Version classiqueVersion mobile

L’Antiquité tardive dans l’Est de la Gaule, II

 | 
Nathalie Achard-Corompt
, 
Michel Kasprzyk
, 
Bérengère Fort

Thème n° 2. Actualité de la recherche sur l’Antiquité tardive dans l’Est de la Gaule

Découvertes monétaires à Bezannes (Marne), lors des fouilles préventives Inrap de 2006 à 2009

Remarques sur la circulation monétaire tardo-antique dans la campagne rémoise

Benoît Filipiak

Résumé

Trois campagnes de fouilles successives menées par l’Inrap sur la commune de Bezannes (Marne), localité située dans la périphérie sud de Reims, ont livré un total de 209 monnaies pour la plupart antiques. Ces opérations ont été respectivement dirigées par R. Jemin en 2006 et N. Achard-Corompt en 2007-2008. Les monnaies proviennent d’un secteur densément occupé à l’époque romaine, qui comprend plusieurs zones d’habitats (établissements ruraux) et une zone funéraire ; ce terroir est également structuré par des fossés, des enclos domestiques et un réseau viaire important (axes Reims-Épernay et Reims-Troyes). Après une présentation générale du numéraire mis au jour dans les différents contextes, un lot de 85 pièces, issu d’une grande fosse d’extraction réaffectée en dépotoir et rapidement comblée à la fin de l’Antiquité, sera plus finement analysé. Cet ensemble s’avère être un témoignage intéressant de la circulation monétaire dans le nord de la Gaule à l’aube du ve siècle ap. J.-C.

Texte intégral

Fig. 1. Contexte archéologique. Localisation des différentes opérations archéologiques (1/25000) (à partir d’un travail de V. Riquier). Riquier 2004 : 4988 ; Jemin 2006 : 5340/5524 sect. 2-3-4-5 ; Achard-Corompt 2007 : 5783 site D1-site E ; Achard-Corompt 2008 : 6012 site K-site L ; Reims Métropole : 6197 (suite site D1).

1. Introduction

1.1. Circonstances des découvertes monétaires

1La pression urbanistique s’accroît dans le périmètre sud de l’agglomération rémoise avec la construction d’une nouvelle gare pour desservir la LGV reliant Paris à Strasbourg, mais aussi la réalisation du contournement routier sud de la ville ainsi que l’aménagement de plusieurs dizaines d’hectares de ZAC. Au préalable, des diagnostics archéologiques ont été suivis de plusieurs fouilles sur la commune de Bezannes, située à 5 km au sud-ouest du centre de Reims.

2Trois campagnes successives (fig. 1) se sont concentrées sur des sites d’époque romaine. La première, dirigée par Rudy Jemin en 2006, portait sur plusieurs tronçons de voies (secteurs 2-3-5), à proximité d’un établissement rural (secteur 4) partiellement traité lors de cette phase. L’extension du site vers l’est (site D1) fut fouillée lors d’un seconde opération en 2007, dirigée par Nathalie Achard-Corompt, qui comprenait également un second noyau d’habitat (site E) localisé plus au nord. Enfin, la troisième phase fut réalisée en 2008, toujours sous la responsabilité de Nathalie Achard-Corompt. Elle concernait deux petites nécropoles (sites K et L), dont une située à proximité d’une voie romaine et d’une zone d’habitat (site L) (Achard-Corompt, ce volume).

1.2. Présentation générale de l’ensemble

3Un total de 211 monnaies a été exhumé lors de ces trois opérations, avec une certaine disparité liée aux méthodes mises en œuvre sur le terrain. En 2006, l’utilisation presque systématique d’un détecteur de métaux dès la phase de décapage a permis de recueillir 154 monnaies, soit près de 73 % de l’ensemble. Les espèces de petit module échappant généralement à l’œil nu ont ainsi pu être récupérées, ainsi que celles piégées dans les déblais. Les opérations de 2007 (quarante-quatre monnaies) et 2008 (treize monnaies) n’ont pas pu suivre ce protocole de manière aussi drastique.

4Ces 211 monnaies se répartissent entre frappes gauloises (neuf), romaines (197), médiévales (une), et modernes (quatre). Les monnaies romaines couvrent une large séquence chronologique, de la période républicaine à l’Antiquité tardive. La répartition des espèces selon les périodes établies par R. Reece (Reece, 2003, p. 48) permet d’appréhender cette dispersion de manière plus fine (fig. 2 et 3). Si près de 17 % des monnaies n’ont pas pu être identifiées convenablement en raison de leur mauvais état de conservation (« période » 24), il apparaît pour les autres qu’elles sont majoritairement émises lors des iiie et ive siècles ap. J.-C, dont près d’un quart pour la seule période théodosienne (> 388), qui couvre l’extrême fin du ive siècle (période 22). En terme de volume, cette période est suivie par les émissions de la fin du iiie siècle (période 14), puis par les frappes constantinienne et valentinienne qui se situent entre les deux (périodes 18 à 20). Le nombre de monnaies recueillies pour les autres périodes est en revanche plus anecdotique, en particulier le Haut-Empire qui ne totalise qu’une dizaine de spécimens, soit moins de 5 % de l’ensemble. L’étude de ce corpus laisse supposer d’intéressantes perspectives d’approches de la circulation monétaire à la fin de l’Antiquité.

5Les trouvailles monétaires seront d’abord présentées en fonction de leur contexte d’origine, en traitant successivement des voies de circulation, des habitats et enfin des zones funéraires. Il sera intéressant de constater si la variété des contextes archéologiques se reflète dans la constitution des ensembles monétaires qui en sont issus, mais également de montrer ce qu’ils apportent à la compréhension du site. Est-il possible enfin, dans une démarche plus synthétique, d’en tirer des spécificités qui permettent d’entrevoir une image de la circulation monétaire à un instant donné ? Nous tenterons de voir cela grâce aux nombreux spécimens de la fin du ive siècle découverts lors des fouilles, période qui se caractérise par la fin de l’approvisionnement monétaire de la Gaule de l’Est en numéraire après la fermeture de la plupart des ateliers d’Europe occidentale.

Fig. 2. Répartition de l’ensemble des monnaies selon les périodes de R. Reece.

2. Les monnaies en contexte

6Les trouvailles monétaires ont été si possible confrontées aux ensembles céramiques, voire à d’autres sources de datation. Ces derniers ont servi de référentiel chronologique à l’échelle des structures. Les études complètes du mobilier céramique, jointes aux rapports de fouilles, ont été réalisées par Ludivine Huart (Reims Métropole) lors de la campagne 2006, puis par Anne Delor-Ahü (Inrap GES) lors des suivantes (2007 et 2008).

2.1. Les voies romaines

7Trois axes de circulation identifiés lors de la phase de diagnostic ont fait l’objet d’une prescription de fouille. Le plus important a été traité lors de l’opération de 2006 (secteur 3 et 5), ainsi qu’un second de moindre importance (secteur 2). Le dernier faisait partie de l’emprise fouillée en 2008, en lien avec un établissement rural (site L) qu’il semble desservir. Tous ont livré des monnaies.

2.1.1. Deux axes secondaires

8La fouille du secteur 2 concernait une portion de voie modeste (st 2010), orientée nord-est/sud-ouest, constituée d’une bande de roulement excavée dans le substrat crayeux avec ornières, large de cinq mètres et bordée par des fossés. Une sépulture datée du viiie ou du ixe siècle était disposée le long de cet axe de circulation (Jemin, 2011, p. 35-43). Seule une imitation d’antoninien de Tétricus a été recueillie dans le comblement du chemin (cat. 1). Elle constitue le seul élément de datation de ce niveau d’abandon.

Fig. 3. Graphique de répartition des monnaies selon les périodes de R. Reece.

9Une seconde voie (st 3019), assez comparable par ses dimensions, borde le site L, un habitat gallo-romain. Large de quatre mètres, elle est orientée nord-est / sud ouest. La fouille a permis de recueillir huit monnaies (cat. 2 à 9) dans les US médianes et supérieures de la zone de circulation, notamment un potin gaulois, une imitation radiée et un groupe plus conséquent de monnaies du ive siècle. Cet ensemble tardif est essentiellement constitué de monnaies officielles, en particulier deux maiorinae légères, très peu usées, à l’effigie des usurpateurs Magnence et Décence (cat. 6 et 7), émises dans les années 350 et qui s’inscrivent parfaitement dans la circulation monétaire du troisième quart du ive siècle. Ce monnayage de Magnence, qui comporte plusieurs séries d’espèces lourdes, à une durée de circulation assez restreinte et il n’est pas rare qu’il entre finalement dans la composition des trésors de bronzes de la seconde moitié du ive siècle. Le terminus de l’ensemble est d’ailleurs marqué par un aes 3 valentinien (cat. 9) des années 370 pratiquement intact. La céramique, issue des mêmes horizons stratigraphiques que les monnaies, indique le recouvrement progressif du dernier état de circulation à partir du second tiers du ive siècle (Achard-Corompt, 2011, p. 74-76). L’ensemble du mobilier datant s’accorde ici pour situer l’abandon progressif du chemin avant la fin du ive siècle.

2.1.2. La voie principale

10Les secteurs 3 et 5 concernent la fouille d’une voie importante, large de près de 30 m, orientée sud-ouest/nord-est, en provenance de la vallée de la Marne et aboutissant à un carrefour de voies à l’entrée de l’agglomération sud de Durocortorum/Reims. Les divers lots de monnaies se réfèrent à l’utilisation et à l’évolution de cet axe de circulation qui revêt de multiples formes sur les tronçons décapés (Jemin, 2011, p. 44-57 et 103-119).

2.1.2.1. Les monnaies issues de la portion de voie du secteur 3

11Un premier ensemble de monnaies (cat. 10 à 14) a été recueilli directement sur l’empierrement de la voie, bien conservé dans le secteur 3 (str. 10), ainsi qu’au fond de quelques ornières relevées et fouillées, visiblement antérieures à ce niveau de circulation. Elles étaient accompagnées de nombreux autres objets métalliques liés au charroi. Au nombre de cinq, elles forment un ensemble assez hétérogène, comprenant des espèces en bronze et en argent, frappées entre la fin de l’indépendance gauloise (cat. 10) et la fin du iiie siècle, le terminus étant marqué par une imitation radiée (cat. 14). Ce lot est non seulement disparate chronologiquement mais aussi par sa constitution puisqu’il comprend presque autant d’espèces en argent, avec un denier tardo-républicain et un denier d’époque antonine, que d’espèces en bronze, soit 40 %. Ce ratio diffère sensiblement des valeurs moyennes des trouvailles de sites occupés aux ier-iie siècles. L’échantillon de monnaies de fouilles d’origines variées (habitats, sanctuaires, villes…) rassemblé par J. Meissonnier (Meissonnier, 2000, p. 562) n’atteste en effet que 714 deniers sur près de 21.000 monnaies, soit moins de 3.5 %.

12La présence d’une amphore italique dans l’horizon le plus précoce témoigne de la mise en place de la bande de roulement dans le courant du i er siècle ap. J.-C. Un bord de coupe hémisphérique Chenet 302, situé sur l’empierrement, confirmerait le dernier état de fonctionnement de cette structure à la fin du iiie siècle.

13Un second groupe de six monnaies (cat. 15 à 20) provient d’un horizon qui vient sceller le niveau d’utilisation (ornières) d’un couloir de circulation qui borde l’aménagement initial de la voie, à l’ouest. Il s’agit cette fois d’émissions plus tardives, postérieures à 330. Un aes 3 de Théodose (cat. 19) marque le terminus. On peut leur ajouter trois monnaies issues des déblais de ce secteur (cat. 21 à 23) qui se rattachent également à cette phase tardive. Le terminus est marqué par une aes 3 de Théodose et les espèces les plus nombreuses sont également des aes 3 valentiniens (364-378) au nombre de cinq. Les quelques pièces antérieures, d’époque constantinienne, sont en assez mauvais état. Leur poids en dessous de 1 gramme est très inférieur à la théorie. L’une d’elles est d’ailleurs une imitation au type fel temp reparatio, certainement produite dans le contexte politique et économique difficile pour la Gaule après l’usurpation de Magnence et la fermeture provisoire de l’atelier monétaire de Trêves, principal pourvoyeur en monnaies de la Gaule, soit dans la décennie 350 et le début de 360. Comme à la fin du iiie siècle, mais dans une moindre mesure, une phase de pénurie monétaire frappe les populations et entraîne la production massive d’imitations sur la base des modèles originaux (Delmaire, 1983, p. 163-174). Ce phénomène, endémique au cours de l’Antiquité tardive, se produit ici pour la dernière fois de façon aussi spectaculaire en Gaule, les abondantes émissions valentiniennes et théodosiennes à partir de 364 permettant un long répit. Il est possible que ce monnayage de nécessité ait continué à circuler en complément des émissions valentiniennes et théodosiennes dans la seconde moitié du ive siècle (Gricourt et alii, 2009, p. 686-692).

14Ainsi, les monnaies induisent deux états de circulation successifs : une phase initiale d’utilisation de la voie, empierrée au Haut-Empire, puis son abandon vers la fin du iiie siècle ; une seconde phase au ive siècle ou les usagers circulent le long de l’ancienne bande de roulement, jusqu’à créer un nouvel axe matérialisé par des ornières.

2.1.2.2. Les monnaies provenant de l’encavement oriental du secteur 5

15La nature de la voie change totalement au niveau de secteur 5, situé 150 m au nord du précédent. Elle se présente sous la forme d’un chemin encavé, délimité par des fossés bordiers (1134, 1135 et 1136). Les raisons de ce changement de nature n’ont pas été clairement élucidées. Elles peuvent s’expliquer par la présence, le long de la voie, d’un établissement gallo-romain occupé au moment de sa mise en place (site E fouillé par N. Achard-Corrompt en 2007) qui nécessitait un aménagement particulier (carrefour), ou simplement par des contraintes topographiques.

16Entre les fossés 1134 et 1135 se concentrent les monnaies les plus précoces, en particulier un groupe de quatre espèces gauloises de provenance locale (cat. 24 à 27), dont un quart de statère en électrum (cat. 25) ainsi que cinq frappes du Haut-Empire (cat. 28 à 32), d’époques flavienne et antonine.

17Entre les fossés 1135 et 1136, dans le chemin, un second groupe de monnaies, plus important (cat. 33 à 56), se trouvait dans l’horizon de comblement des ornières situées au fond du chemin creux. Il s’agit de frappes plus récentes, comprenant des antoniniens du iiie siècle, des nummi tétrarchiques et constantiniens, des aes 2 et 3 valentiniens et des aes 4 théodosiens, qui témoignent de la perte constante d’espèces variées sur ce passage durant près d’un siècle. Les niveaux de comblement des fossés bordiers st 1134, 1135 et 1108 n’ont livré que du numéraire postérieur aux années 260-270 (cat. 62 à 68), le terminus étant une nouvelle fois marqué par un aes 4 théodosien qui confirme l’engorgement des structures durant l’Antiquité tardive.

18Une fois comblés, le chemin creux et les fossés latéraux sont recoupés par les ornières d’un niveau de circulation postérieur ayant livré une monnaie résiduelle du Haut-Empire (cat. 69) non pertinente en terme de datation, un denier médiéval (cat. 57) et des bronzes modernes (cat. 58 à 61), qui témoignent de la persistance de la voie après l’effacement progressif de sa structuration romaine.

19Ces trois états témoignent d’au moins une reprise de l’édifice au cours de la période romaine, peut-être à la charnière des iiie et ive siècles, puis de l’engorgement achevé des fossés et des voies de circulation au plus tôt à la fin du ive siècle. Enfin, il apparaît une possible perduration ou reprise de l’axe de circulation au Moyen Âge, ce dernier étant toujours mentionné sur le cadastre napoléonien du xixe siècle.

