Version classiqueVersion mobile

Les meules du Néolithique à l’époque médiévale : technique, culture, diffusion

 | 
Olivier Buchsenschutz
, 
Stéphanie Lepareux-Couturier
, 
Gilles Fronteau

Deuxième partie. Carrières, matériaux, productions

Les productions de meules en grès dévonien dit « arkose » d’Haybes/Macquenoise de la fin de l’âge du Fer à l’Antiquité tardive dans le nord de la Gaule

Caractérisation typologique, chronologie et diffusion

Paul Picavet, Gilles Fronteau, Vincent Le Quellec et François Boyer

Résumé

Les grès dits « arkoses » d’Haybes, de Macquenoise ou de Vielsalm sont issus de formations primaires ardennaises du Dévonien. Ils sont connus dans le Massif de Rocroi, dans le secteur Hirson / Macquenoise (département de l’Aisne et Province de Hainaut) et le secteur d’Haybes / Gedinne (département des Ardennes et Province de Namur) ; ils sont par ailleurs présents en Haute Ardenne, dans le Massif de Stavelot : secteur de Burtonville / Vielsalm (Province du Luxembourg belge). Dans ces deux massifs, deux zones de carrières se distinguent par la présence d’ébauches de meules rotatives (Macquenoise et Burtonville).
Les meules rotatives taillées dans ce matériau (« arkoses » ou grès dévoniens d’Ardenne) sont mises au jour dans tout le nord-est de la France et en Belgique, tant sur les sites urbains que ruraux, occupés de la fin de la période gauloise à la fin de l’Antiquité romaine. Leur caractérisation typologique, mise en lien avec leur datation et leur lieu de découverte, permet de proposer un essai de synthèse sur leur fonctionnement et sur les modalités de leur diffusion dans le nord de la Gaule.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Les grès dits « arkoses » d’Haybes (Ardennes), de Waimes, de Macquenoise ou de Vielsalm (Belgique), sont issus de formations primaires du Dévonien inférieur qui affleurent en différents gîtes du massif de l’Ardenne. Ils apparaissent tout d’abord autour du massif de Rocroi, depuis le secteur d’Hirson/Macquenoise et des sources de l’Oise (département de l’Aisne et Province de Hainaut) jusqu’au secteur d’Haybes/Gedinne (département des Ardennes et Province de Namur) où ils sont entaillés par la vallée de la Meuse (fig. 1). Ils sont par ailleurs présents en Haute Ardenne dans les vallées du Glain et de l’Amblève, sous-affluents de la Meuse, autour du massif de Stavelot, depuis la Baraque de Fraiture jusqu’à Recht, en passant par Salmchâteau, Vielsalm et Burtonville (Provinces de Liège et du Luxembourg belge). Dans ces deux sous-massifs (Rocroi et Stavelot), deux grandes zones de carrières sont identifiées par la présence de stigmates dans le paysage assortis d’ébauches de me...

Auteurs

Service Archéologie CG Aisne

© ARTEHIS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search