Version classiqueVersion mobile

Des fleuves et des hommes à l’époque mérovingienne

 | 
Édith Peytremann

2. Occupations rurales funéraires

Sépultures multiples masculines dans les nécropoles mérovingiennes en Europe

Männermehrfachbestattungen der Reihengräberfelder in Europa

Tobias Günther Schneider

Résumé

Un bref résumé donnera un aperçu des sépultures multiples masculines dans les nécropoles à rangées. Ces inhumations, bien que rares, permettent une bonne approche pour des recherches d’ordre social. Il sera question de l’extension géographique des objets trouvés, de la construction des tombes, de leurs différentes formes, des éléments anthropologiques et de leur signification sociale et historique. Pour conclure, nous tenterons de montrer quelques causes possibles à ce phénomène.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au cours de ces dernières années, on a de plus en plus pris conscience d’un phénomène connu, dans la recherche du haut Moyen Âge, sous le nom de ‘tombe 3 de Niederstotzingen’, à savoir l’inhumation de plusieurs hommes dans une même tombe. Il s’agit d’une coutume plutôt courante dans la partie septentrionale de l’empire mérovingien. Cependant, quelques inhumations semblables sont également connues dans l’empire franc occidental, notamment par un cas en Angleterre. Naturellement, la majorité des tombes occupées par plusieurs hommes se trouve dans la zone la plus dense en nécropoles mérovingiennes, à savoir le sud de l’Allemagne. L’extension effective est cependant difficile à saisir, vu qu’elle dépend fortement du nombre des publications à ce sujet et des recherches régionales et qu’il n’existe pas de publication pour une grande partie de ces tombes. La carte de répartition (fig. 1) montre dans quelle mesure il existe, à ma connaissance, des publications sur les tombes mentionnées1.

Il...

© ARTEHIS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search