20Les monnaies gauloises recueillies sont majoritairement des bronzes frappés, auxquels il faut ajouter un quart de statère en électrum, toutes de provenance locale. Elles sont datées de la conquête romaine, soit le milieu du ier siècle avant J.-C. Comme l’ont montré les fouilles de certains ensembles fermés à Bibracte, ou elles coexistent avec des monnaies romaines dans des contextes julio-claudiens (Gruel, Popovitch, 2007 p. 66-67, 72), mais aussi sur quelques sites champenois dans des contextes plus tardifs encore, à Vatry-Bussy-Lettrée par exemple (Bocquillon, Gestreau, 2006, p. 26-53), il semble que la circulation du numéraire gaulois se prolonge durant le ier siècle après J.-C., peut-être d’avantage celles comportant une légende, plus propices à se fondre avec le numéraire romain. L’absence de monnaies julio-claudiennes, en particulier les bronzes augustéens de Lyon à l’autel fédéral des trois Gaules et les dupondii coloniaux de Nîmes, pose un problème ici puisqu’ils constituent la masse en circulation dans la première moitié du ier siècle. Pour cette voie, il existe donc un hiatus non élucidé entre les émissions gauloises et les premières monnaies impériales, qui ne débutent qu’avec les empereurs flaviens.

21Les imitations radiées, les nummi constantiniens post-année 330 ainsi que les émissions d’aes 3 valentiniens et d’aes 4 théodosiens, qui constituent la majeure partie de la masse monétaire en circulation au cours de l’Antiquité tardive en Gaule, sont bien représentées dans les différents contextes étudiés. Cependant, il faut mettre en évidence la présence de monnaies plus rarement trouvées en fouille. C’est le cas de trois nummi du premier tiers du ive siècle (cat. 41, 42, 43), un monnayage de bon aloi à la durée de circulation plutôt réduite qui disparaît rapidement des circuits. C’est le cas également des deux aes 2 valentiniens frappés entre 378 et 388 (cat. 51, 52) qui subissent le même sort. Pour la période romaine, la présence des trois aes 4 théodosiens montre que la fréquentation de cette portion de voie se poursuit au moins jusqu’à l’extrême fin du ive siècle, soit au-delà de la période valentinienne qui semble clore les niveaux tardifs du secteur 3.

2.1.3. Synthèse sur les voies

22Au total, ces différentes voies et limites fossoyées ont livré 71 monnaies (fig. 4) qui représentent 33 % de l’ensemble trouvé à Bezannes. En l’absence de marqueurs chronologiques probants, les restes céramiques n’étant présents qu’en faible quantité et le mobilier métallique pas toujours propice pour avancer des datations, il apparaît que les données numismatiques sont souvent les seuls éléments permettant un phasage cohérent pour ce type de structures.

Fig. 4. Répartition des monnaies issues des voies selon les périodes de R. Reece.

23Le matériel numismatique en provenance des voies de circulation couvre l’ensemble de la période romaine mais certaines séries monétaires, d’habitude marginales dans les ensembles de fouilles, semblent ici mieux représentées qu’à l’accoutumée. C’est le cas des espèces en argent pour le Haut-Empire mais aussi de quelques séries de bronzes frappées au ive siècle. Sont concernés par ce phénomène les nummi lourds du premier tiers du ive siècle, les maiorinae de Magnence, ainsi que les aes 2 d’époque valentinienne.

24C’est le cas aux Fontaines-Salées, dans l’Yonne, un sanctuaire de source pour lequel il faut distinguer un trésor de 246 monnaies principalement de Magnence, dont le terminus se situerait en 354, d’un ensemble d’un millier de monnaies dont beaucoup déposées au niveau d’un bassin (Favre, Mainjonet, 1965, p. 151-233). Les nombreuses valentiniennes comportent vingt-six aes 2 des années 378-388 soit près de 2,6 % du total, autant que la proportion d’aes 2 trouvés sur les voies de Bezannes (2,8 %). En comparaison, le site de Bliesbruck en compte dix-neuf sur plus de 5000 monnaies, soit 0,35 % (Gricourt et alii, 2009 p. 698-703) ; à Reims on en compte sept sur près de 1400 monnaies, soit 0,5 % de l’ensemble (Doyen, 2007 p. 338-340), plus de cinq fois moins.

2.2. Les monnaies en provenance des contextes d’habitat

25Ces zones d’habitat ont été traitées lors des opérations de 2006 (secteur 4), 2007 (site D1, la suite du secteur 4) et 2008 (site L). En 2009, la dernière tranche du site D1 a été fouillée par le service archéologique de Reims Métropole. Comme précédemment, les monnaies ont été regroupées par sites et par type de structures afin de constituer des ensembles indépendants.

2.2.1. Le secteur 4 / site D1

26Le site D1 est circonscrit par un ensemble de fossés se terminant en « crosse », décapés lors de l’opération de 2006 et 2007. Ils délimitent un espace d’environ 5000 m2 interprété comme étant un établissement agricole.

2.2.1.1. Les fossés et les fosses avec du mobilier monétaire

27Deux fossés (1 et 164) et deux fosses (55 et 56) ont livré des ensembles monétaires.

28Le fossé 1 a livré six monnaies (cat. 72 à 77), qui couvrent une période comprise entre la fin du iiie et la fin du ive siècle. La plus ancienne est une imitation radiée à laquelle il faut ajouter plusieurs petits bronzes d’époques constantinienne, valentinienne et théodosienne. Le terminus est marqué par un aes 4 théodosien de la fin du ive siècle (cat. 76). Elles sont associées à de la céramique du ive siècle. À l’exception de la monnaie 73 du catalogue, un nummus de Constantin frappé en 324-325, tous les spécimens issus du fossé 1 pèsent moins de 1,05 g. Il s’agit de pièces parfois très usées, voire frustes. Il faut également signaler la présence d’un aes 3 valentinien (cat. 75) dont le flan a été rogné, son poids ayant été réduit à 0,79 g, et l’absence de monnaies « lourdes ».

29Le fossé 164 a quant à lui livré une monnaie de Vespasien (cat. 78), qui semble être résiduelle (Achard-Corompt, 2010, p. 47-48).

30La fosse 55 a livré un mobilier : des éléments de quincaillerie et d’outillage, de la sigillée d’Argonne (formes Chenet 320-324), de la céramique commune claire et « craquelée bleutée » ainsi que deux monnaies. Il s’agit d’un nummus de Constantin (cat. 79) et d’un aes 3 de Valens (cat. 80), qui marque le terminus pour le comblement de la structure, en accord avec le reste du mobilier. À proximité immédiate, la fosse 56 a livré un fragment d’hipposandale et trois monnaies : deux imitations de maiorinae au type fel temp reparatio (cat. 81 et 82), très légères (de 0,5 à 0,8 g), certainement frappées entre 353 et 363, comme celle trouvée sur la voie romaine secteur 3 (cat. 16) ; un aes 4 d’Arcadius (cat. 83) qui date le comblement au plus tôt à la toute fin du ive siècle. Les observations effectuées lors de la fouille rapportent que ce comblement est intervenu rapidement (Jemin, 2010, p. 79).

31Plusieurs fosses n’ont livré qu’une seule monnaie (cat. 84 à 88), des bronzes du milieu du ive siècle pour les structures 66 et 92 ou 21, mais aussi une imitation radiée de la fin du iiie siècle pour la fosse 107 et un potin gaulois pour la fosse 66.

32Les monnaies piégées dans les fossés ou les fosses peuvent constituer des ensembles fermés intéressants si l’on envisage leur comblement dans un laps de temps court. La fosse 55 présente un matériel céramique homogène plutôt tardif dans le ive siècle. Les deux monnaies présentes dans son comblement n’appartiennent cependant pas à la même période de circulation puisque près de cinquante ans séparent leur frappe respective. La fosse 56, dépourvue de mobilier datant autre que les monnaies, compte un ensemble qui paraît plus homogène. Dans la chronologie des émissions, nous avons vu plus haut que les imitations, notamment celles d’un poids réduit, sont fabriquées et circulent généralement bien au-delà des modèles qu’elles copient. Leur présence avec une monnaie issue des dernières émissions de bronze en Gaule ne serait donc pas surprenante. Enfin le fossé 1 a livré un lot chronologiquement disparate de prime abord comportant des espèces très variées (antoniniens, nummi, aes 3 et 4). À l’inverse, le poids réduit et similaire de plusieurs spécimens (0,8 g et 1,1 g), résultant même d’une pratique volontaire de rognage du flan dans un cas, tend à rapprocher ces monnaies dans un même ensemble de circulation.

2.2.1.2. La dépression st 26 et le puits st 106

33Cette grande fosse d’extraction d’une surface de 750 m2 est statistiquement la plus intéressante du site puisqu’elle totalise 109 monnaies, plus de 50 % de l’ensemble trouvé à Bezannes. La majorité du mobilier qui en provient a été exhumée sur le fond de la structure (US 1). Elle est scellée par un niveau de remblai (US 2), qui accueille par la suite des aménagements sur poteaux. Son comblement recouvrait également le niveau de fonctionnement d’un puits (106).

34Les quatre monnaies qui proviennent du comblement supérieur du puits montrent un assemblage proche de celui de la couche initiale de comblement de la dépression à l’US 1 de la structure 26. La plus ancienne est un potin gaulois (cat. 89), à rapprocher peut-être de celui déjà trouvé dans la fosse 66. Les trois autres monnaies ont été frappées au ive siècle. Parmi elles, une nouvelle imitation au type fel temp reparatio (cat. 90) associée à un aes 3 d’époque valentinienne (cat. 91) qui marque un terminus possible durant le troisième quart du ive siècle.

35Le lot principal de 109 monnaies (fig. 5) provient donc du comblement de la dépression 26. Le mobilier céramique associé paraît cohérent. Il se répartit entre la production de sigillées tardives des ateliers de l’Argonne, dont plusieurs tessons décorés à la molette datables entre la fin du ive siècle et la première moitié du ve siècle, des pièces à pâte claire, en particulier de la céramique granuleuse de l’Eifel, généralement présente en Champagne dans des contextes du tout début du ve siècle, mais aussi de la céramique à revêtement argileux de Jaulges-Villiers-Vineux (type Chenet 323a). Il faut ajouter la présence d’amphore de Bétique Dressel 23. Ces éléments concordent pour dater le comblement de la fosse 26 dans un laps de temps assez réduit, lors d’une phase qui se rapproche de la fin du ive siècle, voire du début du ve siècle.

36Dans l’ensemble monétaire, il faut noter la présence marginale d’un spécimen gaulois (cat. 93), d’un denier en argent et de deux bronzes d’époque antonine (cat. 94 à 96) qui ne représentent que 3,7 % du total.

37La fin du iiie siècle comptabilise sept monnaies (6,42 %), uniquement des imitations radiées (cat. 97 à 103) de petit module et de faible poids.

38Les monnaies des réformes d’Aurélien et Dioclétien (aureliani et nummii) sont absentes du lot, comme celles du premier tiers du ive siècle.

39Ne réapparaissent que les nummii dévalués des années 330-348, au nombre de douze (11 %), en provenance des ateliers de Trèves (cat. 104 à 106), Arles (cat. 108 et 109) et Lyon (cat. 107), associés à quelques imitations (cat. 113 à 115). Les types constantinopolis, gloria exercitus et pietas romana, les plus précoces, sont moins nombreux que les victoriae dd augg q nn, frappés à partir de 341 (six exemplaires). Il s’agit encore une fois de monnaies légères dont le poids n’excède pas 2 g.

40Les années 348-364 sont représentées par un ensemble de douze imitations de maiorinae (11 %) au type fel temp reparatio (cat. 116 à 127), toujours des émissions de petit calibre.

41Le monnayage valentinien est composé d’aes 3 pour la période 364-378, six monnaies (5,55 %) qui se répartissent entre les types gloria romanorum (cinq exemplaires) et securitas reipublicae (un spécimen). Ces monnaies proviennent des ateliers gaulois de Lyon (cat. 128-129) et Arles (cat. 130-131) mais aussi de Siscia (cat. 132). Une monnaie reste indéterminée (cat. 133). Quelques monnaies présentent une altération du flan qui peut être volontaire. Globalement, la part des aes 3 valentiniens est faible, compte tenu des volumes importants émis sous cette dynastie.

Fig. 5. Répartition des monnaies de la structure 26 par périodes, types et ateliers.

42Les six monnaies datées des années 378-388 constituent d’ailleurs un ensemble équivalent (5,5 % du lot) pour un laps de temps et un volume d’émission généralement inférieur (fig. 3) : trois aes 4 au type spes romanorum, dont deux de Trèves et un de Rome, aux effigies des usurpateurs gaulois Magnus Maximus et de son fils Flavius Victor (cat. 134, 135 et 138) ; un aes 4 « large » frappé pour Gratien à Arles au revers vot xv mult xx (cat. 136) ; un aes 4 pour Théodose au revers victoria auggg (aux 2 victoires) frappé à Aquilée (cat. 137) ; un aes 3 au revers concordia auggg pour Théodose dont l’atelier d’origine n’a pu être déterminé (cat. 139). Ce groupe ne comporte pas d’aes 2 reparatio reipub. Les aes 4 théodosiens constituent la plus grande part de l’ensemble de la structure 26. Il s’agit des dernières espèces en bronze émises en Gaule après 388. Les quarante-deux exemplaires découverts représentent 38,9 % du lot de la structure 26, proportion très importante. Un tel ensemble est relativement intéressant pour comprendre la circulation monétaire à la fin de la période romaine dans le nord-est de la Gaule.

43Les revers des aes 4 se partagent entre le type victoria auggg, majoritaire sur le site avec vingt-six spécimens, soit 65 %, et le type salus reipublicae recensé pour quatorze spécimens, soit 35 %. Les victoria auggg sont uniquement produits dans les ateliers occidentaux, à savoir Trèves (cat. 140 à 142), Lyon (cat. 143 et 144) et Arles (cat. 145 à 151). Quatorze monnaies n’ont pu être formellement rattachées à l’un d’eux (cat. 152 à 165). Les salus reipublicae caractérisent la production monétaire italienne et orientale. Quatre spécimens proviennent de l’atelier d’Aquilée (cat. 166 à 169) et trois autres de Rome (cat. 170 à 172). Les derniers ont également résisté à toute attribution (cat. 173 à 179). Cette forte proportion de revers salus reipublicae est à souligner.

44Pour les attributions, Arcadius (neuf ex.) et Théodose (sept) arrivent en tête sur les monnaies occidentales, suivis par Valentinien II (deux), proportions qui s’inversent pour les productions italiennes avec Valentinien II (quatre ex.) devant Théodose (deux) et Arcadius (une). Seize monnaies n’ont pu être imparties. Enfin, les monnaies 182 à 201, bien que non identifiées, ont été attribuées au ive siècle en raison du buste à diadème sur le droit. Elles ont comme dénominateur commun un module et un poids réduit qui les rapprochent des aes 4 théodosiens.

45À l’exception des bronzes du Haut-Empire, il apparaît que cet ensemble monétaire est essentiellement composé de petits bronzes frappés entre la fin du iiie siècle et la fin du ive siècle. Le monnayage d’imitation est assez abondant, en particulier pour les phases antérieures à l’époque valentinienne. Les aes 4 théodosiens en constituent la part majeure alors que les monnaies valentiniennes antérieures à 378 sont sous-représentées.

2.2.1.3. Synthèse sur la structure 26 et le site D1

  • 1 Pour l’Antiquité tardive, deux phases se distinguent nettement en termes de volume monétaire : la (...)

46Le premier argument pour replacer l’ensemble monétaire de la structure 26 dans un contexte de circulation postérieur à 388 s’appuie sur le nombre significatif d’aes 4 théodosiens présents dans le comblement de cette structure, bien supérieur à celui de sites dont l’occupation est attestée à des périodes tardives (fig. 3), comme Bliesbruck, où les monnaies théodosiennes ne représentent que 1,3 % des monnaies trouvées sur dans l’agglomération1. On notera qu’à Bliesbruck, le dernier ensemble monétaire tardif, daté du second quart du ve siècle, montre un nombre peu significatif d’aes 4 théodosiens (moins de 5 %), les espèces antérieures étant toujours largement majoritaires. À Reims, les aes 4 sont également très marginaux, trente et un exemplaires sur près de 1412 monnaies, soit 2,2 % de l’ensemble (Doyen, 2007, p. 387).

