Version classiqueVersion mobile

L’Antiquité tardive dans l’Est de la Gaule, II

 | 
Nathalie Achard-Corompt
, 
Michel Kasprzyk
, 
Bérengère Fort

Avant-propos

Nathalie Achard-Corompt, Bérangère Fort et Michel Kasprzyk

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis une quinzaine d’années, l’étude des provinces gauloises de l’Antiquité tardive connaît un essor sans précédent. La multiplication des opérations d’archéologie préventive et programmée, des groupes de travail, des tables rondes et colloques, des publications, offre de nouvelles pistes de réflexion qui modifient très sensiblement notre perception de cette période à la charnière de l’Antiquité et du haut Moyen Âge.

La mise en place de programmes de recherche consacrés à l’étude de l’Antiquité tardive dans l’Est de la Gaule conduit à dynamiser l’intérêt pour cette période dans une région où les travaux étaient auparavant peu nombreux. Dans ce cadre sont organisées depuis 2008 des rencontres biennales intitulées « L’Antiquité tardive dans l’Est de la Gaule ». Le colloque de Châlons-en-Champagne qui s’est déroulé les 16 et 17 septembre 2010 constitue ainsi le deuxième volet de ces rencontres. Le colloque de Châlons introduit la pratique de diviser le programme entre un thème spécial...

© ARTEHIS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search