Version classiqueVersion mobile

La faïence en France du XIIIe au XIXe siècle

 | 
Jean Rosen

Seconde partie : Histoire de la faïence stannifère en France (XIIIe-XIXe siècle)

Préliminaire

Texte intégral

« L'histoire est une science de la vie et c'est bien la vie qu'elle prétend reconstituer. Le médecin n'étudie pas le cadavre parce qu'il est cadavre. Il l'étudie parce qu'il explique la vie. » (Lucien Febvre, préface à Charles Morazé, Trois essais sur histoire et culture, Paris, 1948).

Carreaux de pavement de l’abbaye de Flaran, 11,5 x 11 cm, fin du XIIIe, début du XIVe siècle, coll. part.

1Aborder l'étude technique de la faïence, c'est observer un certain nombre de phénomènes presque toujours constatables, vérifiables, de réactions physico-chimiques constantes qui, pour parler brièvement, relèvent du domaine scientifique, même si, comme on l'a vu, les procédés, les pratiques et les savoir-faire des faïenciers ont toujours été largement dominés par l'empirisme. Il est peu probable que, sur cette question, un point capital nous ait échappé, qui puisse remettre en question toutes nos connaissances.

2Vouloir en retracer l'histoire est une entreprise d'une autre nature, dans laquelle nous sommes terriblement limités. Totalement dépendants des documents qui subsistent et de l'état des connaissances à un moment donné, nous sommes toujours susceptibles d'être démentis par de nouvelles découvertes. Écrire l'histoire de la faïence en France, tout comme écrire l'Histoire, ne peut donc être envisagé que comme une tentative de mise en forme cohérente d'un certain nombre d'éléments, la proposition d'une théorie susceptible d'être remise en question à tout moment.

3Avant d'examiner le développement de la faïence stannifère en France du XIIIe au XIXe siècle – but principal de cette deuxième partie –, il convient d'abord de dire où et quand cette céramique spécifique a vu le jour.

L’odyssée de la glaçure stannifère, de l’Orient islamique à l’Occident chrétien (Jean Rosen, « Les chemins de la glaçure stannifère en France aux XIIIe et XIVe siècles », in Les transferts artistiques dans l’Europe gothique (XIIe-XVIe s.), sous la direction de Jean-Marie Guillouet, Benoît van den Bossche et Jacques Dubois, Paris, 2014).

Table des illustrations

Légende Carreaux de pavement de l’abbaye de Flaran, 11,5 x 11 cm, fin du XIIIe, début du XIVe siècle, coll. part.
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/24774/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 532k
Légende L’odyssée de la glaçure stannifère, de l’Orient islamique à l’Occident chrétien (Jean Rosen, « Les chemins de la glaçure stannifère en France aux XIIIe et XIVe siècles », in Les transferts artistiques dans l’Europe gothique (XIIe-XVIe s.), sous la direction de Jean-Marie Guillouet, Benoît van den Bossche et Jacques Dubois, Paris, 2014).
URL http://books.openedition.org/artehis/docannexe/image/24774/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 291k

© ARTEHIS Éditions, 2021

Licence OpenEdition Books

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search