 302 et mi-304 est le reliquat d’un groupe minoritaire. Elle se distingue par les marques autel allumé-lettre A. La seconde émission, majoritaire, représentée par 35 monnaies, est frappée entre mi-304 et avril 307 (Bastien, 1980, p. 56-60).

20Le début de « l’épargne » se situe donc après 302 (dans le cas où le dépôt est complet), mais l’importance du nombre de monnaies de l’émission suivante laisse à penser que la collecte s’est principalement faite après mi-304. Nous fixons le terminus dans l’année 306 car deux monnaies sont de la deuxième Tétrarchie et nous ne possédons pas de monnaies de la troisième Tétrarchie.

21Si nous comparons la trouvaille du gué « Jean de Saône » à d’autres trésors du même type, il apparaît une singularité majeure (fig. 2).

22L’ensemble de Montbellet a été constitué en majeure partie sous la première Tétrarchie comme les autres trésors présentés dans la figure 2. La part des monnaies lyonnaises dans ces trésors est plutôt minoritaire. En effet, dans le trésor de Domqueur, seules 207 monnaies de la première Tétrarchie sont issues de Lyon sur 1095, soit 18,9 %. On constate la même situation dans le dépôt de Lignières où 65 pièces sur 320 viennent de Lyon, soit 20, 3 %. Dans une mesure plus réduite, il en est de même pour Osmery où sept nummi sur 32 sont de Lyon. Dans le tableau de la figure 2, le dépôt du gué « Jean de Saône » fait exception car toutes ses monnaies viennent de Lyon.

Fig. 1. Tableau de répartition des monnaies découvertes au Gué de « Jean de Saône » à Montbellet (Saône-et-Loire) par empereur et par émission.

Fig. 2. Tableau de comparaison de trésors contenant des nummi tétrarchiques frappés à Lyon.

Fig. 3. Tableau de répartition du nombre de monnaies des émissions autel allumé par tétrarchie.

23Ensuite, en observant le nombre de monnaies pour chaque émission lyonnaise représentée au cours des deux premières Tétrarchies (fig. 3), on remarque que la première émission à l’autel allumé, complétée de la lettre A ou B, est majoritaire dans nos trois trésors de comparaisons. Dans le trésor de Domqueur, cette série représente 48,8 % des monnaies lyonnaises de la première Tétrarchie. Nous retrouvons une part plus importante à Lignières car 45 des 65 nummi sont de cette série. En revanche, la représentation des émissions autel allumé-étoile dans ces deux trésors est largement plus faible. En effet, quatorze pièces frappées sous la première et vingt-sept sous la deuxième Tétrarchie sont de cette série dans le trésor de Domqueur. Idem pour le trésor de Lignières où neuf sont frappées sous la première Tétrarchie et neuf sous la deuxième. Le trésor d’Osmery ne possède qu’un exemplaire de cette émission et il est frappé sous la première Tétrarchie.

24Le lot de Montbellet se distingue de nouveau car les proportions sont inversées. Seule, une monnaie appartient à la série à l’autel allumé-A et trente-trois sont répertoriées pour l’émission suivante autel allumé-étoile. Néanmoins, deux monnaies de cette série sont frappées sous la seconde Tétrarchie à la différence des trésors de Domqueur (vingt-sept) et Lignières (neuf). Remarquons que le trésor d’Osmery n’en dispose pas.

25Ainsi, les monnaies du gué « Jean de Saône » constituent un ensemble cohérent mais singulier au regard d’autres dépôts.

26Ces conclusions sont corroborées par la « fraîcheur » des monnaies. De plus, les monnaies « visibles » ne présentent pas de liaison de coins. Toutefois l’exceptionnelle homogénéité de l’ensemble laisse penser qu’il vient directement de l’atelier et qu’il n’a pas été fractionné dans la circulation monétaire.

27Le contexte et les circonstances de découverte ne permettent pas de clore définitivement la question du statut de ces monnaies. En effet, il serait tentant de voir ici un dépôt mais sa situation géographique peut tout aussi bien en faire les vestiges d’un naufrage. En l’absence d’autres éléments, il n’est, pour le moment, pas possible de régler cette question.

