Version classiqueVersion mobile

Les meules du Néolithique à l’époque médiévale : technique, culture, diffusion

 | 
Olivier Buchsenschutz
, 
Stéphanie Lepareux-Couturier
, 
Gilles Fronteau

Première partie. Les meules à grain du Néolithique à l’époque médiévale en Champagne-Ardenne

Les principales pierres meulières utilisées en Champagne-Ardenne : gisements, matériaux, utilisations

Gilles Fronteau, François Boyer, Milena Frouin, Luc Jaccottey, Stéphanie Lepareux-Couturier, Annabelle Milleville et Paul Picavet

Résumé

La Champagne-Ardenne est une région qui couvre une large partie des auréoles sédimentaires de l’est du Bassin parisien (Mésozoïque et Cénozoïque) et qui recoupe le sud du Massif ardennais (Paléozoïque). Elle possède différentes ressources lithiques qu’elle partage généralement avec les régions adjacentes. Mais la Champagne-Ardenne a aussi la particularité de posséder une vaste surface a priori dépourvue de pierres locales aptes à la fabrication de meules : la plaine crayeuse. Ce qui fait de cette région une zone particulièrement intéressante pour l’étude de la diffusion de l’outillage macro-lithique. L’inventaire des principales pierres meulières proposé dans cet article bénéficie des études de nombreux corpus réalisées depuis environ 10 ans par le Groupe Meule et plus précisément de l’étude quasi-exhaustive menée dans cette région lors du PCR « Évolution typologique et technique des meules du Néolithique à l’an mille » de 2010-2013. Il présente d’une part les matériaux locaux, présents sur le territoire de la région (grès, calcaires, meulières) et d’autre part, les matériaux importés, issus des grands bassins meuliers environnants (arkoses, conglomérats, basaltes).

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

INTRODUCTION : LA GÉOLOGIE DE LA CHAMPAGNE-ARDENNE ET DE SES RÉGIONS PÉRIPHÉRIQUES

La région Champagne-Ardenne a plutôt une réputation de paysages monotones, liée à la présence de larges secteurs de plateaux boisés, dans le cas de la pénéplaine ardennaise, ou complètement colonisés par l’agriculture intensive dans la plaine de la Champagne crayeuse. Cette généralité cache une relative variété de paysages locaux, de terroirs et la diversité des sous-sols. Certes, la Champagne crayeuse domine une large partie du territoire, notamment de la Marne (Lejeune et alii, 2004), mais il faut considérer la région comme plurielle et composée de différentes aires, bien caractérisées géographiquement par des micro-régions et bien souvent doublées de particularités géologiques et/ou historiques, comme l’Argonne par exemple.

Pour une présentation de la répartition des pierres meulières de la région, le plus simple reste de se calquer sur la structure du Bassin parisien, dont les auréoles de terrains s...

Auteurs

© ARTEHIS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search