Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Approche diachronique des sites de hauteur

des âges des Métaux, de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge

Monographies et Actes de colloques

Éditeur : ARTEHIS Éditions

Lieu d’édition : Dijon

Publication sur OpenEdition Books : 23 mars 2023

Collection : Monographies et Actes de colloques

Année d’édition : 2023


Présentation

L’étude des occupations fortifiées de hauteur est aujourd’hui l’un des thèmes centraux de la recherche en archéologie des territoires et des peuplements, en particulier pour les âges des Métaux et la fin de l’Antiquité ainsi que le début du Moyen Âge. Pourtant, l’évolution des occupations de hauteur sur le temps long au cours de la Protohistoire et du haut Moyen Âge reste encore mal connue, tant du point de vue des dynamiques intra-sites qu’à l’échelle territoriale. C’est certainement là l’une des originalités de la journée d’étude organisée le 12 novembre 2019 par l’axe « Fabrique du paysage » de l’UMR ARTEHIS dont découlent les contributions présentées au sein de ce recueil.

L’approche comparative entre Protohistoire et haut Moyen Âge, au-delà d’une confrontation des modes d’occupation des reliefs et de l’appréhension de logiques spatiales communes aux deux périodes, se veut également méthodologique, avec pour ambition principale d’établir les premiers jalons d’un dialogue pérenne entre spécialistes.

Au travers de six contributions faisant état des connaissances acquises sur des sites localisés en Auvergne, dans les Vosges et dans l’actuelle région Bourgogne-Franche-Comté, ce dossier propose de nouvelles perspectives pour l’approche des occupations de hauteur, en prônant notamment une collaboration plus étroite entre spécialistes des deux principaux champs chronologiques abordés.

Au final, le dossier ici réuni constitue une première étape modeste, appelant le renouvellement de ce type d’initiative dans le cadre de discussions plus larges pour mieux appréhender les liens entre dynamique d’occupation humaine sur le temps long et dynamique des paysages.


Sommaire


Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.