CATALOGUE

28Les monnaies découvertes lors de l’opération ont été identifiées puis organisées dans un catalogue raisonné, présenté ici suivant un ordre chronologique. Elles ont été classées par règne, par émission et par dénomination. Les imitations sont placées à la suite des monnaies officielles de la période concernée.

29Chacune des monnaies est décrite dans une notice comprenant, en première ligne, son numéro d’inventaire (en gras, correspondant aux appels dans le texte), sa dénomination, l’effigie et l’autorité émettrice, la mention de l’atelier émetteur, la date de frappe.

30Sur la deuxième ligne, sont indiquées la légende du droit et sur la troisième, celle du revers, suivies d’une description.

31Enfin, la dernière ligne comprend son poids, son axe de frappe et les références bibliographiques.

Catalogue Duriaud

Ière Tétrarchie

321. nummus ; Dioclétien ; Lyon ; 301-303

33- IMP DIOCLE[tia]NVS AVG ; buste à g., lauré, cuirassé.

34- GENIO POP-VLI [romani]/autel allumé-A//[plc] ;

35Génie debout à g., nu avec la chlamyde sur les épaules, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

369,54 g ; 6h ; RIC VI 113 a ; Bastien 317.

372. nummus ; Dioclétien ; Lyon ; 303-305

38- IMP DIOCLETIANVS AVG ; buste à D, lauré, cuirassé.

39- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLC ; Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

4011,11 g ; 6h ; RIC VI 175 a ; Bastien 355.

413. nummus ; Dioclétien ; Lyon ; 303-305

42- IMP DIOCLETIANVS AVG ; buste à D, lauré, cuirassé.

43- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLC ;

44Génie debout à g., nu avec la chlamyde sur les épaules, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

459,98 g ; 6h ; RIC VI 175 a ; Bastien 355.

464. nummus ; Dioclétien ; Lyon ; 303-305

47- IMP DIOC[leti] ANVS AVG ; buste à D, lauré, cuirassé.

48- GENIO POP-VLI [rom] ANI/autel allumé-étoile//[plc] ;

49Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

508,49 g ; 6h ; RIC VI 175 a ; Bastien 355.

515. nummus ; Maximien Hercule ; Lyon ; 303-305

52- IMP MAXIMIANVS AVG ; buste à D, lauré, cuirassé.

53- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//[p]LC ;

54Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

559,59 g ; 6h ; RIC VI 175 b ; Bastien 357.

566. nummus ; Maximien Hercule ; Lyon ; 303-305

57- IMP MAXIMIANVS AVG ; buste à D, lauré, cuirassé.

58- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLC ;

59Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

609,38 g ; 12h ; RIC VI 175 b ; Bastien 357.

617. nummus ; Maximien Hercule ; Lyon ; 303-305

62- IMP MAXIMIANVS AVG ; buste à D, lauré, drapé, cuirassé.

63- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLC ;

64Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

659,63 g ; 12h ; RIC VI 176 b.

668. nummus ; Dioclétien ; Lyon ; 303-305

67- IMP DIOCLETIANVS AVG ; buste à G, lauré, cuirassé.

68- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//[pl] C ;

69Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

7010,62 g ; 12h ; RIC VI 177 a ; Bastien 356

719. nummus ; Dioclétien ; Lyon ; 303-305

72- IMP DIOCLETIANVS AVG ; buste à G, lauré, cuirassé.

73- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//[pl]C ;

74Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

7510,13 g ; 12h ; RIC VI 177 a ; Bastien 356

7610. nummus ; Constance Chlore ; Lyon ; 303-305

77- CONSTANTIVS NOB C ; buste à D, lauré, cuirassé.

78- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLC ; Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

7910,1 g ; 6h ; RIC VI 178 a ; Bastien 360.

8011. nummus ; Galère ; Lyon ; 303-305

81- MAXIMIANVS NOB C ; buste à D, lauré, cuirassé.

82- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLC ;

83Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

8410,62 g ; 6h ; RIC VI 178 b ; Bastien 362.

8512. nummus ; Galère ; Lyon ; 303-305

86- MAXIMIANVS NOB C ; buste à D, lauré, cuirassé.

87- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLC ;

88Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

8910,28 g ; 6h ; RIC VI 178 b ; Bastien 362.

