Version classiqueVersion mobile

Les meules du Néolithique à l’époque médiévale : technique, culture, diffusion

 | 
Olivier Buchsenschutz
, 
Stéphanie Lepareux-Couturier
, 
Gilles Fronteau

Quatrième partie. Études de cas en France

Outils de mouture et de broyage d’époque tibérienne : la fouille préventive de la Rue Paille-Maille à Metz (Moselle)

Guillaume Asselin, Gael Brkojewitsch, Sandrine Marquié, Johann Maujean et Lucie Pruneyrolles

Résumé

La fouille préventive de la rue Paille-Maille à Metz a livré un dépotoir contenant trois meules rotatives et un mortier en basalte. La constitution de ce dépôt est fixée entre 25 et 45 ap. J.-C. grâce à la céramique. Ce contexte apporte des données nouvelles sur le matériel de mouture, qui est encore peu documenté en Lorraine.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Contexte de découverte

La fouille de la rue Paille-Maille à Metz a eu lieu au nord de la capitale de cité des Mediomatrici : Divodurum (fig. 1). Sur une surface de 3000 m2, une stratigraphie complexe se développait sur près de 4 m de hauteur de part et d’autre d’un tracé routier qui s’est maintenu depuis la création du quartier à la fin du ier s. av. J.-C. jusqu’à sa restructuration à la fin des années 1970 (Brkojewitsch, 2015b).

Dès la fin du ier s. av. J.-C., la voie qui partait de Metz en direction de Trèves était en place. L’axe de circulation était constitué de plusieurs couches de galets damés qui reposaient sur le sable naturel. Il était bordé par des fossés. L’espace situé à l’ouest du tracé a, dans un premier temps, eu une vocation funéraire. Trois sépultures secondaires à crémation y ont été enfouies en pleine terre ou dans un vase en céramique. Plusieurs alignements de piquets formaient des palissades dont la fonction est incertaine. Ces derniers pourraient marquer la limit...

Auteurs

Pôle Archéologie Metz Métropole

Pôle Archéologie Metz Métropole

Pôle Archéologie Metz Métropole

Pôle Archéologie Metz Métropole

© ARTEHIS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search