47Le ratio entre les aes 4 victoria auggg émis à Trèves, Lyon et Arles, et ceux au type salus reipublicae frappés hors de la Gaule, semble un autre argument de datation tardive de cet ensemble. La part des émissions italiennes augmenterait en effet au fil du temps après les années 397-398 (Lallemand, 1965, p. 69-70), qui marquent la fin de la frappe du bronze en Gaule (Delmaire, 1983, p. 162). À Bliesbruck, ce ratio, qui est de 76 %/24 % (Gricourt et alii, 2009, p. 705), est identique à Reims (Doyen, 2007, p. 387). Dans le trésor de Linas (Dunet, 1984, p. 101-114), enfoui peu après 395, ce ratio de 75 %/25 % est également respecté. À Bezannes, ce ratio est de 65 %/35 %, le nombre élevé de frappes italiennes suggérant une datation dans le premier quart du ve siècle.

48On signalera enfin les faibles poids et le module réduit de la majorité des monnaies, quelles que soient leurs phases d’émissions, en particulier les nombreuses imitations de la fin du iiie siècle et du milieu du ive siècle. On ne trouve pas d’exemplaires coupés comme dans certains trésors enfouis tardivement, qui marquent une nouvelle étape dans les pratiques monétaires en Gaule du Nord entre les années 410 et 450 (Delmaire, 1983, p. 138). Ceci est à mettre en perspective avec l’édit du 12 avril 395, proclamant le retrait de la circulation des grands bronzes au profit du seul nummus centenionalis ou aes 4 (CTh, IX. 23.2).

Fig. 6. Répartition (en %) par périodes des ensembles monétaires de Bliesbruck et de la structure 26 du site D1 à Bezannes.

49Ces observations, confrontées au reste du mobilier datant, nous incitent à penser que le lot monétaire de la structure 26 est constitué d’espèces en circulation durant une période très certainement postérieure à la fermeture des ateliers monétaire gaulois frappant le bronze (vers 398), et peut-être antérieure à la pénurie de monnaies en bronze qui se fait ressentir en Gaule à partir des années 410 et qui se traduit par la réintroduction massive d’espèces anciennes, comme à Bliesbruck dans les années 430 (fig. 6), ce qui rend le numéraire théodosien marginal dans les ensembles en circulation.

2.2.2. Les quelques monnaies du site L

50Cet habitat se situe à l’est du chemin 3019 traité en 2.1.1., dont l’occupation est attestée par l’ensemble du mobilier aux iiie et ive siècles (Achard-Corompt, 2011, p. 87). Les trouvailles monétaires provenant des structures d’habitat offrent globalement une chronologie plus basse que celles de la voie, avec un fossé (st 3001) ayant livré un antoninien irrégulier de Tétricus II au type spes augg (cat. 211), et deux fosses d’extraction st 3006 et 3023 renfermant un dupondius du Haut-Empire (cat. 212) et un antoninien officiel de Cologne à l’effigie de Tétricus I au type laetitia augg (cat. 213). Ces monnaies pourraient circuler au-delà de leur période d’émission. Elles ne sont peut-être plus significatives de l’utilisation de la voie dont le comblement interviendrait après l’abandon du site.

3.3. Les monnaies en contexte funéraire (site K)

51Une petite nécropole romaine (site K) a été fouillée à proximité du site L. Elle comprend treize sépultures de l’Antiquité tardive datées entre le iiie siècle et le ve siècle (Achard-Corompt, 2011, p. 49-51 ; Achard-Corompt, ce volume) dont deux ont livré des monnaies. La sépulture 12 contenait un potin rème (cat. 214).

52La sépulture 15 a également livré une monnaie, un antoninien du règne de Victorin frappé à Trèves au type virtus aug (cat. 215), à proximité de la tête de l’inhumé.

Conclusion

53Les monnaies de la voie principale fouillée en 2006 constituent un premier ensemble d’importance. Elles témoignent de son utilisation précoce, dès le ier siècle après J.-C., jusqu’à la fin de l’Empire romain. La perduration du chemin aux périodes suivantes, médiévales et modernes, est également confortée par les quelques pièces découvertes dans un encavement et confirmée par le cadastre napoléonien. Confrontées aux structures archéologiques, elles permettent dans ce cadre de mieux comprendre l’évolution de l’axe de circulation au cours du temps, entre zone empierrée précoce et chemins bordiers plus tardifs. En outre, l’ensemble monétaire ainsi constitué de pièces perdues au cours du temps est assez représentatif des espèces en circulation tout au long de l’utilisation de ce chemin. Sont mises en évidence des espèces plus rarement retrouvées en contexte de fouille comme les deniers en argent ou les grands bronzes du ive siècle.

54Le site D1/secteur 4, fouillé en 2006 et 2007, est un établissement rural qui a livré un second ensemble monétaire remarquable, en particulier une fosse d’extraction comblée contenant une centaine de petits bronzes tardifs. L’étude menée sur les monnaies de ce site permet d’approcher la nature du numéraire en circulation à un instant précis, le début du ve siècle en Belgique II, dans un contexte rural proche d’une capitale provinciale. Elles montrent une utilisation intensive de la monnaie divisionnaire au début du ve siècle.

Catalogue des monnaies trouvées à Bezannes, fouilles Inrap 2006-2008

55Les notices se composent d’un numéro de catalogue, suivi par l’année de fouille (sous forme d’abréviations : B06 pour Bezannes 2006), le secteur/site de provenance, et le numéro d’objet/vignette/structure donné lors de la fouille ; en deuxième ligne viennent l’attribution, la datation, la dénomination, la composition et l’atelier émetteur de la monnaie ; puis la description du droit et du revers ; enfin en dernière ligne sont indiqués le poids, le diamètre et l’axe des coins, le degré d’usure et de corrosion de 1 (pas usée) à 5 (très usée), et pour finir les références bibliographiques.

56Les monnaies sont classées chronologiquement par structure, regroupées par périodes et par ateliers pour le ive siècle.

1. Les voies

1.1. ST 2010 - Chemin secteur 2

571. B06 ; S. 2 ; ST 2010

58Tétricus ; 271-280 ; antoninien ; billon ; irrégulier

59D/ […]ETRI […] - Tête radiée à droite.

60R/ Type pax : Pax debout à gauche tenant un rameau d’olivier et un sceptre transversal. 2,27 g ; 16 mm ; 12h ; U3 ; C3

1.2. ST 3019 - Chemin site L

612. B08 ; S.L ; 3019.21 ; coupe 4, -0,25 m, couche limoneuse

62Sénons ; La Tène D1a ; potin ; cu / pb ; irrégulier

63D/ Tête à droite, chevelure hirsute.

64R/ Cheval à gauche, queue relevée, un globule devant, un dessous, un au-dessus.

655,23 g ; 18,5 mm ; 1h ; U1 ; C1

66Bibracte 100.1 ; LT 7417

673. B08 ; S.L ; 3019.4 ; ornière entre coupe 2 et berne N

68Tétricus II ; 271-280 ; antoninien ; billon ; irrégulier

69D/ […] - Tête radiée à droite.

70R/ […] - Fortuna debout à gauche tenant une ancre et une corne d’abondance.

711,3 g ; 14,5 mm ; 3h ; U3 ; C1

724. B08 ; S.L ; 3019.7 ; fond ornière (pl. 1)

73Constantin ; 330-335 ; nummus ; base cuivre ; Trèves

74D/ VRBS-ROMA - Buste casqué de Rome à gauche.

75R/ […] - La louve romaine allaitant les jumeaux Romulus et Remus.

761,56 g ; 17,8 mm ; U2 ; C2

77LRBC 1, no 51, p. 5

785. B08 ; S.L ; 3019.8 ; proche coupe 4 (-0,40 m)

79Constance II ; 337-341 ; nummus ; base cuivre ; Trèves

80D/ [FLIVL] CONSTANTIVS AVG - Buste lauré, cuirassé à droite.

81R/ GLORI-[A EXERC-ITVS] // •TRS (palme) - Deux soldats en arme face à face tenant une seule enseigne.

821,39 g ; 14,3 mm ; 6h ; U2 ; C1

83RIC 8, no 93, p. 144 ; LRBC 1, no 126, p. 6

846. B08 ; S.L ; 3019.22 ; entre coupe 3 et 3044 (fossé) (pl. 1)

85Décence ; 353 ; maiorina ; base cuivre ; Trèves

86D/ DN DECENTI-[VS FO]RT CAES - Buste drapé, cuirassé à droite.

87R/ SALVS DD NN AVG ET CAES // TRP - Chrisme bordé de l’alpha et l’omega.

883,38 g ; 22,1 mm ; 6h ; U1 ; C1

89RIC 8, no 326, p. 164 ; LRBC 2, no 64, p. 46

907. B08 ; S.L ; 3019.20 ; ornière sud

91Magnence ou Décence ; 351-353 ; 1/4 maiorina ; base cuivre ; ind.

92D/ […] - Buste drapé, cuirassé à droite.

93R/ [VICTORI]AE DD NN AVG ET [CAES // …] - Deux victoires face à face tenant un bouclier portant l’inscription VOT V MVLT X.

942,51 g ; 21,9 mm ; 6h ; U2 ; C2

958. B08 ; S. L ; 3019.9 ; proche coupe 4 (-0,0 cm)

96ind. ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

97D/ […] - Buste à droite.

98R/ […] - Type fel temp reparatio / spes reipublice / victoria ?

990,76 g ; 12,1 mm ; 6h ; U4 ; C2

1009. B08 ; S.L ; 3019.5 ; coupe 6, -0,35 m, niveau limoneux

101Valens ; 367-375 ; aes 3 ; base cuivre ; Rome

102D/ DN VALEN-S PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

103R/ SECVRITAS-REIPVBLICAE // R•SECVNDA - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

1042,33 g ; 20,1 mm ; 12h ; U1 ; C2

105RIC 9, no 24(b) x (b), p. 21 ; LRBC 2, no 719, p. 61

1.3. ST 10 - Voie empierrée secteur 3

10610. B06 ; S.3 ; 104.1 ; empierrement voie (pl. 1)

107République Romaine (C. Servilius) ; 57 av. J.-C. ; denier ; argent ; Rome

Pl. 1. Quelques monnaies découvertes à Bezannes. Échelle 1/1 - Clichés B. Filipiak, Inrap GEN.

108D/ [FLORA PRIMVS] - Tête de Flora à droite. Derrière le lituus.

109R/ C. SER[EIL] - Deux soldats face à face avec leurs épées.

1103,43 g ; 18,9 mm ; 3h ; U3 ; C2

111RRC, no 423, p. 447

11211. B06 ; S.3 ; 44 ; sur voie

113ind. ; ier siècle ap. ? aes ind. ; base cuivre ; ind.

114D/ Tête à droite.

115R/ Ind.

1162,19 g ; 16,5 mm ; U4 ; C4

11712. B06 ; S.3 ; 59 ; sur voie (pl. 1)

118Lucius Verus ; 162-163 ; denier ; argent ; Rome

119D/ IMP L VERVS AVG - Tête à droite.

120R/ PROV-DEOR TRP III COS II - Providentia debout à gauche tenant un globe et une corne d’abondance.

1212,80 g ; 19,3 mm ; 12h ; U2 ; C2

122RIC 3, no 491, p. 253 ; BMC 4, no 229, p. 415

12313. B06 ; S.3 ; A6 ; vignette A (empierrement voie)

124Commode ; 192 ; sesterce ; laiton ; Rome

125D/ [L AEL AVREL COMM AVG P FEL] - Tête laurée à droite.

126R/ [PM]TRP XVII. IMP VII[I COS VII P P // SC] - Pietas drapée assise à gauche sur un trône tendant une main vers un enfant et tenant un sceptre de l’autre.

12726,26 g ; 29,7 mm ; 6h ; U3 ; C3

128RIC 3, no 608, p. 435 ; BMC 4, no 701, p. 839

12914. B06 ; S.3 ; 104.2 ; empierrement voie

130Tétricus ; 271-280 ; antoninien ; base cuivre ; irrégulier

131D/ Tête radiée à droite.

132R/ Personnage féminin debout à gauche tenant un rameau d’olivier et une ancre marine.

1331,12 g ; 14,6 mm ; 12h ; U2 ; C2

1.4. ST 10 - Bande de roulement ouest voie secteur 3

13415. B06 ; S.3 ; 79 ; US02/08 (pl. 1)

135Constantin ; 336-337 ; nummus ; base cuivre ; Lyon

136D/ CONSTAN-[TINOPOLIS] - Buste casqué de Constantinople à gauche.

137R // /PLG - Victoire debout à gauche posant le pied sur une proue de navire, tenant un sceptre et s’appuyant sur un bouclier.

1380,73 g ; 14,3 mm ; 7h ; U3 ; C2

139RIC 7, no 273, p. 140 ; LRBC 1, no 225, p. 7

14016. B06 ; S.3 ; 83 ; US02/08

141Const. ind. ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

142D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

143R/ Type fel temp reparatio - L’empereur debout à gauche terrassant un cavalier.

1440,64 g ; 11,7 mm ; 12h ; U3 ; C3

14517. B06 ; S.3 ; 77 ; US02/08

146Valentinien I ; 364-378 ; aes 3 ; base cuivre ; Arles

147D/ [DN VALE]NTINI-ANVS [PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite

148R/ [GLORIA RO-MANORVM] // SCON - L’empereur debout à droite tenant le labarum chrismé et tirant un captif.

1491,33 g ; 18,9 mm ; 6h ; U3 ; C4

150RIC 9, p. 58/59 ; LRBC 2, p. 56

15118. B06 ; S.3 ; 74 ; US02/08

152Valens ; 364-378 ; aes 3 ; base cuivre ; ind.

153D/ DN VALEN-S PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

154R/ SECVRITAS-REIPVBLICAE // […] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

1552,14 g ; 19,4 mm ; 12h ; U2 ; C2

15619. B06 ; S.3 ; 78 ; US02/08 (pl. 1)

157Théodose ; 379-383 ; aes 3 ; base cuivre ; Arles

158D/ DN THEODO-SIVS PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

159R/ [CONCOR-DI]A AVGGG // [T]CON - Constantinople assise de face sur une proue de navire et tenant une lance renversée de la main droite.

1601,97 g ; 17 mm ; 6h ; U3 ; C2

161RIC 9, no 21, p. 69 ; LRBC 2, no 547, p. 56

16220. B06 ; S.3 ; 81 ; US02/08

163ind. ; 330-408 ; nummus ou aes 4 ; base cuivre ; ind.

164D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite ?

165R/ […]

1660,38 g ; 11,4 mm ; U4 ; C2

1.5. Voie secteur 3 - déblais

16721. B06 ; S.3 ; 91 (pl. 1)

168Constantin pour Crispus ; 323-324 ; nummus ; base cuivre ; Trèves

169D/ IVL CRIS-PVS NOB C - Tête laurée à droite.

170R/ CAESARVM NOSTRO(RVM) / VOT X // PTR (assiette) - Vota dans une couronne de laurier.

1712,95 g ; 18,9 mm ; 6h ; U2 ; C2

172RIC 7, no 440, p. 202 ; La Chapelle-lès-Luxeuil, no 382, p. 64

17322. B06 ; S.3 ; 90 (pl. 1)

174Valentinien I ; 364-367 ; aes 3 ; base cuivre ; Nicomédie

175D/ DN VALENTINI-A[NVS PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

176R/ GLORIA RO-[MANORVM] // SMNA - L’empereur debout à droite tenant le labarum chrismé et tirant un captif.

1772,35 g ; 17,2 mm ; 6h ; U3 ; C3

178RIC 9, no 9 (a), p. 252 ; LRBC 2, no 2334, p. 93

17923. B06 ; S.3 ; 92

180Val. ind. ; 364-378 ; aes 3 ; base cuivre ; ind.

181D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

182R/ GLOR[IA RO-MANORVM // ...] - l’empereur debout à droite tenant le labarum chrismé et tirant un captif.