9013. nummus ; Constance Chlore ; Lyon ; 303-305

91- CONSTANTIVS NOB C ; buste à G, lauré, cuirassé.

92- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLC ;

93Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

949,34 g ; 12h ; RIC VI 180 a ; Bastien 361.

9514. nummus ; Galère ; Lyon ; 303-305

96- MAXIMIANVS NOB C ; buste à G, lauré, cuirassé.

97- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLC ;

98Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

999,14 g ; 6h ; RIC VI 180 b ; Bastien 363.

IIe Tétrarchie

10015. nummus ; Galère ; Lyon ; 305-307

101- IMP MAXIMIANVS AVG ; buste à D, lauré, cuirassé.

102- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLC ;

103Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

10410,9 g ; 6h ; RIC VI 186 b ; Bastien 374.

10516. nummus ; Galère ; Lyon ; 305-307

106- IMP MAXIMIANVS AVG ; buste à D, lauré, cuirassé.

107- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLC ;

108Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance. Frottis d’une monnaie qui ne figure pas dans le lot étudié mais qui est sans doute en relation avec la trouvaille.

109? ; RIC VI 186 b ; Bastien 374.

Catalogue Sion

11017. nummus ; Dioclétien ; Lyon ; 303-305

111- IMP DIOCLETIANVS AVG ; buste à D, lauré, cuirassé.

112- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLG ;

113Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

1148,49 g ; RIC VI, 175 a.

11518. nummus ; Dioclétien ; Lyon ; 303-305

116- IMP DIOCLETIANVS AVG ; buste à D, lauré, cuirassé.

117- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLG ;

118Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

119? ; RIC VI, 175 a.

12019. nummus ; Dioclétien ; Lyon ; 303-305

121- IMP DIOCLETIANVS AVG ; buste à D, lauré, cuirassé

122- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//[plg] ;

123Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

124? ; RIC VI, 175 a.

12520. nummus ; Dioclétien ; Lyon ; 303-305

126- IMP DIOCLETIANVS AVG ; buste à G, lauré, cuirassé

127- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLG ;

128Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

1299,34 g ; RIC VI, 177 a.

13021. nummus ; Dioclétien ; Lyon ; 303-305

131- IMP DIOCLETIANVS AVG ; buste à G, lauré, cuirassé

132- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//[plg] ;

133Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

1349,59 g ; RIC VI, 177 a.

13522. nummus ; Maximien Hercule ; Lyon ; 303-305

136- IMP MAXIMIANVS AVG ; buste à D, lauré, cuirassé.

137- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLG ;

138Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

1399,54 g ; RIC VI, 175 b.

14023. nummus ; Maximien Hercule ; Lyon ; 303-305

141- IMP MAXIMIANVS AVG ; buste à D, lauré, cuirassé.

142- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLG ;

143Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

1448,64 g ; RIC VI, 175 b.

14524. nummus ; Maximien Hercule ; Lyon ; 303-305

146- IMP MAXIMIANVS AVG ; buste à D, lauré, cuirassé.

147- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLG ;

148Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

149Noté plus un sur la maîtrise.

1509,14 g ; RIC VI, 175 b.

15125. nummus ; Constance Chlore ; Lyon ; 303-305

152- CONSTANTIVS NOB C ; buste à D, lauré, cuirassé.

153- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLG ;

154Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

1559,63 g ; RIC VI, 178 a.

15626. nummus ; Galère ; Lyon ; 303-305

157- MAXIMIANVS NOB C ; buste à D, lauré, cuirassé

158- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLG ;

159Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

1609,69 g ; RIC VI, 178 b.

16127. nummus ; Galère ; Lyon ; 303-305

162- MAXIMIANVS NOB C ; buste à D, lauré, cuirassé.

163- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLG ;

164Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

16510,1 g ; RIC VI, 178 b.

16628. nummus ; Constance Chlore ; Lyon ; 303-305

167- CONSTANTIVS NOB C ; buste à G, lauré, cuirassé.

168- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//[plg] ;

169Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

17010,13 g ; RIC VI, 180 a.

17129. nummus ; Galère ; Lyon ; 303-305

172- MAXIMIANVS NOB C ; buste à G, lauré, cuirassé.

173- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLG ;

174Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

17510,28 g ; RIC VI, 180 b

17630. nummus ; Galère ; Lyon ; 303-305

177- MAXIMIANVS NOB C ; buste à G, lauré, cuirassé.

178- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLG ;

179Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

18010,62 g ; RIC VI, 180 b

18131. nummus ; Dioclétien ; Lyon ; 303-305

182- IMP DIOCLE[tia] NVS AV[g] ; buste à G, lauré, cuirassé.

183- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLG ;

184Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

18510,9 g ; RIC VI, 177 a

Catalogue Gras

18632. nummus ; Dioclétien ; Lyon ; 303-305

187- IMP DIOCLETIA[nvs avg] ; buste à D, lauré, cuirassé.

188- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLG ;

189Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

190 ? ; RIC VI, 175 a.

19133. nummus ; Dioclétien ; Lyon ; 303-305

192- [imp diocle]TIANVS AVG ; buste à G, lauré, cuirassé.

193- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLG ;

194Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

195? ; RIC VI, 177 a.

19634. nummus ; Maximien Galère ; Lyon ; 303-305

197- MAXI[mianv] S NOB C ; buste à D, lauré, cuirassé.

198- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLG ;

199Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

200? ; RIC VI, 178 b.

20135. nummus ; Constance Chlore ; Lyon ; 303-305

202- [con]STANTIVS NOB C ; buste à G, lauré, cuirassé.

203- GENIO POP-VLI ROMANI/autel allumé-étoile//PLG ;

204Génie debout à g., nu avec la chlamyde autour du cou, un modius sur la tête, tenant une patère et une corne d’abondance.

205? ; RIC VI, 180 a.

Bibliographie

BIBLIOGRAPHIE

Bastien P., 1980, Le monnayage de l’atelier de Lyon : de la réforme de Dioclétien à la fermeture de temporaire de l’atelier en 316 (294-316), Wetteren, éd. Numismatique romaine, 274 p., LXIX pl. (Numismatique romaine : essais, recherches et documents, 11).

Bastien P., Cothenet A., 1974, Trésors monétaires du Cher, Lignières (294-310), Osmery (294-313), Wetteren, éd. Numismatique romaine, 124 p., XVII pl. (Numismatique romaine : essais, recherches et documents, 8).

Bastien P., Vasselle F., 1965, Le trésor monétaire de Domqueur (Somme) : étude sur les émissions de bronze de Trèves, Lyon et Londres de la réforme de Dioclétien à 309, Wetteren, éd. Numismatique romaine, 126 p. (Numismatique romaine : essais, recherches et documents, 2).

Fabre G., Mainjonet-Brun M., 1958, Les trésors de Montbouy (Loiret), Paris, éd. du CNRS, p. 122-271 (TAP du 12ème suppl. à Gallia).

Gras S., 1995, Le site archéologique de ‘Jean de Saône’, Montbellet (71), Mémoire de maîtrise sous la dir. de C. Mordant, Univ. de Bourgogne, dactylographié, 2 vol.

Sutherland C. H. V., 1967, The Roman Imperial Coinage : from Diocletian’s reform (A. D. 294) to the death of Maximinus (A.D. 313), VI, Londres, Spink and Son Ltd.

*

Table des illustrations

Légende Pl. 1. Monnaies du « lot Duriaud » découvertes au Gué de « Jean de Saône » à Montbellet (Saône-et-Loire). Échelle 1/1 ; clichés A. Burgevin.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/4477/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 392k
Légende Pl. 2. Monnaies du « lot Duriaud » découvertes au Gué de « Jean de Saône » à Montbellet (Saône-et-Loire). Échelle 1/1 ; clichés A. Burgevin.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/4477/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 445k
Légende Fig. 1. Tableau de répartition des monnaies découvertes au Gué de « Jean de Saône » à Montbellet (Saône-et-Loire) par empereur et par émission.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/4477/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 93k
Légende Fig. 2. Tableau de comparaison de trésors contenant des nummi tétrarchiques frappés à Lyon.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/4477/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 111k
Légende Fig. 3. Tableau de répartition du nombre de monnaies des émissions autel allumé par tétrarchie.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/4477/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 69k

© ARTEHIS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search