Version classiqueVersion mobile

Les meules du Néolithique à l’époque médiévale : technique, culture, diffusion

 | 
Olivier Buchsenschutz
, 
Stéphanie Lepareux-Couturier
, 
Gilles Fronteau

Troisième partie. Typologie croisée, analyses statistique et cartographique

Évolution des meules rotatives de l’âge du Fer au Moyen Âge en France

Exploitation de la base de données du PCR Meule

Stéphanie Lepareux-Couturier, Boris Robin, Olivier Buchsenschutz et Gilles Fronteau

Résumé

La base de données des meules rotatives regroupe 3 963 outils en mai 2014. Il s’agit principalement de meules de La Tène moyenne et finale et de l’époque gallo-romaine. Pour classer ces moulins nous n’avons pas privilégié certains critères au détriment des autres, mais plutôt choisi une classification automatique pour mettre en évidence des groupes chronologiques ou régionaux. L’exploitation statistique et cartographique de cette première distribution portera sur différents thèmes : l’évolution des diamètres ; l’évolution de la liaison entre les meta et les catillus en corrélation avec la pente des surfaces actives ; l’analyse des formes d’emmanchement et leurs significations spatiale et chronologique ; la mise en évidence de groupes régionaux ; la spécificité des meules de La Tène et leur évolution à l’époque gallo-romaine.

Note de l’auteur

Les auteurs de cette contribution sont les porte-parole de l’ensemble des membres du Groupe Meule qui ont alimenté la base (cf. figure 1), et obtenu les résultats qui sont présentés ici.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’étude des meules rotatives aborde les questions de la production, des modalités de diffusion et d’utilisation des outils de mouture du second âge du Fer à la période médiévale. Ces meules constituent un bon marqueur de l’histoire des techniques, de l’économie et de l’organisation des sociétés anciennes.

L’inventaire des meules rotatives réalisé depuis 2005 dans le cadre du PCR a pour objectif d’homogénéiser la prise d’information et de mettre en commun les données descriptives dans une base de données élaborée sur Filemaker ©. Une première série d’analyses présentée lors d’une table ronde en 2009 (Buchsenschutz et alii, 2011) a permis de distinguer des variations dans le choix des matières premières et dans certains aspects techniques : notamment l’appariement du moulin (variabilité des systèmes d’œils et d’anilles) et les modalités de mise en rotation (variabilité des formes et des positions des aménagements). Ces résultats ont permis de dégager des types qui ont été encodés et d’...

Auteurs

© ARTEHIS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search