1831,81 g ; 18,6 mm ; 6h ; U4 ; C4

1.6. Encavement oriental voie secteur 5

18424. B06 ; S.5 ; 509 (pl. 1)

185Suessions/Cricirv ; 60-25 av. J.-C. ; bronze frappé ; base cuivre ; région de Soissons

186D/ CRICIRV - Profil casqué à gauche.

187R/ Cheval ailé à gauche.

1883,27 g ; 22,1 mm ; 3h ; U3 ; C2

189DT, no 554, p. 111 ; La Tour, BN, no 7951

19025. B06 ; S.5 ; 563 (pl. 1)

191Rèmes ; 60-25 av. J.-C. ; statère (1/4) ; électrum ; région de Reims

192D/ Quatre arcs de cercle surmontés de globules.

193R/ Cheval à gauche au dessus d’un cercle.

1941,22 g ; 11,1 mm ; 3h ; U2 ; C2

195DT, no 624, p. 123 ; La Tour, BN, no 8030

19626. B06 ; S.5 ; 573

197Rèmes ; 60-25 av. J.-C. ; bronze frappé ; base cuivre ; région de Reims

198D/ [REMO] - Trois bustes accolés à gauche.

199R/ [REMO] - Bige à gauche, trois roues visibles sous la victoire/aurige tenant un fouet.

2002,76 g ; 17,2 mm ; 2h ; U3 ; C2

201DT, no 593, p. 117 ; La Tour, BN, no 8040

20227. B06 ; S.5 ; 570

203Rèmes/Atisios ; 60-25 av. J.-C. ; bronze frappé ; base cuivre ; région de Reims

204D/ ATISIOS / REMOS - Tête à droite avec torque au cou.

205R/ Lion élancé à gauche avec la queue enroulée. S au-dessus du lion.

2064,40 g ; 16,8 mm ; 1h ; U3 ; C2

207DT, no 595, p. 117 ; La Tour, BN, no 8054

20828. B06 ; S.5 ; 568 ; vignette 7

209Vespasien ; 77-78 (ou 71-72 ?) ; as ; cuivre ; Lyon

210D/ [IMP CAES VESPASIAN AVG COS VIII PP] - Tête laurée à droite.

211R/ S-C - Aigle éployé de face sur un globe, la tête tournée à droite.

2129,51 g ; 17,8 mm ; 7h ; U3 ; C4

213BMC 2, no 848, p. 210 ; BNC 3, no 849, p. 189

21429. B06 ; S.5 ; 566

215Domitien ; 81-96 ; as ; cuivre ; Rome ou Lyon

216D/ […] - Tête laurée à droite.

217R/ […]

2189,01 g ; 28,5 mm ; 6h ; U4 ; C4

21930. B06 ; S.5 ; 560 ; vignette 3

220Trajan ; 97-117 ; as ; cuivre ; Rome

221D/ […] - Tête laurée à droite.

222R/ […]

2239,76 g ; 27,2 mm ; U5 ; C4

22431. B06 ; S.5 ; 574

225Ind. ; ier siècle ? as ; cuivre ; Rome ou Lyon

226D/ […] - Tête à droite.

227R/ […]

2289,06 g ; 27,8 mm ; U5 ; C5

22932. B06 ; S.5 ; 519

230Ind. ; ier siècle ? as ; cuivre ; Rome ou Lyon

2318,98 g ; 26,9 mm ; U5 ; C4

23233. B06 ; S.5 ; 582 (pl. 1)

233Maximin le Thrace ; 235-236 ; denier ; argent ; Rome

234D/ IMP MAXIMINVS PIVS AVG - Buste lauré, drapé, cuirassé à droite.

235R/ VICTORIA AVG - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

2362,77 g ; 21,9 mm ; 12h ; U2 ; C1

237RIC 4 part., no 16, p. 141 ; Eauze, no 615, p. 160

23834. B06 ; S.5 ; 522

239Claude II ; 268-270 ; antoninien ; base cuivre ; ind.

240D/ […] - Tête radiée à droite.

241R/ [PA]X [AVG] - Pax debout à gauche tenant un rameau d’olivier et un sceptre transversal.

2421,43 g ; 19,9 mm ; 12h ; U3 ; C3

24335. B06 ; S.5 ; 556

244Claude II/Aurélien ; 269-280 ; antoninien ; base cuivre ; irrégulier

245D/ [DIV]O [CLAVDIO] - Tête radiée à droite.

246R/ [CONSEC]RATIO - Aigle à gauche.

2471,43 g ; 16,5 mm ; 12h ; U2 ; C3

248Sainte-Pallaye, no 8284, p. 114

24936. B06 ; S.5 ; 523

250Tétricus ; 271-280 ; antoninien ; base cuivre ; irrégulier

251D/ IMP C TETRIC[CVS PF AVG] - Tête radiée à droite.

252R/ [VICTORI]A AVGG - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

2531,58 g ; 16,8 mm ; 4h ; U3 ; C2

25437. B06 ; S.5 ; 540 (pl. 1)

255Tétricus ; 271-280 ; antoninien ; base cuivre ; irrégulier

256D/ […] - Tête radiée à droite.

257R/ Type spes : Spes debout à gauche tenant une fleur et relevant sa robe.

2580,60 g ; 13,1 mm ; 5h ; U2 ; C2

25938. B06 ; S.5 ; 579 ; vignette 8

260Tétricus ; 271-280 ; antoninien ; base cuivre ; irrégulier

261D/ […] - Tête radiée à droite.

262R/ Type pax : Pax debout à gauche tenant un rameau d’olivier et une sceptre vertical.

2630,44 g ; 12,4 mm ; 5h ; U2 ; C2

26439. B06 ; S.5 ; 551

265Tétricus II ; 271-280 ; antoninien ; base cuivre ; irrégulier

266D/ […] - Tête radiée à droite.

267R/ [PA]-X-AVG - Pax debout à gauche tenant un rameau d’olivier et un sceptre transversal.

2681,80 g ; 17,2 mm ; 5h ; U2 ; C3

26940. B06 ; S.5 ; 567

270Ind. ; 269-280 ; antoninien ; base cuivre ; ind.

271D/ […] - Tête radiée à droite.

272R/ […]

2731,45 g ; 16,3 mm ; U3 ; C5

27441. B06 ; S.5 ; 564 (pl. 1)

275Constantin ; 310-311 ; nummus ; base cuivre ; Trèves

276D/ CONSTANTINVS AVG - Buste lauré, cuirassé à droite.

277R/ SOLI IN-VICTO // PTR - Sol debout à gauche levant la main droite et tenant le globe terrestre de la main gauche.

2781,95 g ; 18,5 mm ; 6h ; U1 ; C1

279RIC 6, no 899, p. 228

28042. B06 ; S.5 ; 515

281Constantin ; 316 ; nummus ; base cuivre ; Trèves

282D/ IMP CONSTANTINVS [PF AVG/PAVG/AVG] - Buste lauré, cuirassé à droite.

283R/ SOLI INVIC-TO COMITI / T-F // BTR - Sol debout à gauche levant la main droite et tenant le globe terrestre de la main gauche.

2842,64 g ; 19,3 mm ; 6h ; U2 ; C2

285RIC 7, no 97 ou 99 ou 102, p. 172 ; La Chapelle-lès-Luxeuil, no 262, p. 58

28643. B06 ; S.5 ; 565

287Constantin ; 321-323 ; nummus ; base cuivre ; Arles

288D/ CONSTAN-TINVS AV Tête laurée à droite.

289R/ DN CONSTANTINI MAX AVG/VOT XX // ARLP - Vota dans une couronne de laurier.

2902,21 g ; 19,8 mm ; 11h ; U2 ; C2

291RIC 7, no 246, p. 261

29244. B06 ; S.5 ; 562 ; vignette 5

293Constantin ; 330-336 ; nummus ; base cuivre ; Trèves

294D/ CONSTAN-TINOPOLIS - Buste casqué de Constantinople à gauche.

295R/ // TR•P - Victoire debout à gauche posant le pied sur une proue de navire, tenant un sceptre et s’appuyant sur un bouclier.

2961,94 g ; 17,2 mm ; 5h ; U2 ; C2

297RIC 7, no 543, p. 217 ; LRBC 1, no 66, p. 5

29845. B06 ; S.5 ; 548

299Constant/Constance II pour Theodora ; 337-341 ; nummus ; base cuivre ; Trèves

300D/ FL MAX [THEO-DORAE AVG - Buste lauré, drapé à droite.

301R/ PIETAS-ROMANA // [T]RP (palme) - Pietas de face tenant un enfant dans ses bras.

3021,12 g ; 16 mm ; 12h ; U3 ; C2

303RIC 8, no 91, p. 144 ; LRBC 1, no 129, p. 6

30446. B06 ; S.5 ; 520 (pl. 1)

305Constant ; 341-346 ; nummus ; base cuivre ; Trèves

306D/ CONSTAN-S PF AVG - Buste diadémé (perles et rosettes), drapé à droite.

307R/ VICTORIAE DD AVGG Q NN / * // TRP – Deux Victoires face à face tenant chacune une couronne et une palme.

3081,26 g ; 15,9 mm ; 12h ; U2 ; C2

309RIC 8, no 188, p. 151 ; LRBC 1, no 142a, p. 6

31047. B06 ; S.5 ; 550

311Constantin ; 330-335 ; nummus ; base cuivre ; Arles

312D/ [CONTANTI]-NVS [MAX AVG] - Buste lauré (rosettes), drapé cuirassé à droite.

313R/ [GLOR-IAEXERC-ITVS] / * // [PCONST] - Deux soldats en arme face à face tenant chacun une enseigne.

3142,11 g ; 17,5 mm ; 12h ; U3 ; C3

315RIC 7, no 345, p. 271 ; LRBC 1, no 352, p. 10

31648. B06 ; S.5 ; 578

317Const. ind. ; 336-341 ; nummus ; base cuivre ; irrégulier

318D/ […] - Tête laurée à droite.

319R/ Type gloria exercitus - Deux soldats en arme face à face tenant une seule enseigne.

3200,83 g ; 11,4 mm ; 7h ; U3 ; C3

32149. B06 ; S.5 ; 514

322Const. ind. ; 330-348 ; nummus ; base cuivre ; irrégulier

323D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

324R/ Type hybride gloria exercitus/victoriae dd avgg q nn - Victoria à gauche face à un soldat ?

3251,23 g ; 13,4 mm ; 2h ; U3 ; C3

32650. B06 ; S.5 ; 510

327Valentinien I ; 364-375 ; aes 3 ; base cuivre ; Lyon

328D/ DN VALENTIN[I-ANVS PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

329R/ GLORIA RO-[MANORVM]/O-F II // […LVG…] – L’empereur debout à droite tenant le labarum chrismé et tirant un captif.

3301,96 g ; 19,1 mm ; 6h ; U2 ; C2

331RIC 9, p. 38-41 ; LRBC 2, p. 56

33251. B06 ; S.5 ; 512 (pl. 1)

333Magnus Maximus ; 383-387 ; aes 2 ; base cuivre ; Trèves

334D/ [DN]MAG MAX-IMVS PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

335R/ REPARATIO-REIPVB // SMTRP - L’empereur relevant la République agenouillée.

3364,72 g ; 25 mm ; 6h ; U2 ; C2

337RIC 9, no 85 (2) b1 p. 29 ; LRBC 2, no 154, p. 48

33852. B06 ; S.5 ; 581

339Gratien ou Valentinien II ; 378-388 ; aes 2 ; base cuivre ; ind.

340D/ […]NVS [PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

341R/ [REPARATIO-REIPVB // ...] - L’empereur debout à gauche relevant une femme tourelée et tenant un globe nicéphore.

3425,90 g ; 20,1 mm ; 12h ; U3 ; C4

34353. B06 ; S.5 ; 518 (pl. 1)

344Valentinien II ; 388-392 ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

345D/ DN VALENTINI-A[NVS PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

346R/ [VICTOR]-IA AVGGG // […] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

3470,77 g ; 13,5 mm ; 11h ; U3 ; C3

34854. B06 ; S.5 ; 524

349Arcadius ; 388-406 ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

350D/ […]RCAD […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

351R/ [VICT]OR[-IA AVGGG // …] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

3521,00 g ; 11,5 mm ; 12h ; U4 ; C3

35355. B06 ; S.5 ; 508

354Ind. ; iiie/ive siècle ? aes ind. ; base cuivre ; ind.

3551,30 g ; 15,9 mm ; U5 ; C3

35656. B06 ; S.5 ; 517

357Ind. ; iiie/ive siècle ? aes ind. ; base cuivre ; ind.

3580,91 g ; 13,3 mm ; U5 ; C3

1.7. Encavement occidental voie secteur 5

35957. B06 ; S.5 ; vignette 3

360Ind. ; xe/xiiie siècle ? denier médiéval (capétien) ; argent ; ind.

361D/ […]REX […]

362R/ […]

3630,56 g ; 18,8 mm ; U4 ; C2

36458. B06 ; S. 5 ; déblais monnaies 4

365Frédéric-Maurice de La Tour d’Auvergne ; 1634-1642 ; double tournois ; cuivre ; Sedan

366D/ [F.M.]D[.L.TOVR.D.D.BVI]LL - Buste avec léger drapé à droite.

367R/ [† DOVBLE.DE.SE]DAN - Petite tour surmontée d’un lis dans un champ fleurdelisé.

3681,28 g ; 18,8 mm ; 12h ; U3 ; C1

369CGKL, no 582, p. 352

37059. B06 ; S.5 ; déblais monnaies 5

371Charles II de Gonzague ; 1637-1641 ; double tournois ; cuivre ; Charleville

372D/ [CHARLES.I]I.D[VC.D.MANT.S.DAR] - Buste avec léger drapé à droite.

373R/ † DOVBL[E.D.LA.SOV.DAR.] - Double cercle divisé par huit besants. Dans le champ trois lis.

3741,41 g ; 19,9 mm ; 12h ; U4 ; C1

375CGKL, no 628/630, p. 378/379

37660. B06 ; S.5 ; déblais monnaies 3

377Charles II de Gonzague ; 1642 ; double tournois ; cuivre ; Charleville

378D/ [CHARLES.]II.DVC.D.MANT.S.DA[R] - Buste avec grand col de dentelle à droite.

379R/ † D[OVBLE.D.LA.]SOV.DAR. 1642 - Double cercle divisé par huit besants. Dans le champ trois lis.

3801,47 g ; 19,3 mm ; 12h ; U2 ; C1

381CGKL, no 632, p. 378

38261. B06 ; S.5 ; 554

383Louis XIV ; 1693-1698 ; Liard de France ; base cuivre ; Bordeaux

384D/ L XIIII ROY DE FR [ET DE NAV 16..] - Buste cuirassé à droite.

385R/ LIARD DE FRANCE K - Trois lis entourant la marque d’atelier (K).

3864,19 g ; 23,6 mm ; 11h ; U3 ; C3

387Monnaies royales françaises de V. Gadoury, no 81, p. 97/99

1.8. ST 1134 - Fossé bordier est

38862. B06 ; S.5 ; 513 ; US01

389Gallien ; 267-268 ; antoninien ; billon ; Rome

390D/ [GALLIE] NVS AVG - Tête radiée à droite.

391R/ APOLLINI [CONS] AVG // Z - Centaure tourné à droite tirant à l’arc.

3922,28 g ; 21,7 mm ; 1h ; U3 ; C2

393Normanby, no 340, p. 171 ; Sainte-Pallaye, no 1055, p. 79

39463. B06 ; S.5 ; 506 ; US01

395Valens ; 364-367 ; aes 3 ; base cuivre ; Arles

396D/ DN VALEN-S PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

397R/ SECVRITAS-REIPVBLICAE / OF-II // CONST - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

3982,63 g ; 18,8 mm ; 11h ; U2 ; C2

399RIC 9, no 9b ii(b), p. 64 ; LRBC 2, no  483, p. 56

40064. B06 ; S.5 ; 521 ; US01

401ind. ; iiie/ive siècle ? ; aes ind. ; base cuivre ; ind.

