Version classiqueVersion mobile

Des fleuves et des hommes à l’époque mérovingienne

 | 
Édith Peytremann

4. Fleuves, territoires et sociétés

Du Rhône au Rhin entre Alpes et Jura : esquisse de l’occupation du territoire (IVe-VIIe/VIIIe siècle)

Clément Hervé et coll. d’Andreas Motschi

Résumé

Le réseau fluvial et lacustre du Plateau suisse, situé en majorité sur le bassin versant du Rhin, tenait un rôle prépondérant au cours du Haut-Empire romain dans le transport des marchandises, comme l’attestent les sources archéologiques et épigraphiques. Les transformations géopolitiques du Bas-Empire paraissent lui donner une nouvelle importance avec l’acheminement et l’approvisionnement des troupes défendant la frontière, ramenée sur le Rhin à la fin du IIIe siècle. Le long de cette route, les agglomérations et quelques points de passage stratégiques sont dotés de fortifications. Le réseau fluvial et lacustre semble alors être au cœur d’un territoire homogène. Si les sources suggèrent une relative continuité à l’époque du royaume burgonde, on observe une différenciation progressive entre les parties occidentale et orientale du Plateau aux siècles suivants, par exemple dans les pratiques funéraires ou la réorganisation des évêchés. L’importance du réseau fluvial et lacustre semble alors décliner, au profit d’autres axes de communication.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction : réseau fluvial et lacustre du Plateau suisse

Délimité à l’ouest par le Jura, au sud et à l’est par les Alpes et au nord par le Rhin, le Plateau suisse possède un important réseau navigable fluvial et lacustre (fig. 1), dont l’utilisation au cours du Haut-Empire est attestée par des témoignages archéologiques. L’axe sud-ouest/nord-est qu’il dessine et qui traverse la partie occidentale de l’actuel territoire de la Suisse est au centre de plusieurs grandes voies commerciales de l’Empire (voir notamment SPMN, p. 192- 196). Il permet notamment de faire la liaison entre la vallée du Rhin et celle du Rhône par Genève-Gezzava et avec le sud des Alpes en passant par Martigny-Porwm Claudii Vallensium et par les cols du Grand-Saint-Bernard ou du Simplon. D’autres routes de franchissement des Alpes, passant plus à l’est à travers les Grisons, relient la région des grands lacs d’Italie du Nord au nord-est du Plateau, en passant par les cols du Julier et du Splügen, puis par Coire....

© ARTEHIS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search