402D/ […] - Tête à droite ?

403R/ […]

4040,77 g ; 13,6 mm ; U5 ; C3

1.9. ST 1135 - Fossé bordier central

40565. B06 ; S.5 ; fossé Est 2 ; vignette 6

406Constant / Constance II pour Theodora ; 337-341 ; nummus ; base cuivre ; Trèves

407D/ FL MAX THEO-DORAE AVG - Buste lauré, drapé à droite.

408R/ PIETA[S-ROMANA] // •TR[P•] - Pietas de face tenant un enfant dans ses bras.

4091,21 g ; 14,8 mm ; 5h ; U2 ; C1

410RIC 8, no 48 ou 65, p. 143 ; LRBC 1, no 105, p. 6

41166. B06 ; S.5 ; fossé Est 1 ; vignette 6

412Théod. ind. ; 388-408 ? ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

413D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

414R/ Type salus reipublicae - Victoria avançant à gauche et tirant par les cheveux un captif placé à droite.

4150,58 g ; 12,8 mm ; 12h ; U4 ; C2

1.10. ST 1108 - Fossé

41667. B06 ; S.5 ; 535

417Valens ; 364-367 ; aes 3 ; base cuivre ; Trèves

418D/ DN VALEN-S PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

419R/ SECVRITAS REIPVBLICAE // TRP (étoile) - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

4201,63 g ; 19,2 mm ; 12h ; U2 ; C2

421RIC 9, no 6b iii(a), p. 14 ; LRBC 2, no 82, p. 47

42268. B06 ; S. 5 ; 536

423Valens ou Gratien ; 375-378 ; aes 3 ; base cuivre ; Arles

424D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

425R/ [SECVR] ITAS-[REIPVBLICAE] // TCON - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

4262,22 g ; 17,2 mm ; 6h ; U2 ; C3

427RIC 9, no 19 xv(c), p. 59/66 ; LRBC 2, no 533/534, p. 56

1.11. Zone de circulation sauvage

42869. B06 ; S. 5 ; 526

429Marc Aurèle ; 168-171 ; dupondius ; laiton ; Rome

430D/ [M. ANTON] INVS-AVG [.TR. P. XXIII/XXIIII ou XXV] - Tête radiée à droite.

431R/ SALV[TI]-AVG COS III / S-C - Salus debout à gauche nourrissant un serpent enroulé autour d’un autel et tenant un sceptre.

43210,09 g ; 25,1 mm ; 6h ; U3 ; C2

433RIC 3, no 965 ou 982 ou 1010, p. 290/293 ; BMC 4,

434no 1353 ou 1380 ou 1392, p. 607/618

1.12. Voie secteur 5 - Déblais

43570. B06 ; S.5 ; déblais monnaies 2

436Galba ; 68 ; as ; cuivre ; Rome

437D/ [SER GALBA IMP C]AESAR AVG [TRP] - Tête laurée à gauche.

438R/ [LIBERTAS PVBLICA] / S-C - Libertas debout à gauche tenant un bonnet et un sceptre.

4398,77 g ; 27,7 mm ; 6h ; U3 ; C4

440RIC 1, no 424, p. 251 ; BNC 3, no 219, p. 56

44171. B06 ; S.5 ; Déblais monnaies 1

442Claude II ; 268-270 (2ème ou 3ème émission) ; antoninien ; billon ; Rome

443D/ [IMP (C) C]LAVDIVS AV[G] - Tête radiée à droite.

444R/ [VIRT]-V-S AVG - Virtus debout à gauche tenant un rameau d’olivier et une lance. Sur le sol un bouclier.

4451,13 g ; 19,9 mm ; 12h ; U3 ; C2

446Normanby, no 642, p. 178/741/846, p. 178-181 ; Sainte-Pallaye, no 1613/1622/1895, p. 84-85

2. L’habitat

2.1. ST 1 - Fossé (2007)

44772. B07 ; S. D1 ; inv. 42 ; sol 25 (diag.).

448Tétricus II ; 271-280 ; antoninien ; billon ; irrégulier

449D/ […]CVS PF AVG - Tête radiée à droite.

450R/ PA-X-AVG - Pax debout à gauche tenant un rameau et un sceptre vertical.

4511,04 g ; 13,9 mm ; 11h ; U2 ; C1

45273. B07 ; S. D1 ; inv. 33 ; sol 25 (diag.) (pl. 1)

453Constantin I ; 323-324 ; nummus ; base cuivre ; Trèves ou irrégulier

454D/ CONSTAN-TIN[VS AVG] - Tête laurée à droite.

455R/ CAESARVM NOSTORVM/VOT X // [P]TR - Vota dans une couronne de lauriers.

4562,52 g ; 20,4 mm ; 12h ; U3 ; C1

457RIC 7, no 430, p. 202

45874. B07 ; S.D1 ; 2

459Constantin I ; 330-337 ; nummus ; base cuivre ; ind.

460D/ [CONSTAN-T]INOPOLIS - Buste casqué de Constantinople à gauche.

461R/ […] - Victoire debout à gauche tenant un sceptre, s’appuyant sur un bouclier et posant un pied sur une proue de navire.

4621,04 g ; 13,8 mm ; 6h ; U2 ; C2

46375. B07 ; S.D1 ; inv. 34 ; sol 23 (diag.) (pl. 1)

464Gratien ; 367-375 ; ½ aes 3 ; base cuivre ; Rome

465D/ DN GR[ATI-ANVS PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

466R/ [SECVRITAS-REIPVBL]ICAE // RPRIMA - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

4670,79 g ; 16,6 mm ; 11h ; U2 ; C1

468RIC 9, no 24(c) ix(a), p. 115 ; LRBC 2, no 714, p. 61

46976. B07 ; S. D1 ; inv. 41 ; sol 25 (diag).

470Théod. ind. ; 388-408 ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

471D/ […] ; Tête à droite.

472R/ […] ; Victoire à gauche.

4730,82 g ; 11,9 mm ; 6h ; U4/5 ; C1

47477. B07 ; S.D1 ; inv. 40 ; sol 25 (diag.).

475Ind. ; ive siècle ; aes ind. ; base cuivre ; irrégulier

476D/ […] - Buste à droite.

477R/ […] - Personnage debout à gauche.

4780,28 g ; 10,8 mm ; 12h ; U4 ; C1

2.2. ST 164 - Fossé (2007)

47978. B07 ; S.D1 ; 229

480Vespasien ; 71 ; as ; cuivre ; Rome

481D/ IMP CAES VESPASIAN AVG COS III (barre au dessus) - Tête laurée à droite.

482R/ [AE-QVITAS]-AVGVSTI / S-C - Aequitas debout à gauche tenant une balance et un sceptre.

4839,67 g ; 28,4 mm ; 6h ; U2 ; C1

484RIC 2, no 482, p. 73 ; BMC 2, no 600, p. 129

2.3. ST 55 - Fosse (2006)

48579. B06 ; S.4 ; 97 (pl. 1)

486Constantin ; 316 ; nummus ; base cuivre ; Londres

487D/ IMP CONSTANTINVS AVG - Buste lauré, cuirassé à droite.

488R/ SOLI INVIC-TO COMITI / S-P // [MLN ou MSL] - Sol debout à gauche levant la main droite et tenant le globe terrestre de la main gauche.

4894,09 g ; 23,2 mm ; 12h ; U2 ; C3

490RIC 7, no 53 ou 68, p. 100/101 ; La Chapelle-lès-Luxeuil, no 9/11, p. 46

49180. B06 ; S.4 ; ST ; 2e 1/4

492Valens ; 364-378 ; aes 3 ; base cuivre ; ind.

493D/ [DN VALEN]-S PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

494R/ [GLORIA RO-MANORVM // ...] - L’empereur debout à droite tenant le labarum chrismé et tirant un captif.

4952,91 g ; 19,9 mm ; 6h ; U3 ; C4

2.4. ST 56 - Fosse (2006)

49681. B06 ; S.4 ; ST 56 déblais

497Const. ind. ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

498D/ […] - Tête à droite.

499R/ Type fel temp reparatio - L’empereur debout à gauche terrassant un cavalier.

5000,69 g ; 8,5 mm ; U3 ; C2

50182. B06 ; S.4 ; ST 56 déblais

502Const. ind. ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

503D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

504R/ ORI[…] / (type fel temp reparatio) - L’empereur debout à gauche terrassant un cavalier.

5050,44 g ; 12,1 mm ; 4h ; U2 ; C2

50683. B06 ; S.4 ; ST 56

507Arcadius ; 388-392 ; aes 4 ; base cuivre ; Trèves

508D/ DN AR[CADI-VS PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

509R/ VICTORI-A AVG[GG // TR] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

5101,09 g ; 14,3 mm ; 12h ; U3 ; C2

511RIC 9, no 98(c) ou 108, p. 32/34 ; LRBC 2, no 170, p. 48

2.5. ST 66 - Fosse (2006)

51284. B06 ; S.4 ; 26

513Ind. ; 330-388 ; aes ind. ; base cuivre ; ind.

514D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

515R/ […]

5161,55 g ; 14,9 mm ; U4 ; C3

2.6. ST 92 - Fosse (2006)

51785. B06 ; S.4 ; ST 92 (pl. 1)

518Constance II ; 337-341 ; nummus ; base cuivre ; Trèves

519D/ CONSTANTI-VS PF AVG - Buste diadémé (perles et rosettes), drapé à droite.

520R/ GLORI-AEXER-CITVS/M // TRP - Deux soldats en arme face à face tenant une seule enseigne.

5211,44 g ; 17,1 mm ; 12h ; U2 ; C2

522RIC 8, no 105, p. 145 ; LRBC 1, no 132, p. 6

2.7. ST 21 - Fosse (2007)

52386. B07 ; S. D1 ; 7

524Valens ; 367-375 ; 1/2 aes 3 ; base cuivre ; Lyon

525D/ [DN] VALEN-S PF [AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

526R/ [SEC] VRIT[AS]-REI[PVBLICAE] / OF-[I] / S-(R ?) // LVGP (point ?) - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

5271,65 g ; 18,8 mm ; 12h ; U2 ; C2

528RIC 9, no 21(a) xxvi(a)/xxvii (a) ou xxviii(a), p. 41

2.8. ST 66 fosse (2007)

52987. B07 ; S.D1 ; 9

530Rèmes ; iie siècle av. J.-C. ; potin ; alliage cuivre/plomb ; vallée de l’Aisne

531D/ Personnage debout à droite tenant une lance et un torque.

532R/ Animal fantastique à droite cherchant à mordre quelque chose ; au-dessus une fibule.

5335,40 g ; 23,7 mm ; U2 ; C2

534DT 155 ; LT 8124

2.9. ST 107 - Fosse (2007)

53588. B07 ; S. D1 ; 201

536Ind. ; 268-280 ; antoninien ; billon ; irrégulier

537D/ […] - Tête radiée à droite.

538R/ Type laetitia ou victoria - Personnage féminin debout à gauche tenant une couronne.

5391,82 g ; 19,4 mm ; 9h ; U3 ; C2

2.10. ST 106 - Puits (2007)

54089. B07 ; S.D1 ; a. ; niveau sup.

541Gaulois ind. ; iie siècle av. J.-C. ; potin ; alliage cuivre/plomb

542D/ […]

543R/ […]

5443,64 g ; 22,1 mm ; U2 ; C4

54590. B07 ; S. D1 ; b. ; niveau sup.

546Const. ind. ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; ind. ou irrégulier

547D/ CON[…] - Buste diadémé à droite.

548R/ [FEL TEMP RE]PARATIO // […] – L’empereur debout à gauche terrassant un cavalier.

5491,09 g ; 14,5 mm ; 6h ; U3 ; C3

55091. B07 ; S.D1 ; 205

551Valens ; 375-378 ; aes 3 ; base cuivre ; Aquilée

552D/ DN VALEN-S PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

553R/ SECVRITAS-REIPVBLICAE / (étoile)-(point) // SMAQS - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

5542,15 g ; 18,5 mm ; 12h ; U2 ; C2

555RIC 9, no 18(a) xix(b), p. 93 ; LRBC 2, no 1047, p. 68

55692. B07 ; S.D1 ; c. ; niveau sup.

557Ind. ; ive siècle ; nummus/aes 4 ; base cuivre ; ind.

558D/ […] - Buste à droite.

559R/ […] - Cercle ?

5601,49 g ; 11,6 mm ; U4 ; C2

2.11. ST 26 - Dépression comblée (2006-2007)

56193. B07 ; S.D1 ; 24

562Rèmes ; iie siècle av. J.-C. ; potin ; alliage cuivre/plomb ; vallée de l’Aisne

563D/ Personnage debout à droite tenant une lance et un torque.

564R/ Animal fantastique à droite cherchant à mordre quelque chose ; au-dessus une fibule.

5653,83 g ; 21,8 mm ; U2 ; C3

566DT 155 ; LT 8124

56794. B07 ; S.D1 ; 1. ; tranchée 2

568Trajan ou Hadrien ; 97-138 ; as ; cuivre ; Rome

569D/ […] - Tête laurée à droite.

570R/ […] - Personnage féminin debout à gauche.

5719,43 g ; 28,2 mm ; 6h ; U4 ; C2

57295. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin (32) (pl. 2)

573Caracalla ; 216 (9ème émission) ; antoninien ; argent ; Rome

574D/ [ANT]ONI[NVS PIVS A]VG GERM - Buste drapé, radiée à droite.

575R/ [PM TRP X]VIII COS IIII PP - Jupiter nicéphore assis à gauche tenant une victoriola et un long sceptre. À ses pieds un aigle à gauche.

5764,82 g ; 22,5 mm ; 6h ; U4 ; C3

577RIC 4, no 278, p. 253

57896. B07 ; S.D1 ; 211

579Ind. ; iie-iiie siècle ; denier/antoninien ; argent ; ind.

580D/ […]IA […] - Buste à droite.

581R/ […]

5822,22 g ; 21,5 mm ; U4 ; C2

58397. B07 ; S.D1 ; 2. ; tranchée 2

584Victorin ; 269-280 ; antoninien ; billon ; irrégulier

585D/ […]TORINVS P […] - Tête radiée à droite.

586R/ […]C

5871,93 g ; 17,2 mm ; U3 ; C2

58898. B06 ; S. 4 ; ST 26 coupe témoin (17) (pl. 2)

589Tétricus ; 271-280 ; antoninien ; billon ; irrégulier

590D/ […] - Buste drapé, radiée à droite.

591R/ S [PES AVGG/PVBLICA] - Spes debout à gauche tenant une fleur et relevant sa robe.

5921,21 g ; 13,9 mm ; 6h ; U2 ; C2

59399. B07 ; S. D1 ; 17

594Tétricus ; 270-280 ; antoninien ; billon ; irrégulier

595D/ C PIV[…] - Tête radiée à droite.

596R/ [SPES AV]GG - Spes debout à gauche tenant une fleur et relevant sa robe.

5970,93 g ; 14,6 mm ; 3h ; U3 ; C4

598100. B07 ; S.D1 ; ST 26 ; tranchée 3 décapage

599Tétricus ; 271-280 ; antoninien ; billon ; irrégulier

600D/ […]-Tête radiée à droite.

601R/ [P]A[X…] - Pax debout à gauche tenant un rameau et un sceptre vertical.

6020,67 g ; 10,9 mm ; 12h ; U2 ; C2

603101. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

604Tétricus ; 271-280 ; antoninien ; billon ; irrégulier

605D/ […] - Tête radiée à droite.

606R/ Type salus - Salus debout à gauche nourrissant un serpent enroulé autour d’un autel et tenant une ancre.

6071,00 g ; 11,4 mm ; U4 ; C4

608102. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

609Tétricus ; 271-280 ; antoninien ; billon ; irrégulier

610D/ […] Tête à droite.

611R/ Type laetitia - Laetitia tenant une couronne et une ancre marine.

6120,91 g ; 11,7 mm ; 12h ; U2 ; C2

613103. B06 ; S.4 ; 99

614Tétricus ; 271-280 ; antoninien ; billon ; irrégulier

615D/ 5…] - Tête radiée à droite.

616R/ […]

6170,43 g ; 9,1 mm ; U0 ; C0

618104. B06 ; S.4 ; 16

619Constantin ; 330-336 ; nummus ; base cuivre ; Trèves

620D/ VRBS-ROMA - Buste casqué de Rome à gauche.

621R // /TR•S - La louve romaine allaitant les jumeaux Romulus et Remus.

6221,62 g ; 17,4 mm ; 1h ; U2 ; C2

623RIC, no 542, p. 217 ; LRBC 1, no 65, p. 5

624105. B06 ; S.4 ; 95

625Helena ; 337-340 ; nummus ; base cuivre ; Trèves

626D/ [FL IVL HE]-LENAE AVG - Buste drapé, lauré, perlé, à droite.

627R/ PA-X PV-BLICA [//…] - Pax debout à gauche tenant une lance et un sceptre transversal.

6281,23 g ; 14,5 mm ; 12h ; U3 ; C2

629RIC 8, p. 143/144 ; LRBC 1, p. 5/6

630106. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

631Constant ; 341-346 ; nummus ; base cuivre ; Trèves

632D/ [CONSTAN]-S PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

633R/ [VI]CTORI[AE DD AVGG Q] NN / D // TRP - Deux Victoires face à face tenant chacune une couronne et une palme.

6341,38 g ; 17,5 mm ; 12h ; U3 ; C3

635RIC 8, no 195, p. 152 ; LRBC 1, no 150, p. 6

636107. B07 ; S.D1 ; 209

637Constance II ; 341-348 ; nummus ; base cuivre ; Lyon

638D/ [CONSTANTI-VS] PF AVG - Buste lauré, drapé, cuirassé à droite.

639R/ [VICT]ORIAE DD AVGG Q NN / (étoile) // PLG - Deux victoires face à face tenant chacune une couronne ?

6402,21 g ; 16,3 mm ; 6h ; U2 ; C2

641RIC 8, no 42/43, p. 180 ; LRBC 1, no 259, p. 8

642108. B07 ; S.D1 ; 219 (pl. 2)

643Constance II ; 341-348 ; nummus ; base cuivre ; Arles

644D/ CONSTAN[TI-VS PF AVG] - Buste lauré, drapé, cuirassé à droite.

645R/ VICTORIAE DD AVGG Q NN / P // [PARL] - Deux victoires face à face tenant chacune une couronne.

6461,72 g ; 14,3 mm ; 6h ; U2 ; C2

647RIC 8, no 83/84, p. 209 ; LRBC 1, no 449-450, p. 12

648109. B07 ; S. D1 ; 27

649Constantin I ; 330-337 ; nummus ; base cuivre ; ind.

650D/ CONSTAN-TINOPOLIS - Buste casqué de Constantinople à gauche.

Pl. 2. Q uelques monnaies découvertes à Bezannes (suite). Échelle 1/1 - Clichés B. Filipiak, Inrap GEN.

651R/ […] - Victoire debout à gauche tenant un sceptre, s’appuyant sur un bouclier et posant un pied sur une proue de navire.

6521,26 g ; 16,5 mm ; 6h ; U2 ; C2

653110. B07 ; S.D1 ; 2 ; tranchée 1

654Const. ind ; 335-341 ; nummus ; base cuivre ; ind.

655D/ […] - Buste à droite.

656R/ Type gloria exercitus - Deux soldats en arme face à face ; entre eux une seule enseigne.

6571,63 g ; 16,1 mm ; 12h ; U3 ; C4

658111. B07 ; S.D1 ; 3 ; tranchée 1

659Const. ind ; 335-341 ; nummus ; base cuivre ; ind.

660D/ […] - Buste à droite.

661R/ Type gloria exercitus - Deux soldats en arme face à face ; entre eux une seule enseigne.

6621,60 g ; 16,2 mm ; 6h ; U3 ; C4

663112. B07 ; S.D1 ; 212

664Const. ind ; 341-346 ; aes ind. ; base cuivre ; ind.

665D/ […] - Buste à droite.

666R/ Type victoriae dd augg q nn - Deux victoires face à face tenant chacune une couronne.

6671,24 g ; 12,8 mm ; 12h ? U5 ; C2

668113. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

669Const. ind. ; 330-337 ; nummus ; base cuivre ; irrégulier

670D/ Buste casqué de Constantinople à gauche.

671R/ […] - Victoire debout à gauche posant le pied sur une proue de navire, tenant un sceptre et s’appuyant sur un bouclier.

6720,83 g ; 14,3 mm ; 6h ; U3 ; C3

673114. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

674Const. ind. ; 341-346 ; nummus ; base cuivre ; irrégulier

675D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

676R/ Type victoriae dd augg q nn - Deux Victoires face à face tenant chacune une couronne et une palme.

6771,40 g ; 12,2 mm ; 12h ; U4 ; C3

678115. B07 ; S.D1 ; 4 ; tranchée 1

679Const. ind. ; 341-348 ; nummus ; base cuivre ; irrégulier

680D/ […] - Buste à droite.

681R/ Type victoriae dd augg q nn - Deux victoires face à face tenant chacune une couronne.

6821,01 g ; 13,6 mm ; 2h ; U4 ; C3

683116. B06 ; S. 4 ; ST 26 coupe témoin

684Const. ind. ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

685D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

686R/ [FEL] T[EMP RE-PARATIO // …] - L’empereur debout à gauche terrassant un cavalier.

6872,12 g ; 17,4 mm ; 12h ; U4 ; C4

688117. B07 ; S.D1 ; 14

689Const. ind. ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

690D/ […]TAN […] - Buste diadémé à droite.

691R/ Type fel temp reparatio - L’empereur debout à gauche terrassant un cavalier.

6921,67 g ; 16,4 mm ; 6h ; U4 ; C3

693118. B07 ; S.D1 ; 15

694Const. ind. ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

695D/ […]

696R/ Type fel temp reparatio - L’empereur debout à gauche terrassant un cavalier.

6971,39 g ; 13,2 mm ; U4 ; C3

698119. B06 ; S.4 ; 94

699Const. ind. ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

700D/ […] - Buste lauré, drapé à droite.

701R/ Type fel temp reparatio - L’empereur debout à gauche terrassant un cavalier.

7021,39 g ; 12,2 mm ; 3h ; U2 ; C2

703120. B06 ; S.4 ; 24

704Const. ind. ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

705D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

706R/ Type fel temp reparatio - L’empereur debout à gauche terrassant un cavalier.

7071,12 g ; 13,9 mm ; 12h ; U4 ; C3

708121. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

709Const. ind. ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

710D/ DN[…] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

711R/ Type fel temp reparatio - L’empereur debout à gauche terrassant un cavalier.

7120,91 g ; 10,8 mm ; 12h ; U2 ; C3

713122. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

714Const. ind. ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

715D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

716R/ Type fel temp reparatio - L’empereur debout à gauche terrassant un cavalier.

7170,75 g ; 11,4 mm ; 5h ; U3 ; C2

718123. B06 ; S.4 ; 32

719Const. ind. ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

720D/ DN COS[…] - Buste lauré, drapé à droite.

721R/ Type fel temp reparatio - L’empereur debout à gauche terrassant un cavalier.

7220,70 g ; 12,2 mm ; 12h ; U3 ; C2

723124. B06 ; S.4 ; 27

724Const. ind. ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

725D/ […] - Buste lauré, drapé à droite.

726R/ Type fel temp reparatio - L’empereur debout à gauche terrassant un cavalier.

7270,66 g ; 11,8 mm ; 5h ; U3 ; C4

728125. B07 ; S.D1 ; 29

729Const. ind ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

730D/ […] - Tête laurée à droite.

731R/ Type fel temp reparatio - L’empereur debout à gauche terrassant un cavalier.

7320,57 g ; 10,4 mm ; 12h ; U2 ; C2

733126. B06 ; S.4 ; 13

734Const. ind. ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

735D/ […]

736R/ Type fel temp reparatio - L’empereur debout à gauche terrassant un cavalier.

7370,55 g ; 9,9 mm ; U3 ; C3

738127. B06 ; S. 4 ; ST 26 coupe témoin (pl. 2)

739Const. ind. ; 348-357 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

740D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

741R/ Type fel temp reparatio - L’empereur debout à gauche terrassant un cavalier.

7420,44 g ; 8,9 mm ; 9h ; U2 ; C2

743128. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

744Gratien ; 367-375 ; aes 3 ; base cuivre ; Lyon

745D/ DN GRATIAN]-VS PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

746R/ [GL]ORIA RO-MANORVM / -R // [LVGP] - L’empereur debout à droite tenant le labarum chrismé et tirant un captif.

7472,23 g ; 17,7 mm ; 6h ; U3 ; C3

748RIC 9, no 20(c) xxx(b), p. 41(46) ; LRBC 2, no 362, p. 52

749129. B07 ; S.D1 ; 3. ; tranchée 2

750Val. ind. ; 364-378 ; ½ aes 3 ; base cuivre ; Lyon

751D/ […]PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

752R/ [GLORIA RO-MANORVM] // LVGP - L’empereur debout à droite tenant le labarum chrismé et tirant un captif.

7531,22 g ; 16,8 mm ; 12h ; U3 ; C3

754LRBC 2, p. 51-52

755130. B07 ; S.D1 ; 210

756Valens ; 367-375 ; aes 3 ; base cuivre ; Arles

757D/ DN VALEN-S [PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

758R/ SECVRIT[AS-REIPVBLICAE] // SCON - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

7592,21 g ; 18,8 mm ; 6h ; U2 ; C3

760RIC 9, no 17(b) xiv(b), p. 59 ; LRBC 2, no 528, p. 57

761131. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

762Valentinien I ; 364-375 ; aes 3 ; base cuivre ; Arles

763D/ DN VALENTINI-ANVS PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

764R/ [GLORIA RO-MANORVM // P[CON...] - L’empereur debout à droite tenant le labarum chrismé et tirant un captif.

7651,89 g ; 18,4 mm ; 6h ; U3 ; C2

766RIC 9, p. 64/66 ; LRBC 2, p. 56

767132. B07 ; S.D1 ; 32

768Valentinien I ; 367-375 ; aes 3 ; base cuivre ; Siscia

769D/ DN VALENTINI-ANVS PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

770R/ GLORIA RO-MANORVM / F-K / -R // [B]SISC[S] - L’empereur debout à droite tenant le labarum chrismé et tirant un captif.

7712,31 g ; 18,9 mm ; 12h ; U2 ; C2

772RIC 9, no 14(a) xxxv, p. 143 ; LRBC 2, no 1418, p. 73

773133. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

774Val. ind. ; 364-378 ; aes 3 ; base cuivre ; ind.

775D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

776R/ [GLORIA RO-MANORVM // ...] - L’empereur debout à droite tenant le labarum chrismé et tirant un captif.

7771,66 g ; 19,3 mm ; 6h ; U3 ; C4

778134. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

779Magnus Maximus ; 387-388 ; aes 4 ; base cuivre ; Trèves

780D/ DN MAG MA-XIMVS PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

781R/ SPES RO-[MA-NORVM] // SMTR - Porte de camp surmontée d’une étoile.

7821,09 g ; 14,3 mm ; 6h ; U2 ; C3

783RIC 9, no 87(a), p. 30 ; LRBC 2, no 156, p. 48

784135. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin (pl. 2)

785Flavius Victor ; 387-388 ; aes 4 ; base cuivre ; Trèves

786D/ DN FL VIC-TOR PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

787R/ SPES RO-[MA-NORVM] // SMTR - Porte de camp surmontée d’une étoile.

7881,03 g ; 13,6 mm ; 6h ; U2 ; C2

789RIC 9, no 87(c), p. 30 ; LRBC 2, no 158, p. 48

790136. B06 ; S.4 ; 98 (pl. 2)

791Gratien ; 378-383 ; aes 4 ; base cuivre ; Arles

792D/ DN GRATIA-NVS PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

793R/ VOT XV MVLT XX // TCON - Vota dans une couronne de laurier.

7941,61 g ; 14,5 mm ; 6h ; U2 ; C2

795RIC 9, no 24 1 (3), p. 68 ; LRBC 2, no 552, p. 57

796137. B07 ; S.D1 ; 16 (pl. 2)

797Théodose ; 383-387 ; aes 4 ; base cuivre ; Aquilée

798D/ [DN TH]EODO-SIVS PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

799R/ [VICTO]RIA AVG[GG // SMAQP/S] - Deux victoires face à face tenant chacune une couronne.

8001,22 g ; 13,6 mm ; 12h ; U2 ; C2

801RIC 9, no 57(c), p. 131/47(b) p. 104 ; LRBC 2, no 1092 (Aq.), p. 68

802138. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

803Magnus Maximus ; 387-388 ; aes 4 ; base cuivre ; Rome

804D/ [DN MAG MA-XIMVS PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

805R/ SPES RO-[MA-NO]RVM // RT - Porte de camp surmontée d’une étoile.

8061,47 g ; 14,4 mm ; 5h ; U3 ; C3

807RIC 9, no 59(3), p. 131 ; LRBC 2, no 795, p. 62

808139. B07 ; S.D1 ; tranchée 1 1/4 NE/SE (pl. 2)

809Théodose ; 379-383 ; aes 3 ; base cuivre ; ind.

810D/ DN THEODO-SIVS PF [AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

811R/ CONCOR-[DIA AVGGG // …] - Rome assise de face tenant un globe et une lance.

8122,29 g ; 18,9 mm ; 6h ; U3 ; C2

813140. B06 ; S.4 ; 2

814Arcadius ; 388-402 ; aes 4 ; base cuivre ; Trèves

815D/ [D]N [ARCA]DI-[VS PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

816R/ VICT[OR]-IA A[VGGG] // TR - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

8171,22 g ; 13,8 mm ; 6h ; U3 ; C3

818RIC 9 no 97(c)1 ou 107(b) p. 32/34 ; LRBC 2 no 167 ou 173 p. 48

819141. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

820Théodose, Valentinien II ou Arcadius ; 388-392 ; aes 4 ; base cuivre ; Trèves

821D/ […]F AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

822R/ VICTORI-A AVGG[G // TR] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

8231,03 g ; 13,7 mm ; 6h ; U2 ; C2

824RIC 9, no 98, p. 32 ; LRBC 2, no 168/170, p. 48

825142. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

826Arcadius ; 388-402 ; aes 4 ; base cuivre ; Trèves

827D/ DN [ARCA]DI-[VS]PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

828R/ [VICT]ORI-A AVG[GG // TR] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

8291,55 g ; 14,3 mm ; 12h ; U3 ; C3

830RIC 9, no 98(c) ou 108, p. 32/34 ; LRBC 2, no 170 ou 173, p. 48

831143. B07 ; S.D1 ; 18

832Théod. ind. ; 388-395 ; aes 4 ; base cuivre ; Lyon

833D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

834R/ [VICTOR-IA AVGGG] // LVGP - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

8351,08 g ; 13,5 mm ; 6h ; U3 ; C3

836LRBC 2, p. 53

837144. B06 ; S.4 ; ST 26 fosse bâtiment (pl. 2)

838Arcadius ; 388-392 ; aes 4 ; base cuivre ; Lyon

839D/ DN ARCADIVS [PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

840R/ [VICTOR-IA AVGGG] // LVGP - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

8411,03 g ; 14,1 mm ; 12h ; U2 ; C3

842RIC 9, no 44(e), p. 52 ; LRBC 2, no 392, p. 53

843145. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

844Valentinien II ; 388-392 ; aes 4 ; base cuivre ; Arles

845D/ [DN V]ALENTINI-ANVS [PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

846R/ VICTO[R-IA AVG]GG // PCO[N] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

8471,18 g ; 14,5 mm ; 6h ; U2 ; C2

848RIC 9, no 30(a) 1, p. 69 ; LRBC 2, no 562, p. 57

849146. B07 ; S.D1 ; 103 ; tranchée 3, niveau sup.

850Théodose ; 388-395 ; aes 4 ; base cuivre ; Arles

851D/ [DN THEO]DO-SIVS PF A[VG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

852R/ VICT[OR-IA AVGGG] // PCO[N] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

8531,32 g ; 13,5 mm ; 6h ; U3 ; C3

854RIC 9, no 30(d) 1, p. 69 ; LRBC 2, no 565, p. 57

855147. B06 ; S. 4 ; ST 26 coupe témoin

856Théodose ; 388-395 ; aes 4 ; base cuivre ; Arles

857D/ DN THEODO-[SIVS PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

858R/ VICTOR-IA AVGGG // P[CON] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

8591,04 g ; 15,7 mm ; 12h ; U2 ; C3

860RIC 9, no 30(d) 1, p. 69 ; LRBC 2, no 565 ou 568, p. 57

861148. B06 ; S.4 ; 102

862Arcadius ; 388-402 ; aes 4 ; base cuivre ; Arles

863D/ DN ARC[ADI-VS] PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

864R/ VICTOR-[IA AVGGG] // [P]CON - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

8651,51 g ; 13,6 mm ; 12h ; U3 ; C2

866RIC 9, no 30(e) 1, p. 70 ; LRBC 2, no 566 ou 571, p. 56

867149. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

868Arcadius ; 388-392 ; aes 4 ; base cuivre ; Arles

869D/ [DN] ARCADIVS PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

870R/ VICT[OR]-IA [AVG] GG // SCON - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

8711,06 g ; 13,9 mm ; 6h ; U3 ; C3

872RIC 9, no 30(e) 2, p. 70 ; LRBC 2, no 566, p. 57

873150. B06 ; S.4 ; 6

874Théodose ; 388-392 ; aes 4 ; base cuivre ; Arles

875D/ DN THEODO-SIVS PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

876R/ VICTOR-IA AVGGG // SCON - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

8771,12 g ; 14,3 mm ; 12h ; U2 ; C2

878RIC 9, no 30(e) 3, p. 70 ; LRBC 2, no 568, p. 57

879151. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

880Théodose ; 392-395 ; aes 4 ; base cuivre ; Arles

881D/ [DN T] HEODO-SIVS [PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

882R/ VICTORI-[A AVGGG] // PCON - Victoria avançant à droite ou de face tenant une couronne.

8830,86 g ; 12,4 mm ; 12h ; U3 ; C3

884RIC 9, no 30(f) 1, p. 70 ; LRBC 2, no 568, p. 57

885152. B07 ; S.D1 ; 1 ; tranchée 1

886Valentinien II ; 388-392 ; aes 4 ; base cuivre ; Lyon ou Arles

887D/ DN VALENTINIANVS PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

888R/ VICTOR-[IAAVGGG // …] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

8891,10 g ; 14,3 mm ; 6h ; U3 ; C3

890LRBC 2, no 390, p. 53/no 564, p. 57

891153. ; B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

892Arcadius ; 388-392 ; aes 4 ; base cuivre ; Lyon ou Arles

893D/ DN AR[CADIVS PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

894R/ VICTOR-[IAAVGGG // …] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

8951,10 g ; 13,8 mm ; 6h ; U3 ; C3

896154. B06 ; S. 4 ; 3

897Arcadius ; 388-402 ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

898D/ DN ARCADI[-VS PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

899R/ [VICTOR]-IA AVGGG // […] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

9001,41 g ; 13,4 mm ; 1h ; U3 ; C2

901155. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

902Arcadius ; 388-402 ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

903D/ [DN ARCADI]-VS P [F AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

904R/ [VICTO]R-IA [AVGGG // …] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

9051,27 g ; 14,1 mm ; 12h ; U3 ; C2

906156. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

907Arcadius ; 388-402 ; aes 4 ; base cuivre ; nd.

908D/ [DN]ARCAD[I-VS PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

909R/ [VI]C[TORI-A A]V[GGG // ...] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

9100,80 g ; 11,8 mm ; 12h ; U2 ; C2

911157. B06 ; S.4 ; 96

912Théodose ; 388-395 ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

913D/ DN[THEODO]-SIVS PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

914R/ VICTOR-IA A[VGGG // …] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

9151,18 g ; 13,9 mm ; 6h ; U2 ; C1

916158. B06 ; S.4 ; 31

917Théodose ; 388-395 ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

918D/ [DN T]HEODO-[SIVS PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

919R/ [VICTOR-IA AVGGG // ...] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

9201,12 g ; 12,8 mm ; U3 ; C3

921159. B06 ; S.4 ; 1

922Théod. ind. ; 388-402 ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

923D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

924R/ [VICT]OR-[IA AVGGG // …] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

9251,53 g ; 12,1 mm ; 6h ; U4 ; C3

926160. B06 ; S.4 ; ST 26 fosse bâtiment

927Théod. ind. ; 388-402 ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

928D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

929R/ VICTOR-IA AVGGG // […] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

9301,43 g ; 13,6 mm ; U5 ; C5

931161. ; B06 ; S.4 ; ST 26 fosse bâtiment

932Théod. ind. ; 388-402 ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

933D/ […]F AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

934R/ VICTOR-IA AVGGG // […] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

9351,23 g ; 12,4 mm ; 6h ; U3 ; C3

936162. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

937Théod. ind. ; 388-402 ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

938D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

939R/ [VICTOR-IA [AVG]GG // […] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

9401,13 g ; 12,2 mm ; 12h ; U4 ; C2

941163. B06 ; S.4 ; 15

942Théod. ind. ; 388-402 ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

943D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

944R/ [VICTOR-IA AVGGG // ...] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

9451,09 g ; 14,4 mm ; U3 ; C3

946164. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

947Théod. ind. ; 388-402 ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

948D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

949R/ [VI]CTOR-IA AVGGG // […] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

9501,01 g ; 13,8 mm ; 6h ; U3 ; C2

951165. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

952Théod. ind. ; 388-402 ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

953D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

954R/ VICT[OR-IA AVGGG // …] - Victoria debout à gauche tenant une couronne et une palme.

9550,72 g ; 13,9 mm ; 6h ; U4 ; C4

956166. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

957Valentinien II ; 388-392 ; aes 4 ; base cuivre ; Aquilée

958D/ DN VALENTIN[I-ANVS PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

959R/ SA[LVS] REI-P[VBLICAE]/ (chrisme)- // AQP - Victoria avançant à gauche et tirant par les cheveux un captif placé à droite.

9600,70 g ; 13,7 mm ; 6h ; U3 ; C3

961RIC 9, no 58(a)1, p. 106 ; LRBC 2, no 1105, p. 68

962167. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin (pl. 2)

963Théodose ; 388-393 ; aes 4 ; base cuivre ; Aquilée

964D/ DN THEODO-SIVS PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

965R/ [SALVS REI-P]VBLICAE /(chrisme)- // AQS - Victoria avançant à gauche et tirant par les cheveux un captif placé à droite.

9661,21 g ; 12,2 mm ; 11h ; U1 ; C1

967RIC 9, no 58(b) 2, p. 106 ; LRBC 2, no 1106, p. 68

968168. B06 ; S.4 ; 23

969Arcadius ; 388-395 ; aes 4 ; base cuivre ; Aquilée

970D/ DN ARCADI-VS PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

971R/ [SALVS REI-PVBLI]CAE // (chrisme)- // AQ[P] - Victoria avançant à gauche et tirant par les cheveux un captif placé à droite.

9720,98 g ; 13,8 mm ; 12h ; U2 ; C2

973RIC 9, no 58(c) 1, p. 106/RIC 10, n° 1237, p. 322 ; LRBC 2, nos 1107, 1110 ou 1112, p. 68

974169. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

975Théod. ind. ; 388-402 ; aes 4 ; base cuivre ; Aquilée

976D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

977R/ [SALVS REI-PVBLICAE] /(chrisme)- // AQP - Victoria avançant à gauche et tirant par les cheveux un captif placé à droite.

9780,92 g ; 12,1 mm ; 12h ; U2 ; C3

979RIC 9, p. 106 ; LRBC 2, p. 68

980170. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

981Valentinien II ; 388-392 ; aes 4 ; base cuivre ; Rome

982D/ DN VALENTIN-[IANVS PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

983R/ [SALV]S REI-PVB[LICAE] /(chrisme)- // [RP] ou [R•P] - Victoria avançant à gauche et tirant par les cheveux un captif placé à droite.

9841,23 g ; 15,8 mm ; 1h ; U3 ; C2

985RIC 9, no 64(a) p. 133 ; LRBC 2, no 796 ou 799, p. 62

986171. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

987Valentinien II ; 388-392 ; aes 4 ; base cuivre ; Rome

988D/ [DN VALENTIN]-IAN[VS PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

989R/ [SALVS REI-PVBLICAE /(chrisme)- // R]•P - Victoria avançant à gauche et tirant par les cheveux un captif placé à droite.

9901,15 g ; 13,9 mm ; 12h ; U3 ; C3

991RIC 9, no 64(a), p. 133 ; LRBC 2, no 799, p. 62

992172. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

993Valentinien II ; 388-392 ; aes 4 ; base cuivre ; Rome

994D/ [DN VALENTIN-I]ANVS PF AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

995R/ [SALVS REI-PVBLICAE] /(chrisme)- // R•P - Victoria avançant à gauche et tirant par les cheveux un captif placé à droite.

9960,95 g ; 14,2 mm ; 12h ; U3 ; C3

997RIC 9, no 64(a), p. 133 ; LRBC 2, no 799, p. 62

998173. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

999Théodose ; 388-395 ; aes 4 ; base cuivre ; Italie/Orient

1000D/ [DN THEODO]-SIVS[PF AVG] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

1001R/ SALV[S REI-PVBLICAE] /(chrisme)- // [...] - Victoria avançant à gauche et tirant par les cheveux un captif placé à droite.

10021,13 g ; 12,1 mm ; 12h ; U2 ; C2

1003RIC 9, p. 106 et 133 ; LRBC 2, p. 62 et 68

1004174. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

1005Théod. ind. ; 388-408 ; aes 4 ; base cuivre ; Italie/Orient

1006D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

1007R/ [SALVS REI-PVBLICAE] /(chrisme)- // [...] - Victoria avançant à gauche et tirant par les cheveux un captif placé à droite.

10081,28 g ; 14,6 mm ; 12h ; U3 ; C3

1009RIC 9, p. 106 et 133 ; LRBC 2, p. 62 et 68

1010175. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

1011Théod. ind. ; 388-408 ; aes 4 ; base cuivre ; Italie/Orient

1012D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

1013R/ [SALVS REI-PVBLICAE] /(chrisme)- // [...] - Victoria avançant à gauche et tirant par les cheveux un captif placé à droite.

10141,19 g ; 12,1 mm ; 12h ; U4 ; C2

1015RIC 9, p. 106 et 133 ; LRBC 2, p. 62 et 68

1016176. B06 ; S.4 ; 29

1017Théod. ind. ; 388-408 ; aes 4 ; base cuivre ; Italie/Orient

1018D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

1019R/ [SALVS REI-P]VBLICAE // […] - Victoria avançant à gauche et tirant par les cheveux un captif placé à droite.

10201,13 g ; 14,1 mm ; 6h ; U3 ; C3

1021RIC 9, p. 106 et 133 ; LRBC 2, p. 62 et 68

1022177. B07 ; S.D1 ; 4. ; tranchée 2

1023Théod. ind. ; 388-408 ; aes 4 ; base cuivre ; Italie/Orient

1024D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

1025R/ [SALVS REIPVBLICAE]/ (chrisme)- // […] - Victoria avançant à gauche et tirant par les cheveux un captif placé à droite.

10261,02 g ; 14,2 mm ; 12h ; U3 ; C3

1027RIC 9, p. 106 et 133 ; LRBC 2, p. 62 et 68

1028178. B06 ; S.4 ; 28

1029Théod. ind. ; 388-408 ; aes 4 ; base cuivre ; Italie/Orient

1030D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

1031R/ [SALVS REI-P]VBLICAE // […] - Victoria avançant à gauche et tirant par les cheveux un captif placé à droite.

10320,93 g ; 11,4 mm ; 6h ; U3 ; C3

1033RIC 9, p. 106 et 133 ; LRBC 2, p. 62 et 68

1034179. B07 ; S.D1 ; 101 ; tranchée 3, niveau sup.

1035Théod. ind. ; 388-408 ; aes 4 ; base cuivre ; Italie/Orient

1036D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

1037R/ [SALVS REIPVBL]ICAE [/ (chrisme)- // …] - Victoria avançant à gauche et tirant par les cheveux un captif placé à droite.

10380,81 g ; 11,4 mm ; 12h ; U4 ; C2

1039RIC 9, p. 106 et 133 ; LRBC 2, p. 62 et 68

1040180. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

1041Théod. ind. ; 388-402 ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

1042D/ […] - Buste drapé à droite.

1043R/ RESTI[…] - Personnage féminin assis de face tenant un enfant dans ses bras.

10440,80 g ; 11,1 mm ; 5h ; U3 ; C3

1045181. B07 ; S.D1 ; 5. ; tranchée 2

1046Théod. ind. ; 388-450 ; aes 4 ; base cuivre ; ind.

1047D/ […] - Buste à droite.

1048R/ […] - Couronne de lauriers

10491,32 g ; 13,4 mm ; 6h ; U4 ; C2

1050182. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

1051Ind. ; 330-408 ; aes ind. ; base cuivre ; ind.

1052D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

1053R/ […]

10541,43 g ; 13,4 mm ; U5 ; C2

1055183. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

1056Ind. ; 330-408 ; aes ind. ; base cuivre ; ind.

1057D/ […] - Tête diadémée à droite.

1058R/ […]

10591,43 g ; 13,5 mm ; U5 ; C5

1060184. B06 ; S.4 ; 30

1061Ind. ; 330-408 ; aes ind. ; base cuivre ; ind.

1062D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

1063R/ […]

10641,20 g ; 11,4 mm ; U4 ; C3

1065185. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

1066Ind. ; 330-408 ; aes ind. ; base cuivre ; ind.

1067D/ […] - Tête diadémée à droite.

1068R/ […]

10691,14 g ; 11,7 mm ; U5 ; C5

1070186. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

1071Ind. ; 330-408 ; aes ind. ; base cuivre ; ind.

1072D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

1073R/ […]

10740,96 g ; 12,2 mm ; U3 ; C4

1075187. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

1076Ind. ; 330-408 ; aes ind. ; base cuivre ; ind.

1077D/ […] - Tête diadémée à droite.

1078R/ […]

10790,93 g ; 12,1 mm ; U5 ; C5

1080188. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

1081Ind. ; 330-408 ; aes ind. ; base cuivre ; ind.

1082D/ […] - Tête diadémée à droite ?

1083R/ […]

10840,90 g ; 11,4 mm ; U5 ; C5

1085189. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

1086Ind. ; 330-408 ; aes ind. ; base cuivre ; ind.

1087D/ […] - Tête diadémée à droite.

1088R/ […]

10890,69 g ; 9,6 mm ; U5 ; C5

1090190. B06 ; S.4 ; ST 26 fosse bâtiment

1091Ind. ; ive siècle ; aes ind. ; base cuivre ; ind.

1092D/ […] - Buste à droite.

1093R/ […]

10941,38 g ; 14,4 mm ; U4 ; C4

1095191. B07 ; S.D1 ; ST 26 ; tranchée 3, niveau sup.

1096Ind. ; ive siècle ; aes ind. ; base cuivre ; ind.

1097D/ […] - Buste à droite.

1098R/ […]

10991,25 g ; 16,2 mm ; U5 ; C4

1100192. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

1101Ind. ; ive siècle ; aes ind. ; base cuivre ; ind.

1102D/ […] - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

1103R/ […]

11041,22 g ; 13,4 mm ; U5 ; C3

1105193. B07 ; S.D1 ; 33BIS

1106Ind. ; ive siècle ; aes ind. ; base cuivre ; ind.

1107D/ […] - Buste à droite.

1108R/ […]

11090,90 g ; 12,9 mm ; U5 ; C3

1110194. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

1111Ind. ; ive siècle ? aes ind. ; base cuivre ; ind.

1112D/ […] - Tête diadémée à droite.

1113R/ […]

11140,72 g ; 11,6 mm ; U4 ; C3

1115195. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

1116Ind. ; iiie/ive siècle ? aes ind. ; base cuivre ; ind.

11171,68 g ; 13,9 mm ; U5 ; C2

1118196. B06 ; S.4 ; 20

1119Ind. ; iiie/ive siècle ? aes ind. ; base cuivre ; ind.

11201,03 g ; 12,1 mm ; U5 ; C3

1121197. B06 ; S. 4 ; 22

1122Ind. ; iiie/ive siècle ? aes ind. ; base cuivre ; ind.

11230,83 g ; 15,9 mm ; U2 ; C5

1124198. B06 ; S.4 ; 18

1125Ind. ; iiie/ive siècle ? aes ind. ; base cuivre ; ind.

11260,69 g ; 11,9 mm ; U5 ; C2

1127199. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

1128Ind. ; iiie/ive siècle ? aes ind. ; base cuivre ? ; ind.

11290,53 g ; 11,7 mm ; U5 ; C4

1130200. B06 ; S.4 ; ST 26 coupe témoin

1131Ind. ; iiie/ive siècle ? aes ind. ; base cuivre ; ind.

11320,48 g ; 10 mm ; U5 ; C4

1133201. B06 ; S. 4 ; ST 26 coupe témoin

1134Ind. ; iiie/ive siècle ? aes ind. ; base cuivre ; ind.

11350,36 g ; 11,7 mm ; U5 ; C3

1136202. B06 ; S.4 ; 21

1137Objet non déterminé ; étain/plomb ?

11380,89 g ; 12,9 mm

1139203. B06 ; S.4 ; ST 26 fosse bâtiment

1140Objet non déterminé ; étain/plomb ?

11410,71 g ; 9,4 mm

1142204. B06 ; S.4 ; 5

1143Anneau ; bronze

11440,74 g ; « ext. : 11,6 mm ; int. : 5,6 mm »

1145205. B06 ; S. 4 ; ST 26 coupe témoin

1146Clou ; bronze

11470,54 g ; 15,1 mm

2.12. Déblais S.4

1148206. B06 ; S.4 ; déblais Gd fossé 1

1149Ind. ; ier siècle ? as ; cuivre ; Rome ou Lyon

1150D/ […] - Tête à droite.

1151R/ […]

11527,06 g ; 28,2 mm ; U4 ; C5

1153207. B06 ; S.4 ; Déblais décapage 2

1154Constantin ; 330-335 ; nummus ; base cuivre ; Arles

1155D/ CONTANTI-N[VS MAX AVG] - Buste lauré (rossettes), drapé cuirassé à droite.

1156R/ GLOR-IAEXERC-ITVS / * // PCONST - Deux soldats en arme face à face tenant chacun une enseigne.

11572,31 g ; 17,3 mm ; 6h ; U3 ; C2

1158RIC 7, no 345, p. 271 ; LRBC 1, no 352, p. 10

1159208. B06 ; S.4 ; déblais décapage 1

1160Const. Ind. ; 350-360 ; maiorina ; base cuivre ; irrégulier

1161D/ […] - Tête à droite.

1162R/ Type fel temp reparatio - L’empereur tirant hors de sa hutte un barbare.

11630,75 g ; 13,9 mm ; U3 ; C2

1164209. B06 ; S.4 ; déblais Gd fossé 2

1165Valentinien II ; 388-392 ; aes 4 ; base cuivre ; Italie/Orient

1166D/ DN V[ALENTINI-ANVS PF] AVG - Buste diadémé, perlé, drapé à droite.

1167R/ SALVS REI-[PVBLICAE] /(chrisme)- // […] - Victoria avançant à gauche et tirant par les cheveux un captif placé à droite.

11680,87 g ; 13,6 mm ; 6h ; U2 ; C2

1169RIC 9, p. 106 et 133 ; LRBC 2, p. 62 et 68

1170210. B06 ; S.4 ; décapage ; tranchée 2

1171Ind. ; ind. ; aes ; base cuivre ; ind.

1172D/ […]

1173R/ […]

11741,73 g ; 17,1 mm ; fruste ; C5

2.13. Site L - Habitat

1175211. B08 ; S.L ; 3002.2 (pl. 2)

1176Tétricus II ; 271-280 ; antoninien ; billon ; irrégulier

1177D/ C PIV ESV TETRICVS CAES - Buste radié, drapé à droite.

1178R/ SPE-S-AVGG - Spes debout à gauche tenant une fleur et relevant sa robe.

11792,55 g ; 19,3 mm ; 12h ; U2 ; C1

1180Sainte-Pallaye, no 8805

1181212. B08 ; S.L ; 3006.2 ; US 3

1182Ind. ; iie/iiie siècle ; dupondius ; laiton ; Rome

1183D/ […]-Tête radiée à droite.

1184R/ Type salus - Salus debout à gauche nourrissant un serpent enroulé autour d’un autel et tenant une ancre.

11859,84 g ; 19,7 mm ; 12h ; U4 ; C2

1186213. B08 ; S.L ; 3023.1 ; couche limoneuse

1187Tétricus I ; 273 (6ème émission) ; antoninien ; billon ; Cologne

1188D/ IMP TE[TRICVS PF AVG] - Buste radié, cuirassé à droite.

1189R/ [LAETITIA] AVGG - Laetitia debout à gauche tenant une couronne pendante et une ancre.

11902,12 g ; 17,6 mm ; 12h ; U3 ; C2

1191Sainte-Pallaye, no 6443

3. Nécropole du site K

3.1. ST 12 - Sépulture

1192214. B08 ; S.K ; 12.1 ; -0,86

1193Rèmes ; La Tène D2 ; potin ; alliage à base de plomb ; local gaulois

1194D/ Personnage de face assis en tailleur, cheveux réunis en deux tresses tenues par chaque main ainsi qu’un torque surmonté d’un globule.

1195R/ Sanglier à droite, une fibule au-dessus, une baguette à extrémité étoilée entre les pattes.

11964,67 g ; 21,8 mm ; 1h ; U2 ; C1

1197Bibracte, 123.1 ; LT 8145

3.2. ST 15 - Sépulture

1198215. B08 ; S.K ; ST 15 (pl. 2)

1199Victorin ; 269-271 (5ème émission) ; antoninien ; billon ; Trèves

1200D/ IMP C VIC[TORINVS PF AVG] - Buste radié, drapé, cuirassé à droite.

1201R/ VIR[T-VS AVG] - Virtus debout à droite appuyé sur un bouclier tenant une lance.

12022,07 g ; 19,4 mm ; 6h ; U2 ; C3

1203Elmer, 699 ; Sainte-Pallaye, no 3952

Bibliographie

BIBLIOGRAPHIE

Achard-Corompt N., 2010, Bezannes (Marne) ‘ZAC 1 site D1 et E’ : deux installations rurales antiques de la périphérie de Durocortorum, Rapport de fouille 2007, S.R.A. de Champagne-Ardenne. Vol. 1. Texte, 85 p. ; vol. 2. Planches, études spécialisées et inventaires, 235 p.

Achard-Corompt N., 2011, Bezannes (Marne) ‘site K et L’ : deux nécropoles et un habitat antiques en périphérie de Durocortorum, Rapport de fouille 2008, S.R.A. de Champagne-Ardenne. Vol. 1. Texte, 102 p. ; vol. 2. Planches, études spécialisées et inventaires, 266 p.

Achard-Corompt N., Delor-Ahu A., Filipiak B., 2009, « Mobiliers céramiques et faciès monétaire en Champagne durant l’Antiquité tardive au travers les exemples de Sillery et Bezannes », in : Actes du congrès de la SFECAG, Colmar, 21-24 mai 2009, p. 647-654.

Bocquillon H., Gestreau R., 2006, « Monnaies gauloises découvertes lors des fouilles préventives dans la région Champagne-Ardenne : catalogue raisonné des découvertes de monnaies établi sur ces cinq dernières années (2002-2007) », Bull. de la Soc. archéologique champenoise, 100, no 4, p. 26-53.

Callu J.-P., 1969, La politique monétaire des empereurs romains de 238 à 311, Paris, De Boccard, 562 p. (Bibliothèque des écoles françaises d’Athènes et de Rome, 214).

Callu J.-P., 1978, « ‘Reparatio Reipub’, un problème de circulation monétaire », Nummus, p. 99-119.

Crawford M. H., 1974, Roman Republican Coinage. T. I : Introduction and Catalogue. T. II : Studies plates and indexes, Cambridge, Cambridge univ. Press.

Crépin G., 2002, Catalogue des doubles et deniers tournois de cuivre royaux et féodaux (1577-1684), Paris, éd. Les Chevau-légers, 479 p.

De la Tourt H., 1892, Atlas des monnaies gauloises, Paris, mis à jour par B. Fischer, Paris, 1992.

Delestrée L.-P., Tache M., 2002, Nouvel atlas des monnaies gauloises. I. de la Seine au Rhin, Saint-Germain-en-Laye, éd. Commios, 136 p., 221 pl.

Delmaire R., 1983, « Un trésor d’aes 4 au musée de Boulogne-sur-Mer (note sur la circulation monétaire en Gaule du Nord au début du ve siècle) », Trésors monétaires, t. 5, p. 129-185.

Depeyrot G., 2001, Le numéraire gaulois du 4e siècle : aspects quantitatifs, I. Les frappes, Moneta, Wetteren, 2ème éd., 2 vol. (BAR, Intern. series, 127).

Doyen J.-M., 1987, « Les subdivisions aux segments de cercles du type BN 8030 : état de la question », in : Bémont C. dir., Mélanges offerts au docteur J.-B. Colbert de Beaulieu, Paris, Le Léopard d’Or, xxx-801 p.

Doyen J.-M., 2007, Économie, monnaie et société à Reims sous l’Empire romain : recherches sur la circulation monétaire en Gaule septentrionale intérieure, 624 p. (Bull. de la Soc. archéologique champenoise, 100, 2-4 - Archéologie urbaine à Reims, 7).

Dunet G., 1984, « Le trésor d’époque théodosienne de Linas (Essonne) », Trésors monétaires, t. 6, p. 101-119.

Favre G., Mainjonet M., 1965, « La trouvaille monétaire des Fontaines Salées (Yonne) », Gallia, 23, p. 151-233.

Gadoury V., 1986, Monnaies royales françaises : Louis XIII à Louis XVI, 1610-1792 (cuivre, billon, argent, or), Monte-Carlo, 654 p.

Giard J.-B., 1998, Catalogue des monnaies de l’empire romain. 3, Du soulèvement de 68 ap. J.-C. à Nerva, Paris/Strasbourg, B.N.F., 366 p., 148 pl.

Gricourt D., 1999, « La trouvaille de monnaies constantiniennes de La Chapelle-lès-Luxeuil », Trésors monétaires, Gricourt D., Naumann J., Schaub Y., 2009, Le mobilier numismatique de l’agglomération secondaire de Bliesbruck (Moselle) : fouilles 1978-1998, Paris, éd. Errance, 807 p. (Blesa, 5).

Gruel C., Popovitch L., 2007, Les monnaies gauloises et romaines de l’oppidum de Bibracte, Glux-en-Glenne, Bibracte, 383 p. (Bibracte, 13).

Jemin R., 2010, Bezannes (Marne) ‘route d’accès à la gare TGV’ : voies antiques et portion d’un établissement rural de l’Antiquité tardive, Rapport de fouille 2006, S.R.A. de Champagne-Ardenne, 261 p.

Kent J.P.C., 1981, Roman Imperial Coinage, VIII, The family of Constantine, London, Spink.

Lallemand J., 1965, « Lierres : bronzes de Constantin à Arcadius-Honorius », Études numismatiques, vol. 3, p. 89-117.

Mattingly H., 1966, Coins of the Roman Empire in the British Museum, II, Vespasian to Domitian, British Museum.

Mattingly H., 1968, Coins of the Roman Empire in the British Museum, IV, 1-2, Antoninus Pius to Commodus, British Museum.

Meissonnier J., 2000, « La circulation monétaire aux ier et iie siècles, particulièrement celle des espèces de bronze en Gaule », in : Bernd K. dir., XII. Internationaler Numismatischer Kongress Berlin 1997, Akten - Proceedings – Actes, Berlin, Gebr. Mann, vol. I, p. 559-574.

Normanby = Bland R., Burnett A. éd., 1988, The Normanby hoard and other Roman coins hoards, Londres, British Museum, 238 p., 40 pl. (Coin Hoard from Roman Britain, VIII).

Petit J.-P. et alii, 2005, Bliesbruck-Reinheim : Celtes et Gallo-Romains en Moselle et en Sarre, Paris, éd. Errance, 221 p. (Coll. Hauts lieux de l’Histoire).

Pearce J.-W.-E., 1933, The Roman Imperial Coinage, IX, Valentinian I-Theodosius I, London, Spink & Son, reprinted 1997.

Reece R., 2003, Roman coins and archaeology : collected papers, Wetteren, 364 p. (Moneta, 32). Reprise de l’article « Roman Coinage in the Western Empire », Britannia, 4, 1973, p. 227-251.

RIC II = Mattingly H., Sydenham E.A., 1926, Roman Imperial Coinage, II, Vespasian to Hadrian, London, Spink & Son, 1926 (réédité en 1989).

RIC III = Mattingly H., Sydenham E.-A., 1930, Roman Imperial Coinage, III, Antonius Pius to Commodus, London, Spink & Son.

RIC IV. 1 = Mattingly H., Sydenham E.A., 1936, Roman Imperial Coinage, IV, 1, Pertinax to Geta, London, Spink & Son.

Sainte-Pallaye = Estiot S., Amandry M., Bompaire M., 1993, « Le trésor de Sainte-Pallaye (Yonne) : 8864 antoniniens de Valérien à Carin », Trésors monétaires, t. 14, Paris, B.N.F., p. 39-124.

Schaad D. coord., 1992, Le trésor d’Eauze : bijoux et monnaies du iiie siècle ap. J.-C., Toulouse, Ass. pour la promotion du patrimoine archéologique et historique en Midi-Pyrénées, LXIII-435 p.

*

Notes

1 Pour l’Antiquité tardive, deux phases se distinguent nettement en termes de volume monétaire : la fin du iiie siècle avec 1944 spécimens, et la période constantinienne avec 1773 monnaies, soit 35 et 32 % de l’ensemble. La période valentinienne ne totalise que 272 monnaies, moins de 5 % du lot, et les théodosiennes, au nombre de 71 seulement, à peine 1,3 % (Gricourt et alii, 2009, p. 535-537).

Table des illustrations

Légende Fig. 1. Contexte archéologique. Localisation des différentes opérations archéologiques (1/25000) (à partir d’un travail de V. Riquier). Riquier 2004 : 4988 ; Jemin 2006 : 5340/5524 sect. 2-3-4-5 ; Achard-Corompt 2007 : 5783 site D1-site E ; Achard-Corompt 2008 : 6012 site K-site L ; Reims Métropole : 6197 (suite site D1).
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/4429/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 891k
Légende Fig. 2. Répartition de l’ensemble des monnaies selon les périodes de R. Reece.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/4429/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 142k
Légende Fig. 3. Graphique de répartition des monnaies selon les périodes de R. Reece.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/4429/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 204k
Légende Fig. 4. Répartition des monnaies issues des voies selon les périodes de R. Reece.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/4429/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 142k
Légende Fig. 5. Répartition des monnaies de la structure 26 par périodes, types et ateliers.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/4429/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 291k
Légende Fig. 6. Répartition (en %) par périodes des ensembles monétaires de Bliesbruck et de la structure 26 du site D1 à Bezannes.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/4429/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 143k
Légende Pl. 1. Quelques monnaies découvertes à Bezannes. Échelle 1/1 - Clichés B. Filipiak, Inrap GEN.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/4429/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 670k
Légende Pl. 2. Q uelques monnaies découvertes à Bezannes (suite). Échelle 1/1 - Clichés B. Filipiak, Inrap GEN.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/4429/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 326k

Auteur

Inrap Grand-Est Nord.

© ARTEHIS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search